[Privé] Un nouveau monde

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Privé] Un nouveau monde

Message par Iranh le Mar 30 Juil - 9:49

*Je précise que l'usage de ce mode particulier, non narratif, est un choix, et que les numéros ont leur importance pour mettre en place l'intrigue. Ne vous laissez pas perturber par cela Embarassed *


[N°6]> Pourquoi ne pas commencer sans lui, il est toujours en retards. *se frotte les mains nerveusement*
[N°1]> Tais toi *autoritaire et sec*, nous commencerons quand tout le monde sera là.
[N°6]> Mais … *s’interrompt devant le regard foudroyant que viens de lui lancer N°2*.

L’ambiance est lourde dans cette petite pièce. L’endroit est tellement chargé de symbole et d’histoire que personne n’aurait eu cette idée, à part N°1. Seul capable d’autant de vilénie. Le silence ajoute au poids de l’histoire qui empli la petite maison tout entière. Le poids du passé perdu et de la trahison.

Un léger bruit se fait alors entendre, inaudible pour le commun des mortels, mais pas pour un Elezen Crépusculaire  bien entrainé. D’un simple regard, N°4 comprend et se lève pour aller ouvrir. Dans un silence presque impossible, la lourde porte de bois s’entrouvre pour laisser passer une ombre.

Alors que le dernier convive, toujours encapuchonné s’assied à la table, N°1 se prépare à prendre la parole.

[N°1]> Bien … *lourd silence*, je vais faire simple. Il faut la tuer. *le ton est monocorde, comme si une suite devait arriver*

Tous les regards se braquent cette fois sur lui. Certains affichent un léger sourire entendu, d’autres une stupeur ébahie. D’autres encore restent de marbres.

[N°5]> Mais tu nous avais promis que …
[N°1]> Je sais ! *l’interrompt, tranchant*
[N°6]> Mais ce n’est pas possible Kyran tu dis …*est interrompu net par un violent coup de poing en plein visage venant de sa droite*
[N°2]> Refait cette erreur encore une fois et je te tranche la gorge sur le champ *On pourrait voir la mort sortir de ses yeux, prête à bondir*

A nouveau un lourd silence s’impose. Plus personne n’ose bouger, attendant de savoir. Sauf N°6 qui se frotte discrètement une joue rougie et une mâchoire douloureuse

[N°1]> Je suis allé voir les oracles, et les écrits anciens sont formels. Cette marque que nous prenions pour une lubie d’adolescente en perdition, est en fait la marque des aventuriers.
[N°3]> Mais c’est impossible, cela voudrait dire que … *interrompu*
[N°2]> … Que tu as mal fait ton travail en effet *son regard de nouveau suinte la mort*
[N°1]> Du calme N°2, dois-je te rappeler tes erreurs à toi aussi *Serein*.

Nouveau silence pesant.

[N°1]> Nous n’y pouvons rien, un jour le brouillard se lèvera, et alors elle retrouvera la mémoire. Qui d’entre vous est prêt à en assumer les conséquences ?  *Un regard froid passe de convive en convive, appuyant plus distinctement sur N° 5, N°6. et enfin sur N°4 qui n’avait pas encore pris la parole.*
[N°1]> Quoi qu’il arrive, la mort est déjà en route *Interroge N°4 du regard*

N°4 sent les regards de N°5 et N°6 posés sur lui, incrédules. Mais bien vite l’incrédulité fait place à là profonde déception quand N°4 hoche positivement de la tête.

[N°1]> Bien, ce sera l’œuvre des hommes bêtes. Personne ne saura. Quand au premier d’entre vous qui fera un faux pas … *Son regard se tourne vers N°2 qui visiblement salive d’avance de devoirs tuer un des convives*.

D’un signe de main, N°1 signifie à tous que la réunion est finie. Chacun d’entre eux se lève alors pour quitter cet endroit quasiment mystique. Quand soudain la perle de N°4 se met à vibrer. Tout le monde se fige. Un court silence s’en suivi, puis la mine déconfite de N°4 ne laissa aucun doute sur l’information qu’il venait de recevoir.

[N°2]> Incapable ! *Lève déjà son arme prête à frapper, quand un signe de main de N°1 la stoppe net dans son élan*

N°1 fait alors un signe de tête à N°3 qui comprend et acquisse en silence. Chacun quitte alors cet endroit de prière et de recueillement du passé oublié. N°3 avec une tache à accomplir dont il savait que l’issue serait fatale, pour elle, ou pour lui. N°2 la rage au ventre de n’avoir pas été envoyée à la place de  ses incapables de gardes. N°4 se demandant s’il sera encore en vie demain. N°5 et N°6 cachant leur soulagement.

Mais quoi qu’il arrive … elle dois mourir.

...

Une fois la maison vide, une faible lueur émane d'une statuette. Une statuette si quelconque que personne n'a a aucun moment noté sa présence sur l'étagère. Ni même ce qui est écrit en Elezen ancien, sur le socle de celle-ci.

Souvenir de mort peut sauver le vivant.
N'oublie pas ma fille.
avatar
Iranh
Cheveux verts, mèche rose

Messages : 413
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum