Est-il vraiment parti ?

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Mar 7 Avr - 9:22

//HRP : Bonjour à tous !

Afin de « libérer » Valemont du Néant, si cela est possible (on ne sait jamais !), je propose de faire ce rp sur le forum afin de simplifier les choses pour ceux qui sont intéressés, comme mes connexions sont plus rares qu’avant. Je fais démarrer par une description, libre à vous ensuite de participer ! Very Happy
Par contre je n’ai jamais fait de rp forum avant, j’espère faire ça correctement.
Rappel : Valemont a disparu depuis un certain temps déjà, alors qu’il était rentré chez lui. La rumeur prétend qu’il  a été tué. //



Edit : Inscrivez vos actions à la suite de ce post. Si vous avez des questions en particulier vous pouvez également me les poser par MP. Smile Merci beaucoup pour vos participations !

Introduction du RP

Une certaine Lothielle, une mystérieuse Elézenne d’Ishgard prétendant être la promise de l’héritier Noirsonge, a pris contact avec vous. Cette dernière avait suivi Valemont jusqu’à son domicile, et n’a jamais vu repartir ce dernier. Lorsqu’elle est entrée, il n’y avait plus rien, à part des objets brisés, dispersés.

Si vous vous rendez chez lui, vous verrez que la plupart du mobilier a disparu, tout comme ses nombreux ouvrages. Sa lance quant à elle est toujours là, intacte, près de l’armure de Chevalier Dragon de son père posée sur un mannequin.


Si vous êtes mage (classe magique) :
Vous pouvez retrouver les traces éthérées de l’ouverture d’une faille du néant dans cette pièce, ce qui a pu provoquer la disparition des objets, outre celle du Crépusculaire. Peut-être même pouvez-vous reconnaître la magie de celui qui l’a ouverte si vous avez été mis au courant rp parlant.


Si vous êtes observateur :
Une feuille presque déchirée semble avoir échappé au tumulte de la disparition. Il y est écrit : « Il est là. », par Valemont - si vous reconnaissez son écriture. Autre chose devait être écrit avant, mais il n’y a aucun indice.


Dernière édition par Valemont le Mar 5 Mai - 11:35, édité 5 fois
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Kalten le Mar 7 Avr - 10:20

Hrp/ Kalten n'a pas toujours pas digéré cette fameuse réunion qu'il a pris pour un complot sur Valemont ainsi que sa disparition. S'il y a la moindre chance de le faire revenir et de châtier le coupable, il le fera. Donc : J'EN SUIS ! /hrp

Kalten

Messages : 331
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Tali Herilan le Mar 7 Avr - 11:25

HRP/ Tali à apprit la disparition de Valemont en revenant et trouvait que c'étais un sujet d'étude des plus intéressant^^. Si il y a donc une possibilité d'assouvir un peu plus sa curiosité, j'en suis aussi, a toi de nous dire juste comment tu veux procéder après./HRP
avatar
Tali Herilan
Mais euh !

Messages : 173
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Y'oreen le Mar 7 Avr - 11:51

Hrp/ Il va de soi que Cyrcée va chercher à aider Val si elle apprend qu''il y a une infime possibilité de le faire revenir.

Je dois juste voir Rehyes pour avoir quelques renseignements avant de répondre en RP a ton post Smile /Hrp
avatar
Y'oreen

Messages : 232
Date d'inscription : 22/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Rehyes le Mer 8 Avr - 0:50

Rehyes avait passé le plus clair de son temps à tenter d'élucider les mystères entourant la Nega Materia et les réelles intentions de Rehyem/Neham.
Ces recherches l'avaient directement mené jusque Mutamix, lui expliquant une partie des plans permettant la création de cette matéria...néantologique.

Le gobelin, d'abord rieur et goguenard c'était brusquement tue en regardant les quelques notes cumulées à partir du savoir noir du mage fou.
Après une longue discussion parsemée de questions étranges et sibyllines, le gobelin avait fini par lâcher un indice, menu mais exploitable :
"le néant ne peut être matière, une symbiose de la sorte n'est pas possible. Il faudrait pour créer pareil hérésie, trouver une forme qui dans le néant survie..."

Cette dernière phrase clôturant leur entretien, le gobelin congédia Rehyes non sans un avertissement :
"nous savons ce que tu as fait mage, ta pénitence est au delà même des plus noirs ténèbres. Rappelle toi les erreurs passées et n'alimente plus la source du mal".

"Je sais" pensa Rehyes en disparaissant dans un couloir de téléportation.
Mais le choix n'était plus vraiment de la partie. Kura ne se réveillerait pas à moins de briser le sort qui le liait corps et âme. Seule cette materia ébauchait une solution acceptable. Il devait la créer.
Mais cette fois ci il ne prendrait pas ce chemin seul...

Le néant donc, un territoire hostile remplis de démons et pouvant corrompre par simple contact toute formes d'existence en son sein. Rehyes avait déjà participé à des raids visant à explorer ces noirs contrées. Il lui avait été possible de survivre à ce lieu de destruction total grâce à cette lumière qui restait indéfectible en lui...Mais ces expéditions, de plus en plus courtes, ne lui avaient pas permis de trouver une seule once de matière parcourue de néant. Certes certains équipements démoniaques transpiraient le Mal et la destruction, mais aucuns de ces artefact n'avaient jusqu'alors porté en son sein un fragment de vide fait matière. De plus la symbiose avec un tel élément risquait fort d'être humainement impossible...

Rehyes se souvint alors de Valemont.
Flash de lucidité dans un problème sans solution, Valemont avait été un être humain habité par un éclat démoniaque.
Il devenait évident que Rehyes ne pourrait pas explorer le monde noir avec sa seule lumière, en revanche pour un être tel qu'un noirsonge, l'entreprise serait bien plus aisée et...

Il se figea brutalement.

Comment imaginait il un seul instant réutiliser Valemont alors qu'il l'avait froidement broyé et jeté comme une pelure de Thavnair au travers du Vide.
Pire, comment ramener un mort à la vie dans un lieu ou rien ne se créé et tout se perd ?

...
Etait il vraiment mort ? Pouvait il le sauver ? réparer enfin une de ses monstrueuses erreurs du passé ?

La simple idée de pouvoir enfin corriger les méfaits de Rehyem suffit à dissiper l'urgence de la création de la Nega Materia de l'esprit du mage.
Les détails de l'altercation avec Valemont lui revenaient en tête. Il avait déjà mainte fois repassé le film devant ses yeux mais n'avait jamais envisagé de trouver un détail permettant de confirmer la survie de son amis.
Les flash restant éparses, Rehyes décida de se rendre en personne sur les lieux du drame.
Il devait savoir.
Il y avait peut être un espoir.

Direction la Coupe...
avatar
Rehyes

Messages : 137
Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Lun 13 Avr - 9:19

HRP// Coucou tout le monde ! A priori, c'est plutôt compliqué pour que ce rp se déroule sur le forum. Je vous propose donc qu'on fasse ça IG, un soir de semaine. Que pensez vous de jeudi prochain ? Merci pour vos réponses ! HRP//
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Rehyes le Lun 13 Avr - 10:27

/HRP/ Alors je sais pas où t'as vu que c'était compliqué mais perso ça me va bien, j'ai pas spécialement le temps d'organiser des rencontres en ce moment mais j'ai pleins d'idées de narrations justement.
Donc si je peux continuer comme ça se serait parfait un temps. Je n'exclue évidemment pas une rencontre IG
avatar
Rehyes

Messages : 137
Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Lun 13 Avr - 11:54

HRP// compliqué car pas de réponses rp à part la tienne :p. Soit, je poste ici, ça m'arrange aussi perso, et ça relancera peut-être le sujet ! Je continue la narration par rapport à l'action de Rehyes (se rendre à la Coupe), je ne parle donc pas de la trace de la faille ou du bout de feuille // HRP

Une fois à la Coupe, devant la maison de Valemont :

La nature commence déjà à reprendre ses droits sur la demeure du Noirsonge. Toutefois, rien n’empêche l’accès à la porte qui n’est d’ailleurs pas verrouillée. Il est étrange que personne n’en ait profité pour occuper ou saccager les lieux. Mais il faut dire que le glacial Crépusculaire était craint dans le voisinage, son regard méprisant s'abattant telle une sentence sur ceux qui osaient trop l’observer. Il était seul, et satisfait de cette condition.


Quand vous pénétrez dans les lieux, vous ressentez cette atmosphère pesante et malsaine, silencieuse et morbide. Le rez-de-chaussée est tel qu’il était auparavant, mais les braises de la cheminée semblent éteintes depuis longtemps. Des livres sont toujours à dispositions près des sièges : Histoire d’Eorzéa, manuel sur les Chevaliers Dragons, sur les invocations … Rien n’a bougé. Sur votre droite, un escalier mène au sous-sol. Les plus frileux n’y descendraient pas : il y fait un noir total, et l’ambiance y est suffocante.

*courant d'air* Quelque chose semble avoir bougé dans ce noir …
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Talyk le Lun 13 Avr - 14:27

Natiel savait bien que Kei avait remarqué qu'il dormait mal la nuit ces derniers temps... Non seulement les derniers événements, qui avaient ébranlé le Clan tout entier, le préoccupaient bien plus qu'il ne voulait le montrer, mais surtout... il y avait cette « sensation » au fond de lui... Comme une petite corde qu'on agitait faiblement...

Le Crépusculaire grimaçait alors qu'il écrivait sur un parchemin les notes de ses dernières observations et conclusions sur le poison sur lequel il avait aidé à guérir Loki et L'rihm. Les alliances lui paraissaient de plus en plus importantes, bien qu'il faille d'abord se soucier de stabiliser les leurs avant tout. En ce sens, il y travaillait d'arrache-pied aux côtés de son Lié pour étudier, soulager et offrir des réponses aux leurs. Kei le fascinait avec son aptitude à pouvoir analyser aussi calmement les situations, de jongler sur les psychologies de chacun pour apaiser chaque esprit, dénouer les nœuds de tous les membres qui avaient, il devait bien l'admettre, beaucoup trop de poids et de tunnels d'ombre. Lui... était très loin d'être en reste... Kei était au courant depuis même leur première rencontre de ce flot de questions, de voiles sombres et de culpabilité toujours incroyablement présente en lui au sujet de la partie de son sang noir qui coulait dans ses veines. Le sang Noirsonge...

Cette petite corde ne le quittait pas, le torturait sans relâche malgré ses efforts de vouloir l'écarter pour se concentrer sur son Clan. Mais Kei ne lui avait-il pas déjà dit que de refuser ce sang était se renier lui-même ? Natiel savait que tôt ou tard, il devrait chasser ses propres « démons »... Cette pensée le fit sourire ironiquement. Son frère lui-même n'en avait-il pas été un ? Pion des ennemis du Clan Skanad, pion de ses propres aspirations... Pion d'un Mage Noir corrompu et fou...

La plume se brisa sous la pression trop forte de la main sur le papier. L'éclaboussure d'encre noire le fit soupirer, et quelque peu trembler sans qu'il comprenne pourquoi. La hantise ne partait pas... elle ne partirait jamais... Il en voulait tellement à Valemont... mais pas autant qu'il s'en voulait lui-même. Il avait aidé à combattre l'assassin de son frère, mais... avait-il combattu pour le salut de son « âme » ou celle de Valemont ?... Ou les deux ?...

Pourquoi ces questions revenaient aujourd'hui ? N'avait-il pas plus important à faire ? Kei avait besoin de nouvelles mesures pour la pratique de « l'éloignement » entre Liés. Puisque son rapport était tâché, autant faire quelque chose de propre. Et surtout quelque chose d'autre, vite, pour ne plus penser à tout ça.

Se levant, il alla informer son compagnon de ses intentions. Kei avait, comme d'ordinaire, repousser ses lunettes sur son nez, le regardant comme s'il le sondait passivement et naturellement. Pourquoi ce regard cette fois ?... Natiel avait l'impression de lui mentir sur ses motivations d'aujourd'hui, forcément, son Lié était bien le seul capable de pouvoir déceler cela en lui, même avant lui-même... Pourtant, il se contenta de hocher la tête et de le conseiller sur les marches à suivre si jamais il commençait à ressentir le moindre signe avant coureur d'une crise. Après une promesse sincère, le jeune Noirsonge prit le réseau éthérique afin de rejoindre le Thanalan. Il pouvait tenir déjà ici, ils avaient déjà testé et les heures pouvaient être assez considérables dans cette partie d'Eorzéa. Il remettrait le contact audio si nécessaire.

Inspirant profondément, ses pas le dirigèrent vers la Coupe. Natiel grimaça légèrement. Cette corde tirait véritablement aujourd'hui... Il voulut faire demi-tour, songeant à aller au marché d'Ul'dah pour ne plus penser à ce fil qui le tiraillait mais... l'instinct en décida autrement. Son frère avait bien retrouvé une maison appartement à celle qui l'avait élevé, non ?... Le Crépusculaire n'avait jamais osé finalement s'y rendre. Non seulement parce que la Coupe était terre d'un passé qu'il voulait oublier et laisser derrière lui, mais aussi maintenant parce que son frère y vivait... ou y avait vécu, si on peut dire maintenant... Que lui dirait Kei ? Il hésita un instant à activer sa perle pour lui poser la question, mais il résigna. Après tout, majoritairement, son compagnon lunaire ne lui rabâchait-il pas sans cesse d'arrêter de fuir cette part de lui-même ? Qu'à cela ne tienne, l'Elezen prit donc la direction tant redoutée.

En arrivant, il constata que même les lieux avaient des allures de ruines gorgées de fantômes. Le grimoire qu'il portait en bandoulière contre son flan le rassura étonnement devant le spectacle. Il ne semblait y avoir personne... Pas âme qui vive... Encore une ironie, ça devenait une habitude aujourd'hui.

Il n'y avait d'ailleurs même pas de passants. La réputation et le comportement de son frère aîné avant déjà dû faire son office depuis longtemps. Pour peu qu'on l'ait vu sous sa forme démoniaque qu'il avait tendance à ne plus cacher à... la fin... Il y avait des réponses à trouver ici. Des choses pour le mettre en paix avec sa décision d'accepter son Héritage de son sang de Noirsonge. Après tout, leur Famille avait été tellement traînée dans la boue... leur réputation sinistre, le fait d'avoir voulu les rayer de la carte, de l'histoire... Si seulement Ishgard n'avait pas autant ses portes closes...

Inspirant profondément de nouveau, Natiel entra. La porte n'était pas verrouillée. Inutile s'il y avait encore quelques sortilèges possibles du cru de son frère. Mais étrangement, il n'en sentit pas une onde. Pas de la sorte en tout cas. Humant l'air, comme un Skanad cette fois, il essayait de voir, de sentir... malgré l'affaiblissement éthéré, les sens physiques sur-développés de leur condition n'avaient pas été affectés, eux. Mais même sans cela, il ne fallait pas être extra-sensible ou sensoriel pour sentir les ondes noires du lieu.

Valemont, jusqu'où as-tu été, mon frère ?...
avatar
Talyk
Le plaisir d'offrir !

Messages : 464
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Y'oreen le Mar 14 Avr - 10:37

Elle venait de finir un contrat pour le Tribunal et savait que Falkhen ne serait pas de retour avant plusieurs heures.

En pensant au petit blondinet, un léger sourire tendre flotta sur ses lèvres, puis elle se repris en secouant la tête, fronçant des sourcils. Même s'il lui manquait, elle devait se concentrer sur ce qu'elle était venue faire dans cet endroit sec et étouffant qu'était la Coupe.

Furtivement, elle arriva dans le jardin de celui qu'elle considérait encore comme un de ses meilleurs amis et balaya l'endroit du regard, grimaçant un peu.

Lentement, mais sûrement, la végétation grignotait du terrain, transformant le jardinet bien entretenu à la pelouse coupée ras, en une espèce de petit coin de verdure sauvage, avec des touffes d'herbes ébouriffées et des ronces rampantes.

Elle soupira en grondant doucement. Elle aurait aimé arracher toutes ces plantes sauvages, redonner à cet endroit sa beauté verdoyante qui plaisait tant à son ami, mais elle ne le devait pas. Il était parti, et personne ne devait s'arroger le droit de toucher à sa propriété.

Elle était là pour ca. Pour veiller à ce que personne ne vienne déranger les lieux, protéger la demeure de Valemont, car elle n'avait pas pu le protéger lui.

Une fois encore, les souvenirs affluèrent, comme à chaque fois qu'elle venait ici. Elle ferma un peu les yeux, et baissa la tête, les ongles plantés dans ses paumes.

La disparition soudaine de Valemont, la responsabilité évidente de Rehyes, le départ des Chevaliers pour aider.... cet... ce Kura ? pour aller délivrer le mage. Son irrépressible envie de les suivre, d'aller venger son ami, son intolérable sensation d'impuissance ne pouvant y aller, étant handicapée à ce moment là....

Elle serra les lèvres, rouvrant les yeux. Elle n'était pas là pour ressasser le passé. Elle devait vérifier que rien n'avait bougé, et.... une fois encore... rentrer, trainailler dans la maison, s'y sentant si frustrée de ne pas avoir pu l'aider, mais en même temps, y trouvant une très légère sérénité. Il avait vécu là, et c'était le seul endroit où elle retrouvait un peu de lui.

Lentement elle se tourna vers la porte et ses yeux lancèrent des éclairs. Elle gronda plus férocement. La porte était ouverte, quelqu'un était l'intérieur.

Elle s'élança, dégainant ses dagues....
avatar
Y'oreen

Messages : 232
Date d'inscription : 22/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Talyk le Lun 20 Avr - 14:24

Pourquoi les choses étaient-elles toujours enclines à devenir complexes, sombres et tortueuses ?... En particulier quand cela touchait son frère... Natiel repassait dans sa tête les événements des derniers jours, l'ayant amené à consulter son Clan au complet.

Il y avait eu cette première visite, un peu hasardeuse, cherchant sans trop chercher, la découverte de Cyrcée et du lien d'amitié fort avec son frère... Les conversations... les révélations... le regard, un bras touché... Une promesse. Et cette visite au sous-sol...

Les Douze savaient Ô combien il appréhendait de devoir s'engouffrer là-dessous. De devoir utiliser ses capacités en tant qu'invocateur, ne lui rappelant que trop son frère et ses erreurs. Cette passion dévorante et surtout... le danger du lien avec les démons et le Néant. Pour un Noirsonge, l'art de l'invocation était dans le sang. Aussi, malgré ses difficultés à déchiffrer les mots, les diagrammes, les symboles, les schémas... tout cela lui paraissait si limpide... Kei en avait souvent repoussé ses lunettes sur son nez à le voir ainsi tant peiné sur un si simple mot alors qu'un tracé aussi complexe magico-arcanique lui était si facile à organiser et mettre en place.

Le crépitement caractéristique se fit, une étincelle, puis une flamme et un tourbillon incandescent qui forma la bête de feu aux yeux de braises. L'Egi se secoua, ses cornes imposantes lui donnant cette allure de démon qui gênait autant que fascinait l'Elezen sombre. Un grondement de l'Egi, semblable à la bête qu'il formait, monta alors que ses yeux de feu se tournaient vers l’œil droit tout aussi incandescent de son Maître. Ils étaient descendu ainsi avec Cyrcée, dans ce sous-sol sinistre. Cela n'avait pas été des plus concluants... Une gêne certaine, la présence des traces puissantes du Néant... Un papier... avec l'écriture de Valemont... gardé précieusement par le jeune Noirsonge.

« Il est là... »

Cette phrase, difficilement déchiffrée, avait donné mille questions supplémentaires et remonta la colère en Natiel à l'évocation dans ses pensées du nom de celui tenu pour responsable de la mort de son frère : Rehyes.

Rien de plus ce jour-là, si ce n'était cette étrange impression d'avoir été observé tout du long. Un malaise... une sorte de présence... Même son Egi de feu s'en était trouvé nerveux. Ils étaient repartis vite à l'étage puis au dehors avec la Miqo'te féerique.


Une fois rentré, Natiel en avait tout d'abord juste parlé à Kei. Ses craintes, ses doutes, ce... message... Et aussi cette évocation du désir de Cyrcée à vouloir le sauver. Sortir Valemont Noirsonge de la prison Vide dans laquelle il avait été... Trop de questions... trop de questions... Kei, comme à son habitude, avait su trouver les mots, les gestes, les suggestions, pour l'aider à faire le point, y voir plus clair... Son frère avait tant fait de mal... s'était tellement éloigné... et avait payé le prix de sa soif...

Etait-ce une bonne idée que de vouloir le faire revenir ?...

La question refit surface quelques jours après. Natiel n'avait pas pu s'empêcher de retrouver la petite maison de son frère pour y déceler ce mince filin qui le tiraillait encore et encore... Kei... Il lui avait promis d'être prudent. Il le serait. Et il l'avait été d'ailleurs.

Cyrcée était revenue elle aussi, avec cette fois... Rehyes...
Comment cet « homme » pouvait-il revenir ainsi sur les lieux de son crime ?...

Les explications s'enchaînèrent et Natiel n'était toujours pas convaincu du bien-fondé de faire revenir son frère, ou ce qu'il en restait probablement, d'outre-Néant...

Rehyes était partie dans sa propre croisade de rédemption. Natiel n'avait aucune envie de le soutenir ou de l'aider, c'était un fait. Cependant, la mention de Kura... ce jeune Miqo'te... Oui, celui avec lequel lui-même était parti combattre celui que Rehyes nommait « Rehyem ». Cette facette noire... Ce meurtrier... Comment bien les séparer ? Qui était vraiment cet « Odalle » dont le Hyur parlait ensuite. L'illumination, Hydaelyn, la lumière... Ces termes ne sonnaient pas aux oreilles du jeune Elezen. Il voyait la souffrance que Rehyes, ou Rehyem peu importe, avait infligé à son Clan, par et sur la personne de Valemont. Talyk... Koh'a... lui... Et dire que son frère avait été aussi un pion de Pouvoir... sans même le savoir... Mais rajouté à ce qui s'était produit avec le Mage Noir Dément, cela avait failli être la perte de tous les siens.

Le contact de la main de Cyrcée sur son bras l'avait encore fait revenir au présent.

Que dire ?... Que choisir ?... Il ne pouvait pas donner de réponse, encore moins dans ce sous-sol maudit où ils s'étaient trouvés tous les trois, et cette désagréable sensation de présence encore... Non. Il avait fallu remonter de nouveau et sortir... L'air frais... respirer... Faire partir cette oppression qui rendait même toujours aussi nerveux son Egi qu'il avait renvoyé d'un claquement de doigts.

Une réponse... par mog...


Devant son bureau, Kei à ses côtés, Natiel ne savait toujours pas, malgré la réunion du Clan, les jours laissés écoulés...

Il avait à l'esprit le « regard » de Talyk, sa réaction à la mention de peut-être faire revenir Valemont du néant. L'histoire de la nécessité que représentait un Noirsonge, voyageur du Néant -quelle mention « honorable »...- pour Rehyes, qui avait besoin de quelque chose venant de là-bas pour soi-disant sauver son seul et dernier ami sur Eorzea : Kura.

Bien évidemment, Liam s'était assombri et avait montré une farouche opposition. Kei, plus mesuré si on pouvait dire, avait repoussé ses lunettes sur son nez avant de poser ses questions, sachant l'état de Natiel et son tiraillement intérieur depuis plusieurs jours... ou même semaines... L'exposé de Kei, la confirmation de Natiel sur cette douleur sourde en lui... Dieux... qu'il avait été tout aussi douloureux et horrible de leur demander cela...

Koh'a s'était serré au possible contre Kelam. Liam serrait si fort Talyk... Même Malek avait perdu son sourire permanent. Natiel avait l'impression qu'il demandait la pire des choses aux siens. Il n'était même pas certain que cela fonctionnerait... ou... Non s'ils faisaient fausse route ?... Si jamais faire revenir son frère... enclenchait de nouvelles douleurs ?...

Ne valait-il mieux pas que Natiel demeure ainsi pour protéger ceux qui comptaient à ses yeux ?...

Kei n'était pas totalement de cet avis.
Le Miqo'te Lunaire savait, de part les récits de Talyk et Natiel, sur l'histoire trouvée des Noirsonge, que tôt ou tard, le sang Noirsonge de Natiel le pousserait à faire un choix. De traverser une épreuve qui se solderait soit par la folie, soit... par autre chose... Natiel ne pouvait plus compter sur son père, disparu en même temps que Lucius Skanad après l'attaque sur Talyk. Il ne voulait pas perdre les siens, ni se perdre, pour ne pas les faire souffrir encore...

Comment choisir ?...
Il n'y arrivait pas.

Natiel avait parlé du plan de Rehyes. Le rituel pour aller dans le Néant et récupérer à la fois Valemont ainsi que... ce dont il avait besoin. Aider cet Être... Rien que d'y penser, Natiel fronçait les sourcils et en grognait profondément. De quelle partie Noirsonge serait-il ?... Les Chasseurs ?... Ou les Fous ?...

La main de Kei se posa sur son épaule. Geste fort et rarement public. Ils étaient dans leur chambre après tout. Et s'il n'arrivait pas à se contrôler dans l'avenir ?... S'il infligeait les mêmes souffrances à son Clan que Valemont ?... Il ne se le pardonnerait jamais. Même avec la part Skanad en lui... Fatalement, ce choix serait à faire... Il avait la part de malédiction de sa... « Famille »...

Natiel avait cherché les écrits et recherches de son frère, les documents... Mais la faille du néant ouverte à sa demeure avait tout emporté et englouti. L'Elezen Crépusculaire n'avait trouvé que les ouvrages de l'étage, poussiéreux, qui ne lui avaient rien appris de plus que ce qu'il avait déjà consulté aux côtés de Kei à la Guilde des Occultistes. Il avait besoin d'informations, de réponses... Son frère en avait faites, il en avait trouvé... Ils s'étaient parlés à la Guilde... non loin de Kei. Les paroles de Valemont résonnaient dans sa tête : « Je peux t'aider et t'apprendre... ». Non, Natiel avait refusé. Pour devenir comme lui ?... Et si... et si pourtant cela avait été une étincelle, une main tendue ?... Valemont avait pourtant rejoins et embrassé sa part sombre, au point qu'il s'était montré publiquement avec sa part démoniaque...

- Kei... avait-il soufflé, en pleine réflexion douloureuse.

C'est alors que le Miqo'te, sérieux et implacable, lui colla sa « secousse » dont il avait le secret.

Talyk et les autres devaient-ils accepter de voir l'un des leurs souffrir et refuser de le soutenir malgré ce que cela pouvait impliquer ? Même Liam, protecteur au possible pour chacun des siens, avait acquiescé au fait que chaque individu avait ses propres « démons » à chasser. Talyk avait les siens, plus que jamais depuis son attaque. Koh'a devait composé chaque jour et apprendre sa part d'émotions, de sentiments et de ressentis... Leena et sa mémoire... avec la surveillance pour pouvoir conserver son équilibre mental... Liam et ses devoirs en tant qu'Héritier et Chef de Clan... Kei... et ses projets... ses besoins de renforcer et de faire évoluer aussi le Clan dont il était l'Héritier... Alors... qui pouvait lui refuser, à lui, Natiel, d'explorer une voie pour comprendre qui il était, sauver son Corps et son Esprit de la Malédiction qui coulait dans ses veines ?...

Après tout... Rehyem n'était plus, Talyk et lui-même avait participé à sa destruction avec les autres aux côtés de Kura. Valemont pouvait toujours être de nouveau neutralisé, si tant est qu'il soit « récupérable ». La seule chose que le Clan redoutait, à juste titre, c'était la motivation d'utiliser Natiel tel un outil pour aller crapahuter dans le Néant pour lui trouver cette chose dont il avait besoin pour faire revenir Kura à l'éveil... Talyk était contre le principe de l'aider, mais ne l'avait-il pas épargné dans la crypte où reposait le tombeau de Desmee ?... Ne lui avait-il pas en cela donné une chance ?...

L'idée de le laisser se débrouiller avec sa croisade rédemptrice, avait effleuré Talyk, plus d'une fois. Mais maintenant, il s'agissait là d'aider aussi l'un des siens. Comment composé dans les recherches maintenant que tout avait été englouti dans cette faille ? Il ne restait pas beaucoup d'options. Natiel était confronté à l'absence de trace dans les livres. Après tout, on avait voulu effacer et rayer de la carte, des livres et de l'histoire la lignée des maudits Noirsonge... à juste titre, en concluait Natiel en voyant comment son frère avait fini. Mais maintenant, confronté à ce fameux mur, comment allait-il pouvoir avancer ? Plus d'écrits, plus de père pour le guider.... pour il ne savait combien de temps. Lune n'était plus joignable non plus. Oui... le jeune Noirsonge était au pied du mur dans sa quête, il devait bien l'admettre, ainsi que Kei le lui rappelait malgré tout. Alors... ne restait donc que l'option de tenter de ramener son frère ?...

Et si Natiel... enfin si son sang Noirsonge n'était pas suffisant pour résister au Néant ?... Si le passage ne se passait pas bien ?... S'il y restait ?... Kei... par les Douze... Non, il refusait de se dire qu'il le laisserait seul si jamais il sombrait lui-même, dans un passage ou dans la Folie maudite de ce sang...

« Il ne s'agit pas de moi, mais de toi... »

Rappel à l'ordre, à la raison. Oui. Même si Kei partageait ce sentiment de crainte, il ne pouvait empêcher son Lié de mener sa propre quête. Depuis le début, le Miqo'te l'incitait à accepter son héritage, à aller de l'avant, à poursuivre la quête de départ de son frère qui était de redorer le blason de sa Famille. Il avait un devoir à accomplir. Qu'espérait-il en se morfondant ainsi ? A attendre dans des fouilles faites et refaites depuis pour trouver son chemin, sa voie et ses réponses ? Y'avait-il finalement à hésiter ? Il pouvait bien revenir, ce Noirsonge, le Clan, même dans son état actuel, était plus fort que jamais. Soudés, ils ne se laisseraient plus faire et Pouvoir de toute façon avait déjà jeté son pion aux oubliettes, en pâture pour le Mage Noir Dément, maintenant qu'il avait pu s'en prendre directement à Talyk.

Alors... où était le réel danger ? Un frère avec de potentielles informations qui avait déjà été vaincu une fois et dont ils n'étaient pas sûrs de retrouver quoi que ce soit, ou un Être capable d'ébranler et de manier son monde pour les attaquer avec de nouveaux « jouets » ou directement désormais, bien présent dans le monde Eorzéen, lui ?...

Un sourire se dessina sur les lèvres de Natiel qui allèrent chercher celles de son compagnon. Que ferait-il sans lui ?...

C'est ainsi qu'il écrivit enfin sa lettre pour Rehyes et l'autre pour Cyrcée. Il acceptait d'aller faire ce « rituel » pour aller dans le Néant... et peut-être sortir ce qu'il restait de son frère là-bas.

Pourvu que l'histoire sur le sang des Noirsonge soit vraie... et que son passage ne le transforme pas pour toujours...
avatar
Talyk
Le plaisir d'offrir !

Messages : 464
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Rehyes le Lun 20 Avr - 22:11

Rehyes avait enfin trouvé la force de se confronter à la tragédie orchestrée par sa soif de pouvoir.

Tout, des murs à l'air qu'il avait humé dans l'ancienne demeure de Valemont lui rappelait ce bruit atroce d'os qui se broient sous la pression d'un pouvoir qui n'était plus sien...
Il avait tenu bon, face à Cyrcée et Natiel et n'avait pas montré sa détresse...immédiatement...
La rencontre avec le duo avait été péremptoire et lourde d'accusations, faisant écho à ses choix désastreux et mettant l'ancien mage dans une situation de fragilité particulière. Il voulait, plus que tout au monde, réparer les fautes que son orgueil inadmissible avait causé, mais sa naïveté l'avait poussé à croire que sa seule volonté de faire le bien suffirait à contenter les victimes de ses actes barbares. Grave erreur que cette juvénile idée, et Rehyes en avait payé le prix dans une joute verbale aux accents de procès.

Natiel l'avait ainsi poussé, forcé même à révéler ce que le mage lui même refusait de voir : son égocentrisme, sa propension à la manipulation et à l'objectivation, ce désir froid d'accomplir pour ne plus ressentir le vide de l’abandon...
Rehyes avait alors flanché.
Mais loin de ressentir de la colère envers le Noirsonge, ce dernier avait subitement laissé des émotions profondes l'envahir, l'irriguer et le porter malgré son éternel refus de leur laisser la parole.

L'Amour

Pour Verkhin, pour Hohodan, pour Kura, pour sa mère balayée par Bahamut, pour Valemont qu'il ne comprenait que trop bien.
Ce désir avait envahis jusqu'au murs qui l'entouraient et un pouvoir jusque là refoulé c'était alors exprimé par la détresse et l'impuissance.

Rehyes voulait aimer et être aimer.

Tout était né de ce sentiment essentiel, de cette carence devenue fondation de son ego.
il avait réalisé subitement qu'il ne voulait plus faire de mal pour obtenir son propre bien.
Il ne voulait plus détruire.
Plus jamais.

Reprenant contrôle sur son pouvoir et ses émotions, Rehyes avait pu exposé plus avant son plan à Natiel.
Pour lui, seul un Noirsonge pouvait parcourir le néant et en revenir intacte. L'entreprise était risqué pour le jeune Elezen. La nature même de son héritage le pousserait inexorablement vers son nadir et seul la force de sa volonté, à l'instar de celle de son frère, contrebalancerait cette tendance entêtante.
Il était évident que l'idée d'emmener Natiel au portes du Vide constituait une folie corruptrice de plus et Rehyes ne doutait pas un instant qu'on lui prête des intentions néfastes en plongeant l'évocateur au milieu de son pire cauchemars.

De même, rien ne prouvait que ramener son aîné permettrait à Natiel de renouer leur fratrie.
Valemont pouvait revenir aussi ravagé qu'il n'était parti, et il y avait fort à parier que les retrouvailles, si tant est qu'elles se fassent, tourneraient bien plus au carnage qu'a l'accolade amicale.
Cependant, à cette question de la noirceur, Rehyes avait spontanément répondu par la lumière. Évidente, elle avait jaillit de son esprit et s'était montrée à Natiel comme la promesse d'une réussite.
L'hybride n'avait guère apprécié cette foi aveuglante mais elle avait réussis à semer le doute d'un "Et si..." séduisant.

Toutefois, la question brûlante de la traversée restait problématique et l'arcaniste s'attelait depuis son retour à la création d'un ouvrage aux allures de défi.
Il devait à la fois ouvrir un portail vers le Néant et rendre le voyage sûr pour Natiel, ou du moins minimiser les effets du Vide sur son héritage...sensible.
Ce dernier devait d'ailleurs toujours lui confirmer sa réponse quand à sa participation à cette opération.
Mais l'hypothèse d'un refus n'effleura pas l'esprit de Rehyes alors qu'il démarrait cette danse singulière qui caractérisait les adeptes de la Main... Il savait, il "sentait" que Natiel dirait oui.
Il le devait.

Il était le seul espoir pour sa lignée...et pour Kura...
avatar
Rehyes

Messages : 137
Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Mar 21 Avr - 10:09

Ce petit être, tremblant et seul, avait perdu tout ce qu’il avait : sa mère tuée par cet étrange cousin démoniaque, ce démon meurtrier devenu à son tour son maître par compassion. Son Maître avait été cruel avec sa mère, mais si doux et compréhensif avec lui. Alors ce petit être avait décidé de le suivre. De toute façon, cette insignifiante chose était désormais seule au monde, entrée dans le monde des hommes par erreur.

Ce petit être, terrifié dans l’obscurité qui était pourtant son foyer, avait tout vu : ce mage noir si puissant qu’il n’avait eu le courage d’aller aux côtés de son Maître lorsque son enveloppe corporelle a été brisée et jetée dans le Néant. La petite créature ailée tenait son petit visage entre ses mains repensant à cette scène cauchemardesque.


“Cyrcée…. Cyrcée….”


Oui ! Elle se souvenait de cette amie à qui Valemont l’avait présentée, il lui avait même raconté l’histoire de la perte de sa mère. Elle seule connaissait son existence. D’ailleurs, cette Cyrcée avait ce quelque chose qui lui rappelait sa propre famille… Peut-être pouvait-elle lui faire confiance.

Elle devait la retrouver.

Son Maître lui avait appris plusieurs tours, et lui racontait souvent l’Histoire d’Ishgard. Il lui avait également parlé de sa mère qu’il avait, tout comme elle, perdu jeune. Parfois, il s’arrêtait de parler, fermant les yeux. Elle voyait bien les lèvres de son Maître trembler un peu, mais à chaque fois, il rouvrait ses yeux, plus dur et digne.

Il essayait de prouver à la créature que son destin n’était pas de faire le mal, qu’elle était une vie et une volonté avant tout, qu’elle pouvait décider seule de ce qu’elle souhaitait faire de son avenir. Jeune, la créature, pas si agressive pour un démon, ne comprenait même pas le sens de ces paroles. Le mal ? Le bien ? C’était bien trop théorique pour elle. N’était-ce pas normal d’attaquer les humains et s'en nourrir, comme le faisait sa mère ?

Dans tous les cas, elle devait comprendre comment prendre forme humaine pour sortir de son antre. Après tout, son Maître prenait bien une forme de démon. Elle repensait à ces prêtresses d’Ishgard et ces histoires que lui racontait le Crépusculaire. Seule dans la demeure, elle s’entraînait pour trouver une forme humaine. Sa Maman y arrivait bien avant, c’est peut-être de famille. Et grâce à ça, elle pourrait aller parler à Cyrcée. Oui, elle devait y arriver !

Après de nombreux essais, la petite créature ailée parvint à adopter une apparence grâcieuse et noble. Une Elezenne aux longs cheveux blancs. Ses yeux cependant reflétaient toujours ce violet propre à sa nature. Puis … il lui manquait quelque chose. Elle pinçait son menton, en pleine réflexion, tortillant sa cheville, et enfin lui vint cette idée qui n’est pas si évidente pour une créature comme elle :  il lui fallait un nom ! Elle se souvint de l’histoire de cette lignée de prêtresses, les “Cendrelune”. Mais il lui fallait aussi un nom. “Lothielle”, oui, comme l’histoire de cette chasseuse de biasts dans les terres gelées du Coerthas. “Lothielle Cendrelune”. Elle pensait que son costume était prêt. Oh, et elle pourrait aussi dire qu’elle était la future femme de Valemont ! Elle affichait un grand sourire d’espoir mêlé d’amusement. Son sang de succube, sans qu’elle le sache, faisait déjà son oeuvre.

Elle sortit seule de la maison, regardant le ciel. Ça la changeait du Néant et du sombre sous-sol de son Maître. Elle se rendit au Restaurant où vivait Cyrcée. Elle y rencontrât d’autres personnes très sympathiques, comme cette Miqo’te aux lunettes rondes et au long manteau noir. Elle lui avait même donné une perle et lui promettait d’entrer en contact avec Cyrcée. ça lui donnait envie de garder cette forme, pour toujours. Mais elle faiblissait. Elle ne pouvait pas revêtir ce costume indéfinimiment. Fallait-il manger les humains ? Son maître lui avait déconseillé.

Elle retournait alors dans la maison vide à la Coupe. Elle faiblissait sans comprendre pourquoi. Elle avait faim aussi. Quand des personnes qu’elle ne connaissait pas essayaient de rentrer, elle mimait des rugissement avec ses dernières forces dans le sous-sol pour faire fuir les curieux. Sa peur grandissait, sa solitude la faisait douter : comment avait-elle pu imaginer faire confiance aux humains ? Comment pourraient-ils l’aider ? C’est un humain qui a tué son Maître ! Et Cyrcée, était-elle vraiment digne de confiance ? Mais quand elle vît Cyrcée entrer, ses doutes se dissipèrent partiellement. Elle l’observait. Elle ne savait plus si elle pouvait se manifester auprès d’elle et lui raconter cette histoire. Elle l’examinait lors de ses visites, silencieuse. La prochaine fois, elle lui parlait ! Elle était décidée.

Mais cet autre jour, ce n’était pas Cyrcée. Non. C’était quelqu’un qui avait une allure similaire à son Maître. Elle avait peur. Elle se fondait dans l’obscurité pour se faire oublier. Elle le craignait, une peur viscérale. Il pouvait la sentir, et elle le savait. Elle ne voulait pas mourir.

Puis Cyrcée arrivait et finalement, les deux individus communiquèrent. Un Noirsonge aussi ? Elle restait dans l’ombre, repliée sur elle-même, écoutant. Elle ne pouvait prendre le risque de se faire tuer par ce Crépusculaire en allant parler à Cyrcée.

Une fois tout le monde parti, elle faiblissait davantage, vacillante. Elle ne pouvait plus sortir de la maison. Puis elle senti cette terrible présence, qui était pourtant désormais dénuée de toute volonté de faire du mal. Il était là, il était de retour. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit que Cyrcée et ce Crépusculaire l’accompagnaient. Elle devait rester cachée…. pour toujours. On ne peut pas faire confiance aux humains. Elle s’évanouissait dans l’obscurité, dépérissant, son Maître ne lui ayant jamais vraiment appris comment se nourrir quand on est une Succube. Elle était seule, pour toujours, rêvant de se nourrir d'un humain pour échapper à la souffrance du vide.
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Kalten le Mer 29 Avr - 13:36

hrp/ Je savais qu'il fallait se méfier de cette Elézenne. Et puis, je veux pas dire, mais cette maison, c'est pire qu'un hall de gare ! Et on va dire que ce passage se déroule avant que Cyrcée ne "vampirise" la succube /hrp


Kalten approchait de la maison. Depuis déjà plusieurs jours il avait voulu trouver des réponses à la disparition de celui qu’il considérait comme un ami. Mais à chaque fois, la maison n’était pas vide. Il voulait y entrer seul, chercher des indices, trouver la moindre chose pouvant l’aider à comprendre.

La première fois, il y avait cette Elézenne, Lothielle. Certains lui avaient dit de ne pas la déranger quand elle était dans la maison, qu’elle avait besoin de s’y recueillir. Il s’était plié à ces recommandations de mauvaise grâce ; il avait plusieurs questions à poser à cette Lothielle, qui s’était présentée comme étant la future femme de Valemont. Déjà en la voyant, quelque chose lui disait de s’en méfier, sans savoir quoi exactement. Et quand il l’avait entendu, ses soupçons s’étaient renforcés. Valemont se marier ? Oui l’Elézen était de nature très discrète, secrète par moment. Mais, et il était bien placé pour le savoir, quand quelqu’un a une liaison, on laisse tôt ou tard des indices le montrant. Et Valemont n’avait jamais rien montré. D’où cette méfiance vis-à-vis de cette « compagne ».

Les fois suivantes, il y avait toujours eu quelqu’un dans la maison. Ce qui fit penser à Kalten que Valemont avait plus de camarades, si ce n’étaient des amis, sur qui il pouvait compter. Alors, il avait attendu que tout ce petit monde parte pour venir seul, accompagné uniquement de sa wyverne, Azure.

Malgré sa fatigue due à ce cauchemar qui le taraudait toute les nuits, il avançait d’un pas sûr. Il s’arrêta pour regarder la maison dans son ensemble, examinant l’entourage immédiat, fermant les yeux et humant l’air frais. Le soleil déclinait le long de son axe et la fraicheur de la nuit commençait à se faire sentir. Il ne restait tout au plus que quelques dizaines de minutes avant que la voute étoilée n’apparaisse, promettant une nuit sans nuage. Azure volait gaiement autour de son chevalier dragon. En le voyant approcher de la maison, elle vint se poser sur son épaule et fixa la maison. Kalten reprit sa marche, regardant une nouvelle fois ses mains meurtries. D’épais bandages recouvraient les plaies encore sensibles. Quelques tâches de sang étaient visibles mais il ne s’en inquiétait pas, le processus de guérison faisant son effet. Il ne pouvait pas encore mettre ses manopoles et avait du mal à tenir son hast trop longtemps. Y’oreen s’occupait de lui, n’hésitant pas à gentiment le fustiger quand il ne se laissait pas faire.

Avec un soupir, il s’avança sur le perron de la maison et Azure feula doucement en regardant celle-ci.

_ Du calme Azure. Tu me sembles bien nerveuse tout à coup.

Et en vérité, la petite wyverne feulait doucement, sentant quelque chose dans la maison. Sa nervosité, Kalten la ressentait également. Une chose n’avait pas changé depuis qu’il avait retrouvé sa wyverne : cette symbiose les réunissant. Dans son monde, quand un chevalier dragon était choisi par une wyverne, une connexion s’établissait. Le chevalier dragon ressentait les émotions et les pensées de la wyverne et inversement. Et en ce moment, Kalten ressentait de la méfiance et de la nervosité.

_ Il s’est passé certaines choses dans cette maison, Azure. Mon ami a disparu et j’espère trouver ici des éléments de réponses. Cyrcée m’a déjà expliqué ce qu’elle avait vu mais je veux m’en rendre compte par moi-même.

De plus, des évènements magiques s’étaient déroulés dans la bâtisse. Nul doute qu’Azure devait en ressentir les effluves.

Kalten entra, Azure dodelinant de la tête, retenant ses feulements, et furetant de ses yeux partout, ne quittant pas l’épaule de son chevalier dragon. Elle sentait une présence diffuse mais n’arrivait pas à savoir quoi ou qui exactement. Elle regardait partout pendant que Kalten examinait les pièces  les unes après les autres, remettant en place quelques meubles, rangeant quelques livres. Valemont était ordonné et kalten voulait au moins veiller à ce que la maison retrouve un semblant d’ordre. Se faisant, il était à l’écoute des sensations de sa wyverne, pouvant ressentir ce que lui ne pouvait voir ou entendre.

_ Valemont, qu’est ce qui a bien pu se passer, mon ami ? dit-il.

Kalten

Messages : 331
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Ven 1 Mai - 16:51

HRP // Pour la suite, RDV jeudi 7 mai à 20h30 devant la maison de Valemont, la Coupe Secteur 5 Smile HRP//
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Y'oreen le Ven 1 Mai - 17:21

Hrp/ J'y serais mais dodo de bonne heure, le lendemain c'est pas férié pour moi, et debout a 6 h Sad /Hrp
avatar
Y'oreen

Messages : 232
Date d'inscription : 22/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Talyk le Sam 2 Mai - 11:56

HRP : Chaton présent, et j'ai eu la confirmation du Rehyou également ! ^^
avatar
Talyk
Le plaisir d'offrir !

Messages : 464
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Sam 2 Mai - 12:31

HRP // Yes !!! HRP//
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Talyk le Mer 6 Mai - 15:28

HRP : Petit rappel (bis), c'est donc pour demain 20h30 !!! ^^ /HRP
avatar
Talyk
Le plaisir d'offrir !

Messages : 464
Date d'inscription : 15/12/2013
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Rehyes le Jeu 7 Mai - 13:54

Allez hein ce soir !!
ET A 20h30 BORDEL A CUL !!
on va te ramener de ton cloaque Valoche !
avatar
Rehyes

Messages : 137
Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Jeu 7 Mai - 14:22

XD

Et bien sûr, tous ceux qui souhaitent venir pour rp sont les bienvenus !



Titre de l'event rp ce soir : "Noirsonges, Fils du Néant"





Dernière édition par Valemont le Dim 30 Oct - 17:17, édité 2 fois
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Kalten le Jeu 7 Mai - 19:08

Pour moi, ce serait plutôt 21h, un peu avant si je termine de raconter de bonne heure l'histoire du soir à mes deux loupiots.

Kalten

Messages : 331
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Valemont le Jeu 7 Mai - 23:23

HRP // Un grand merci pour votre participation ! C'était épique (qu'est ce que j'ai ri). HRP//
avatar
Valemont

Messages : 274
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-il vraiment parti ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum