Petite promenade en forêt

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite promenade en forêt

Message par Y'oreen le Lun 26 Mai - 18:39

Son compagnon de l'époque les avait rattrapé et émasculé, puis une étrange petite miqo'te noire accompagnée d'une escouade de femmes masquées, silencieuses comme la mort, les avaient retrouvés là où ils se faisaient soignés de leur ignobles blessures et conduis dans ce camp de travail où ils avaient passés de longs mois.

Ils avaient enfin réussis à s'enfuir de cette maudite prison où ils avaient été enfermés pour avoir battue la sale petite miqo'te amnésique qui, avant de tout oublier, avec mutilé l'un d'eux en s'entrainant à la lance. Saleté de femme chat maladroite.

Maintenant, ils avançaient vers Gridania, là où elle était le plus souvent vue et elle allait leur payer, oh oui !! Les trois avaient eu le temps de ruminer leur vengeance, ils se l'étaient chuchoté, tous les soirs avant de pouvoir enfin s'évader.

Ils étaient peut être devenus eunuques mais ils allaient quand même s'amuser avec elle comme ils avaient voulu le faire avant qu'on les en empêche la première fois, et là, elle aurait bien plus mal. De plus, deux de leurs amis étaient venu les rejoindre, alléchés par l'idée de pouvoir eux aussi se distraire avec une si jolie petite miqo'te qu'on leur avait décrite comme douce et inoffensive.

Personne n'avait fait attention à ces cinq hommes déambulant dans Gridania, semblant chercher quelqu'un, personne ne remarqua qu'ils s'arrêtaient en fixant une jeune miqo'te simplement vêtue d'un peu d'acier, personne sauf elle….. Lentement elle tourna la tête vers les cinq hommes, sembla se rappeler d'un lointain souvenir, puis partie d'un pas nonchalant vers la porte donnant sur la forêt.

Elle se fit emboiter le pas par un Elezen au visage malsain, deux Hyurs couverts de cicatrices, un Roegadyn l'air un peu benêt mais au regard pervers et un Lafafell qui caqueta un rire vicieux.

L'Elezen fronça un peu des sourcils quand elle se retourna pour les regarder, comme pour vérifier qu'ils la suivaient bien…..Dans son souvenir, la jeune femme n'avait pas les yeux verts clairs…..

-------------------------

A peine passa-t-elle la porte de Gridania qu'elle se mit à courir, pas très vite, juste un pas trottinant comme les attendant.

Eux ne voyaient que la courbe de ses reins, le balancement léger de ses hanches, ils auraient été des chacals, ils se seraient mis à baver, étant des êtres doués d'intelligence, ils ne firent que la suivre aveuglement en ricanant, sans s'apercevoir qu'elle les entrainait loin dans la forêt.

La forêt devenait de plus en plus dense, et la suivre devint plus compliqué. Ils accélérèrent la cadence puis stoppèrent net en la retrouvant, qui les attendait en souriant largement, dans une toute petite clairière.

Ils se sentirent légèrement décontenancés devant son allure. Elle n'avait pas peur d'eux, au contraire, elle paraissait presque enjouée de les voir, sa queue se balançant lentement derrière elle. Elle était calme alors qu'elle aurait dû être terrorisée.

L'Elezen avança d'un pas, et elle ne recula pas, restant qu'à quelques yalms devant eux, elle pencha juste un peu la tête en le fixant de ses yeux si clairs.

"Tu te souviens de moi saleté ???" lui cracha-t-il.

La jeune miqo'te émit un rire caquetant et un des hyurs frissonna en l'entendant.

"Tu es l'homme qui l'a attaqué, quand elle s'est réveillée" La miqo'te parlait d'une voix rauque et posée.

L'Elezen se retourna brièvement vers ses compagnons, puis refixa la femme devant lui. Il était sûr que c'était elle, elle était assez reconnaissable avec sa peau hâlée, ses cheveux tirant vers un roux sombre dans lesquels quelques mèches bleues apparaissaient, mais…. Ses yeux…. La façon dont elle leur tenait tête….. Il ne se souvenait pas de ca…..

Il haussa des épaules, puis se redressa. Après tout elle avait pris en assurance et il avait oublié la couleur de ses yeux et alors ? Ce n'était pas vraiment ces derniers qu'il avait regardé quand il l'avait attrapée. Et si elle voulait parler d'elle à la troisième personne, grand bien lui fasse, d'ici peu, il allait la faire hurler…… Il fit un vilain petit sourire.

"Ouais, c'est surtout elle qui m'avait blessé !"

La femme ricana un peu puis se tapota légèrement le derrière, ce qui attisa le désir malsain du Roegadyn qui grinça des dents d'envie.

"Elle t'as coupé un petit morceau ! Ce qui ne te rend pas plus beau ! *elle éclata de rire, et passa langoureusement ses mains sur le devant de sa culotte d'acier. "Et maintenant toi et tes amis mutilés, vous voulez vous amuser ? Mais comment allez-vous faire ? Vous qui n'avait plus vos…. Petites affaires ?" Elle se remit à rire en bougeant ses hanches d'une façon clairement provocante.

S'en fut trop pour un des Hyurs et pour le petit Lalafell qui se précipitèrent sur elle, tellement aveuglés par leur désir, qu'ils ne prirent pas garde au danger.

Au moment où le plus grand des deux allait se jeter sur elle, il fut cueillit en plein plexus par un coup de pied d'une rare violence qui le stoppa net et le fit rouler sur le sol, les mains crispées sur son estomac, le souffle coupé, dans l'incapacité de bouger. Il ne le savait pas encore, mais elle venait de lui briser deux côtes les enfonçant profondément dans ses poumons et d'ici quelques minutes, il serait mort, étouffé par son propre sang.

Le Lalafell, quant à lui, fut attrapé au vol au moment où il lui sautait à la gorge. D'un mouvement rapide elle lui agrippa la gorge et planta ses griffes dans le pantalon, il couina sous la douleur d'avoir son intimité broyée de la sorte, puis hurlant en comprenant ce qu'elle allait faire.

Avant même que les trois restants puissent esquisser le moindre geste, elle s'était agenouillée et brisait net la colonne vertébrale du Lalafell sur son genou.

Il gargouilla de douleur, ses yeux se voilant lentement tandis qu'elle le balançait vers ses amis, complétement éberlués. Elle émit de nouveau son petit rire caquetant en les fixant sauvagement du regard.

Elle se mit à chantonner "Il n'en reste plus que trois, lequel viendra me prendre dans ses bras ?"

Lentement, elle ouvrit son livre, mais aucun d'eux ne fit attention au bruit de ciseaux qu'il fit en se dépliant, tout comme ils ne virent pas les plumes discrètement briller, comme si elles étaient faites du meilleur acier, coupantes comme des rasoirs.

Le Roegadyn hurla en voyant une bulle de sang sortir de la bouche de son petit ami qui venait de mourir et il se précipita sur elle, les mains en avant.

Elle l'attendit en souriant, puis, lorsqu'il fut suffisamment prêt, elle effectua une parfaite rotation sur elle-même, et balança son livre de bas en haut dans le corps du géant qui pila net.

Elle éclata de rire quand il chercha à empêcher ses entrailles de se déverser sur le sol, tandis qu'il tombait lentement à genoux.

Il leva un visage ensanglanté vers la miqo'te, qui lui fit un magnifique sourire, avant de lui trancher la tête de son livre mortel.

Elle donna un coup de pied dans le crane, le lançant vers ses camarades, tandis qu'elle se caressait le corps, laissant une traînée de sang sur son ventre.

Elle continua sa petit chansonnette, en souriant toujours trop largement "Il n'en reste plus que deux, l'un de vous me veut ?"

L'Elezen et le Hyur restant sortirent de leur torpeur pour faire demi-tour et se mirent à courir comme s'ils avaient la mort aux trousses.

Derrière eux ils entendirent un grand éclat de rire, et ils gémirent en continuant à fuir cette femme mortelle.

"On est loin….. Très loin dans la forêt" hoqueta l'Elezen "On aurait dû se méfier bordel ! "

Il se retourna, les yeux fous de peur, mais ne vit personne. Ses poumons le brulaient, ses jambes le soutenaient à peine, il arrêta de courir pour souffler un peu, les mains sur les genoux.

Son compagnon fit de même mais s'écroula au sol, exténué par la course folle.

"Elle…. Elle nous suit pas….. On l'a semée….. On ferait mieux de…." Il s'arrêta net et devint blanc comme un linge en entendant des branches plier.

Les yeux exorbités de terreur, il hurla : "Dans les arbres, elle est dans les arbres !!!"

Il se releva aussi vite qu'il le put et se remit à courir comme un dératé, suivi de près par l'Elezen qui beugla d'épouvante quand il la vit fondre sur le Hyur et lui cisailler la gorge d'un seul coup de ce foutu bouquin.

Il n'avait plus de voix, quand il entendit les gargouillements mouillés du Hyur, et qu'il le vit lentement partir à la renverse, la faisant apparaître devant lui. Il lui sembla apercevoir deux ailes fantomatiques dans le dos de la femme qui lui souriait largement, le fixant de ses yeux verts flamboyants.

Il fit un brusque écart, l'évitant de justesse et repris sa course folle, regardant frénétiquement derrière lui, au-dessus de lui, devant lui…. Aussi paniqué qu'une mouche prise dans une toile d'araignée.

Il courut sans savoir où il allait, perdu dans la forêt, ne sachant plus se diriger, les oreilles n'entendant que le martèlement de son cœur et le bruit de son souffle hoquetant.

Soudain, il tomba au sol en glissant, et se carapata à quatre pattes derrière un gros rocher, tentant désespérément de reprendre une respiration un peu plus normale, la main crispée sur son cœur pour le calmer.

Il ne bougea plus, les yeux fous, puis très doucement, il jeta un œil, se plaquant contre la roche, pour voir si elle était là.

Rien, personne, tout était calme et elle ne le suivait pas.

Il se retourna, les yeux fermés, soupirant lentement. Quand il les rouvrit, elle le fixait de ses yeux verts, le visage maculé de sang, souriant de toutes ses dents. Il gémit de peur et sa vessie le lâcha. Il sentit le liquide chaud couler le long de sa jambe mais c'était le cadet de ses soucis…. Il allait mourir, il le voyait dans les yeux verts de la femme, et il allait avoir mal…. Très mal……

Elle se rapprocha lentement de l'oreille de l'Elezen et lui susurra "Plus personne ne fera de mal au petit chat, car maintenant Cyrcée est là…." Elle se mit à rire et lui à hurler….
avatar
Y'oreen

Messages : 232
Date d'inscription : 22/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum