Les tribulations d'un Lalarcaniste

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les tribulations d'un Lalarcaniste

Message par Kalten le Mer 7 Oct - 15:28

Chapitre 1 – Le  syndrome de Cortex

Cela faisait vingt minutes que le Lalafell regardait les gens entrer et sortir du bâtiment. Cela faisait aussi vingt minutes qu’il tournait et retournait son grimoire dans tous les sens en se posant des questions. Et cela faisait vingt minutes qu’il se demandait s’il ne s’était pas trompé. Quand le Hyur lui avait affirmé qu’il trouverait dans ce grimoire et dans la formation appropriée tout ce qu’il cherchait, Peepo s’était empressé de l’ouvrir, pensant y trouver des formules aussi complexes que maléfiques. Quelle n’avait pas été sa surprise en découvrant des schémas, dessins et autres calculs à la place. Voyant sa tête, le marchand insista lourdement, en souriant, sur le fait qu’il s’agissait d’un objet de pouvoir et de puissance qui dévoilerait toute l’étendue de ses capacités au fur et à mesure qu’il progresserait dans son entrainement. Peepo n’aimait pas trop le sourire du Hyur, se demandant s’il ne lui jouait pas un mauvais tour. Il acheta tout de même le grimoire et prit la route de la guilde des Arcanistes.

« C’est tout de même étrange qu’il n’y ait pas de formules écrites dans des langues bizarres. »

Peepo se décida et pénétra dans ce qu’il pensait être un sanctuaire de savoir et de puissance, un temple de magie avec chandelles et encens, pentacles et pénombre, coins obscurs d’où des yeux rouges et malveillants vous regardaient avec gourmandise. Bref, un lieu où il trouverait les réponses à sa soif de pouvoir. Il poussa donc la porte avec un sourire rempli d’espoir et….

«  Suivant ! »

« Vous avez autre chose à déclarer ? »

« J’ai refait mes calculs statisticotrigonimicométaphysicoastrométriques et je te dis…. »

« pouic-pouic »

« LEEEEEEEEERRRRROOOOOOOYYYYYYYYYY  JEEEEEENNNNNNKIIIIIIIIIIIIINS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Peepo se figea devant le spectacle affligeant offert à ses yeux. En fait de sanctuaire rempli de magiciens aux longues robes, il trouva une salle lumineuse et spacieuse, des gens de toutes sortes attendant ou courant, et des guichets qu’il identifia comme étant les Douanes. En tournant la tête, il vit des étagères pleines de livres ainsi que des personnes qui, comme lui, portaient un grimoire. Il ouvrait et fermait la bouche par intermittences, croyant cauchemarder.

« Je peux vous aider ? »

« … »

Peepo regarda la jeune Miqo’te sans la voir, ouvrant et fermant la bouche. Elle lui sourit.

« Je pense que vous venez pour devenir Arcaniste, n’est ce pas ? » dit-elle en pointant du doigt le grimoire accroché à la ceinture du Lalafell.

« … »

« Rassurez-vous, vous êtes au bon endroit. Ca a l’air bizarre vu comme ça mais je vais vous raconter l’histoire de notre guilde et vous comprendrez tout. Alors… »

Peepo n’entendait pas le discours de la jeune Miqo’te. Il continuait d’observer tous ces va-et-vient ininterrompus. Un cauchemar ! Oui, il s’agissait d’un cauchemar ! Il devait être en train de dormir quelque part et il cauchemardait. Ou alors, il faisait une indigestion. Il n’aurait peut être pas dû commander le Pugil au jus de baies sauvage après l’étagne braisé et son accompagnement de pototoes. Peu à peu, il retrouvait sa raison et l’énervement commençait à prendre le pas sur la surprise.

« Voilà, maintenant vous en savez déjà plus sur les origines de notre magnifique guilde. Prêt à faire le grand saut ? »

« Attendez mam’zelle ! » s’empressa-t-il de répondre. « Moi j’suis venu ici car j’croyais que je m’entrainerais à devenir un puissant et redoutable magicien ! A manier les sorts et à être craint ! A découvrir des savoirs interdits et appeler des créatures aussi mortelles que démoniaques ! A balancer des boules de feu à ceux qui voudraient faire du lancer de Lalafell et à geler les fesses aux idiots qui me sous-estimeraient ! Voir à conquérir le monde ! Pas à….à….à…. »

Peepo ne trouvait pas les mots pour exprimer sa frustration. La jeune Miqo’te, ne se démontant pas, remit un peu d’ordre dans les cheveux désordonnés du Lalafell, qui ne s’en rendit même pas compte, et reprit :

« Ah mais on vous a mal renseigné alors. Vous voulez sans doute parler de nos cousins les Occultistes, même si je ne pense pas qu’ils pratiquent tout à fait ce genre de magie. Mais ne bougez pas, je pense que quelqu’un sera plus à même de vous répondre. Dame Thubyrgeim ? Un client pour vous !»

Peepo se tourna et se retrouva face à une montagne. En levant haut les yeux, il s’aperçut qu’en fait de montagne, il s’agissait d’une grande Roegadyn, la sage Thubyrgeim, remplaçante du maitre de guilde. Sa voix était aussi imposante et amicale que sa taille impressionnait.

« Un nouveau venu ? Bien, bien. La guilde vous a été présentée et j’ai cru comprendre que vos attentes étaient d’un autre genre que la plupart de nos adhérents. »

Peepo voulut répondre mais Thubyrgeim le coupa.

« Je pense que je peux répondre à vos questions. » Thubyrgeim sembla pensive un moment puis reprit la parole. « La magie des Arcanes est l’une des plus puissantes qui soient. Que ce soit offensivement, défensivement, et même pour soigner. L’utilisation de grimoires occultes vous permettra de produire d’innombrables sorts. Très rapidement, vous pourrez également commencer à invoquer des créatures magiques et mortelles pour la plupart. Vous pourrez tout à loisir disposer de vos ennemis comme vous l’entendez mais je dois cependant vous prévenir d’une chose ! »

Thubyrgeim leva l’index en regardant avec le plus grand sérieux Peepo. Celui-ci écoutait béat le discours d’embrigadement de la Roegadyn.

« Conquérir le monde n’est pas une chose simple. Et vous n’êtes pas le premier à me demander ça. Il vous faudra tout d’abord relever bien des défis et vivre bien des aventures. Vous devrez faire appel à des aventuriers chevronnés et à vous entrainer sans relâche pour espérer atteindre votre plein potentiel avant de vous lancer dans cette périlleuse quête. Mais à la fin, s’il ne doit en rester qu’un, ce sera peut être TOI, PETIT LALAFELL !»

Thubyrgeim conclut cette tirade d’un regard emprunt de solennité tout en désignant du doigt Peepo. Le Lalafell regardait avec les yeux et la bouche grands ouverts l’Arcaniste. Thubyrgeim se détendit et lui fit un petit sourire en se penchant.

« Ecoute moi……heu……..ton nom déjà ? »

« Peepo Lopee » Elle lui aurait demandé de se jeter par la fenêtre qu’il aurait obéit sans réfléchir. Son discours l’avait chamboulé.

« Peepo, d’accord. Pourquoi pas. J’ai une proposition à te faire. Entraine-toi un peu et reviens me voir régulièrement. Je t’apprendrai de nouveaux sorts. Et si vraiment les arcanes ne te plaisent pas, tu pourras toujours faire autre chose. Qu’en penses-tu ? »

Peepo hocha affirmativement la tête.

« Bien. Tu as du potentiel, Peepo. Va commencer ton entrainement et ne rechigne pas à la tâche. L’aventure te tend les bras. Le monde t’attend, Peepo ! Va et reviens victorieux ! »

Peepo, énivré par ces paroles, sortit son grimoire, leva un poing rageur en l’air et hurla « LALAFELL POWA ! ». Il sortit en trombe, prêt à en découdre contre les Dieux eux-mêmes.

Une fois la porte refermée, La jeune Miqo’te s’approcha de Thubyrgeim.

« Peepo Lopee, c’est noté. Vous n’y êtes pas allée un peu fort quand même avec lui ? »

Thubyrgeim haussa les épaules avec un petit sourire.

« Il suffit juste de trouver les bons mots pour motiver une personne. Ce petit Lalafell a du potentiel, je le sens. Mais une chose est sûre, on est tombé sur un drôle d’énergumène. »

Kalten

Messages : 332
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum