Journal de marche de Gaedon Sorel

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Ven 27 Mai - 0:35

21e soleilde la 2e lune ombrale 1580

C’était la première réunion du groupe. Elle avait pour but d’expliquer clairement ce que nous allions faire, quelle direction devait prendre le groupe. Mais il en fut tout autrement. Monsieur Ravast – C’est un homme riche influent, calculateur. Il semble toujours répondre de manière évasive aux questions et cherche à posséder des informations sur tout et tout le monde. – a été invité à cette réunion dans le but de discuter d’une potentielle fusion des deux entités. L’institut Ravenswood qu’il a créé et qui est dirigée par cette Vanessa et le groupe que Desmee Hachi tente de mettre sur pied. Nous étions donc une petite dizaine à cette réunion.  L’institut Ravenswood aurait pour but de chasser les démons. Monsieur Ravast aurait a priori un passé chargé dans ce domaine. Il financerait l’Institut donc, et cette Vanessa, qui se présente comme la Grue Rouge, se chargerait de le diriger et de le faire fonctionner. Elle aurait décidé de fonder cette idée d’institut à la suite d’une enquete avec Oscar Preder. – Oscar Preder est le fils de Sakopi Kaerell. – Des divergences étaient évidentes en plus de certaines craintes liées au personnage de monsieur Ravast. Tout cela a abouti à un statut quo entre les deux groupes. Il n’y aurait pas de fusion. Cette réunion de fusion était sans doute trop prématuré et empreinte de trop préjugés…

Après le départ de monsieur Ravast, nous avons continué à discuter de lui et de son projet, avant de partir sur notre projet. Dame Desmee souhaitait fonder une compagnie libre, mais finalement chacun restera indépendant vis-à-vis de cette organisation. Seule une linkperle nous reliera. Monsieur Dimiaou semblait avoir de l’importance pour la forme que le groupe prendrait et les méthodes dont nous pourrions faire usages – Il a avoué à demi-mot pratiquer l’espionnage, et admet oublier l’éthique lorsque sa soif de connaissance prend le dessus. – Le groupe s’est séparé peu de temps après. Beaucoup de temps consacré, pour peu de temps réellement productif. C’est du moins ce que j’en retiens.


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:08, édité 5 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Ven 27 Mai - 0:43

8e soleil de la 3e lune astrale 1580

Le groupe s’est retrouvé, une nouvelle fois, au comptoir du Dauphin Cuirassé pour une deuxième réunion.  Nous n’avons pas, à la différence de la première, été dans la salle de réunion, mais dans une salle de banquet afin que Falkhen Sawyer nous explique le problème qui le préoccupe.
Tout le monde était assis sur les bancs face à Falkhen, à l’exception du monsieur Dimiaou. Il semble aimer être au centre des regards, ou avoir l’attention des gens. Deux nouvelles personnes étaient également présentes, à ma grande surprise : Iranh Shaar et Promyse Oggader. – Je n’aurais pas cru que l’Escouade Espérance s’intéresse à cette histoire. Il me semblait qu’ils étaient plus centrés sur Hylla et les problèmes du capitaine. Mais peut-être qu’elles agissent sans son accord, ce qui ne saurait pas étonnant en soi –

Falkhen Sawyer viendrait de Vana’diel, un autre monde. Sur ce monde, il était l’équivalent d’un invocateur et pouvait appeler la puissance des primordiaux de Vana’diel.  Il aurait été transporté sur Aldenard à la suite d’une invocation de Phénix. Ce phénix pourrait s’apparentait à un primordial, ici. Il serait lié à l’élément du feu et peut être de la lumière. Depuis son arrivée en Eorzéa, il ne dispose plus de ses pouvoirs magiques. Ce qui expliquerait son attrait pour les arts martiaux.

Il y a 6 lunes, il a été enlevé par un groupe d’inconnus reposant sur le principe des pièces d’un jeu d’échecs. – Pour le coup, nous avons eu le droit aux théories de monsieur Dimiaou. Pour lui, cet échiquier sera probablement le même que celui que l’on rapporte dans deux autres affaires. La théorie est probable, mais elle n’est appuyée par aucun élément probant, donc elle est non pertinente. A mon avis cela amène plus de confusion qu’autre chose – Ils auraient tenté d’emprisonner un primordial à l’aide de 5 cristaux. Le rituel aurait échoué lorsque l’un des cristaux se serait brisé.  Falkhen Sawyer a été laissé pour mort, et a été retrouvé par Mnémosyne – Qui est cette personne ? – et Orphaelle Demorneciel – une « ancienne » hérétique. Son lien dans cette affaire est-il purement fortuit ? – avant d’être remis à Desmee Hachi et Tali Herilan. – J'avoue ne pas bien avoir saisi ce partie de l'exposé. Il me faudra eclaircir cela plus tard. –

A ce jour, Falkhen craint que groupe, qui l’a enlevé, cherche à utiliser les pouvoirs de Phénix où à l’invoquer en Eorzéa. Des actions doivent être entreprises afin de trouver des pistes pour retrouver ce groupe malfaisant et les empêcher d’aboutir.

Si l’on se réfère à la manière d’invoquer un primordial, il faudrait des prieurs. Puis une quantité de cristaux pour qu’il continue à vivre en Eorzéa. Nous allons donc chercher des renseignements sur d’éventuelles disparitions importantes de quantités de cristaux. Pour ma part, Nathanael ira enquêter dans le Mor Dhona tandis que Shaon partira avec Valdenar pour Manteneige. Monsieur Dimiaou se chargera a priori des archives pour référencer les différents évènements reliant Vana’diel à ce monde. Owen Syldan s’occupera de la protection de Falkhen Sawyer.

Falkhen pense nécessaire au recrutement d’une ou plusieurs personnes dans le domaine médicale dans l’éventualité où les missions ne se passerait pas toujours bien. Une sage décision. Il avait l’air de m’avoir confié ce recrutement… combien même je ne suis pas du comptoir. Il me faudra en parler avec Dame Zekka.


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:09, édité 3 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Lun 20 Juin - 20:33

22e soleil de la 3e lune astrale 1580

Il m’avait semblé judicieux d’enquêter sur les cristaux que possédaient les hérétiques et ceux de Mor Dhona.

J’ai donc missionné Nathanael. Il devait aller voir du côté du Mor Dhona. Malheureusement, il ne semble que peu qualifié dans le renseignement. Les chercheurs ne lui faisaient guère confiance ou l’ont assommé que seul monsieur Dimiaou aurait pu comprendre. Il en est ressorti tout de même que les chercheurs de Saint Coinach n’ont rien vu de particulier. Pas de vol, ou d’extraction particulière. – Affecté Nathanael a des actions militaire plus qu'a des missions de renseignements serait plus dans ses cordes. Il manque encore de maturité.–

Shaon, quant-à-elle, de partir avec Valdenar afin d’enquêter sur les cristaux de Manteneige, afin d’obtenir des informations sur l’emplacement éventuel de ce stock de cristaux. La mort d’Ysaile et la fin de la guerre contre les hérétiques décidé par le capitaine-général a déstabilisé les hérétiques. Il était possible que le stock, ou du moins ce qu’il en restait, de cristaux puissent intéresser ces hommes que nous recherchons.

Cette piste s’est révélée quelque peu plus intéressante. Les informations obtenues consolident les éléments détaillés plus haut. – A vérifier : Il est possible que les hérétiques aient fait transférés les cristaux vers le Mor Dhona – En discutant avec les soldats de la maison Durendaire en garnison au poste de l’arête blanche, un hérétique serait encore enfermé dans les geôles. A priori ils n’ont pas eu l’autorisation de l’intérroger. – Faire les demandes auprès des Templiers –


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:09, édité 4 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Mer 13 Juil - 0:25

2e soleil de la 3e lune ombrale 1580

Je me suis rendu dans les geôles du poste de l’arrête blanche pour écouter ce que cet hérétique savait. Le prisonnier se faisait appelé Shester avait l’air intéressé de parler avec moi. – Cet homme ne semble pas être intéressé par la liberté. La sécurité des geôles avait l’air de lui convenir. Il a sans doute peur d’une menace extérieure. –  En échange de ses informations, cet homme m’a demandé de porter une lettre à un certain Emond, l’un des taverniers du chevalier oublié. Bien que j’ai pris cette lettre et accepté de la remettre, il ne s’est pas pressé de donner ces informations. Il m’a fallu émettre l’hypothèse que le stock avait été revendu au membre de l’échiquier pour avoir une réaction. Bien qu’il ne confirmât pas par la suite cette piste, il me confia tout de même que ces hommes en noirs, les membres de l'échiquier, cherchaient un endroit au nord du Coerthas près du Vigile du Crépuscule. Ils étaient décris par les hérétiques comme des hommes semant la mort. – Cette lettre ne comporte que ses quelques mots : "Pour Emond - Shester". Il y a peut-être des éléments cachés, mais à la lumière d’une bougie je n’ai rien pu révéler aucune encre magique. Il me faudra voir avec dame Desmee si elle peut analyser cette lettre plus en détail. –


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:13, édité 3 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Sam 30 Juil - 10:34

21e soleil de 3e lune ombrale 1580

Nous nous sommes réunis une fois de plus pour prendre le temps de mettre en commun les avancées de chacun dans cette entreprise. – Tout le monde était présent, à l’exception de Promyse Oggader et Iranh Shaar. Sans doute l’escouade Espérance était-elle en mission ce soir. –  Desmee a présidé la réunion et nous a présenté un élément nouveau. Falkhen a reçu une lettre dans la journée au comptoir, elle émanerait de la « Reine » de l’échiquier. Elle aurait été envoyé depuis la Brumée.  Owen Slydan nous en a fourni une copie pour chacun d’entre nous.

Mon roi déchu...

Apprendre ta survie m'a vraiment transportée de joie.
Une part d'énergie il reste donc à prendre en toi ?

Comble de bonheur, j'ai entendu que tu nous cherchais,
Avec les pièces de fortune que tu as pu rassembler.

Ta reine blanche immortelle, ton cavalier Ishgardais,
Ton fou ridicule à l'ambition démesurée,

Tous ces pions qui n'ont vraiment aucune idée
De l'importance de la partie qu'ils vont entamer.

Aux échecs, il n'est jamais question de chance.
Il faut toujours prévoir quelques coups d'avance.

Désormais nous sommes prêts à vous accueillir.
Venez essayer de sauver votre avenir.

Et quand le carnage sera fini,
Jamais tu n'oublieras
Que tu aurais pu sauver tes amis
En devenant mon roi...


Comme cela a été souligné dans la réunion, la reine est au courant de notre organisation dans son ensemble. La reine blanche serait assez logiquement dame Desmee, tandis que je serais le cavalier. Le fou ridicule serait à priori monsieur Dimiaou… Les autres ne sont pas mentionnés. Pour moi, cela voudrait dire qu’ils n’ont pas encore été repérés par cette reine dans leur enquête. – Je tacherai d’être plus discret à l’avenir. –

Par la suite, j’ai exposé les résultats de mon enquête : L’enquête dans le Mor Dhona qui n’a pas abouti, l’histoire de cet hérétique Shester, de ces hommes en noir… du Vigile du crépuscule. De cette lettre que je devais livrer à ce tavernier. – Après coup et à la relecture du chapitre précédent, je me demande si j’ai été suffisamment clair dans mon exposé. Il me faudra sans doute être plus clair la prochaine fois. – Nous avons décidé qu'une expédition vers le Vigile du Crépuscule serait une bonne chose afin d'aller vérifier ses allégations. Il me faudra obtenir les autorisations nécessaires.

Après mon exposé, le débat s’est recentré sur le fait que cette reine soit au courant de notre organisation. Des suspicions d’espionnage ont émergé venant des employés, des clients réguliers… Mais aucune piste bien sérieuse, à mon goût pour le moment. Desmee a pris la décision forte sage de mettre un terme à ce débat pour que nous puissions nous consacrer aux choses concrètes.  – Monsieur Dimiaou, comme à son habitude, est parti directement dans des hypothèses dans toutes les directions accusant à tour de rôle l’un d’entre nous, les clients, monsieur Ravast… Comme si le fait de prononcer la culpabilité d'une personne allait le faire avouer. Monsieur Dimiaou aurait très certainement pu former un grand tandem avec l’usurpateur du grand Inquisiteur Guillaime. –

Le commandant Forel et Tali Herilan nous ont ensuite fait part de leur recherche. Avec l’aide de Promyse Oggader, Tali a étudié un élémentaire de lumière. Promyse a pu en prendre une empreinte, mais ne semble pas pouvoir localiser d’autres traces, du moins sans plus de précisions pour le moment. Desmee a quant-à-elle essayé de créer un composant bi-élémentaire : feu et lumière. – Cette opération semble dangereuse, mais n’étant pas un expert dans ce domaine... – Quant au commandant, il a enquêté sur les mouvements suspects de cristaux dans le Thanalan. Seul l’enlèvement d’un chef de tribu Amal’jaa, par des hommes en noirs, semble voir retenu son attention. Falkhen nous a révélé que les hommes, qui le retenaient prisonnier, étaient également vêtu en noir. Il y aurait des hommes et des femmes de toutes races... Se pourrait-il qu’il s’agisse des même dont ce Shester m’a parlé et qui se trouveraient proche du Vigile du Crépuscule.

En fin de réunion, nous en sommes venus à évoquer les possibilités que nous avions devant nous. La piste des Amal’jaa, celle du Vigile du crépuscule ainsi que les lettres. Celle écrite par la « reine » et celle de Shester.  Je devais l’apporter à cet Emond, mais j’avais préféré demander à Desmee d’étudier cette lettre au cas où elle aurait quelques choses de secret que je n’aurais pas vu. Elle n’a rien trouvé de plus.

Le commandant Forel doit donc s’occuper de ce problème Amal’ja et il me revient d’obtenir les autorisations pour une expédition dans le Vigile du crépuscule. Owen devait se rendre à Brouillasse pour enquêter sur cet Emond. – Nathanael devrait pouvoir l’aider dans son enquête, ou au moins le protéger un minimum... – Monsieur Dimiaou désire passer du temps dans les bibliothèques pour essayer de trouver quelque chose.


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:09, édité 2 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Sam 17 Sep - 21:19

31e soleilde la 3e lune ombrale 1580

RAPPORT DE MISSION


OBJET : Disparitions inquiétantes dans le Coerthas

Deux chevaliers ishgardais, de la maison Durendaire, affectés à la surveillance de l’Observatoire, ne seraient pas rentrés de leur patrouille et n’auraient pas donné signe de vie depuis le 17e soleil de la 3e lune ombrale. Des traces de sang auraient été retrouvées à l’est de la Forteresse de Dzemael.

Mandaté par la maison Fortemps, le chevalier Gaedon Sorel s’est rendu sur place dans les plus brefs délais pour commencer un travail d’enquête auprès des habitants et soldat de l’Observatoire. Sur place, le chevalier Sorel a retrouvé messire Vaishant Aubemont. Il a été mandaté par la famille Durendaire pour également apporter des réponses à ces disparitions.

Suite à ces deux disparitions, la tension était palpable dans le hameau. En se rendant sur les lieux supposés de la disparition des deux chevaliers, il a été possible de constater la présence des traces de sang et quelques signes de lutte que la neige n’avait pas encore recouverte. Aucun des deux corps n’était présent dans les environs proches, laissant à supposer une escarmouche avec des dravaniens.

Le chevalier Sorel pu apprendre des soldats en faction qu’en plus des deux chevaliers disparu, deux convois de marchands se sont fait attaqué entre l’Observatoire et le Camp de la Tête du dragon entre le 17e et le 24e soleil de la 3e lune ombrale.

Le 25e soleil de la 3e lune ombrale, Gaedon Sorel a été interpellé par deux hommes discutant à l’auberge de la Pinte de Fer à l’Observatoire. Après les avoir interpellé à l’intérieur, ils décidèrent d’aller discuter plus discrètement à l’extérieur. Il entama la discussion avec Deimos Malagud et Alistair Cinderstone, archer Xaela pour le premier et un mage hyur pour le second. Ils se présentèrent comme venant de la compagnie libre « Fantôme » et étant à la recherche d’un agent impérial, qui pourrait être la cause des troubles dans le Coerthas. Nous pûmes apprendre de lui qu’un rapport de la maison Haillenarte était manquant. Il nous ramena également des objets ixalis qui avaient été retrouvé sur les lieux de l’attaque des convois.

Le 28e soleil de la 3e lune ombrale, la compagnie est arrivée au hameau de l’Observatoire. Après avoir retrouvé messire Vaishant, nous avons effectué un bref récapitulatif des évènements et appris qu’un rapport de la tour de l’œil était manquant. Ce rapport daterait du jour de la disparition des deux chevaliers. La famille Durendaire a envoyé Dame Léonore avec une escouade de chevalier afin de renforcer la sécurité du hameau. Nous en sommes venus à la conclusion que des troupes impériales auraient pu pénétrer dans les terres du Coerthas par les airs, ces dernières ont dû bénéficier d’un appui à la tour de l’œil. La décision fut prise de se rendre sur place afin d’interroger les gardes en faction, le lendemain.

Le groupe demeura à l’auberge sous la surveillance du soldat Nathanael Wells.

Le 29e soleil de la 3e lune ombrale, messire Vaishant Aubemont a réussi à obtenir un laisser-passé pour les membres de la compagnie Fantôme afin qu’ils puissent procéder aux investigations nécessaire. Le chevalier Sorel les escorta de manière à s’assurer que les débordements de ces personnes demeure de l’acceptable. Nous nous rendîmes sur place en début d’après-midi. Sur site, le chef des « Fantôme », un dénommé Jaghatai, un Xaela dans une sombre armure lourde et portant une épée à deux mains, pris en charge d’interroger les soldats et chevalier présents. Les soupçons se portèrent rapidement un soldat du nom de Gladwin. Celui-ci admit avoir tué le soldat Aedwen parce qu’elle avait vu les aéronefs impériaux traversaient les cieux. Malgré la mort d’Aedwen, un rapport de cet évènement a été envoyé à Ishgard. L’un des aéronefs aurait été victime d’une avarie et aurait été obligé d’effectuer des réparations de fortune sur le flanc de la montagne l’Epée. Deux sentinelles en poste à la forteresse de Dzemael auraient repéré cet aéronef, et ils seraient morts par la main de cet agent impérial, un SAS. Gladwin aurait été contact avec cet agent impérial près du fragment de Dalamud et il disposait d’un émetteur magitek. Nous apprîmes qu’une livraison de cristaux devait se passer sur un promontoire rocheux vers l’Observatoire. Le soldat Gladwin fut exécuté par les membres de la Compagnie Fantôme pour trahison, félonie, homicide et dissimulation.

De retour à l’Observatoire, le groupe fut sous la surveillance du soldat Nathanael Wells.

Le 30e soleil de la 3e lune ombrale, les membres de la compagnie Fantôme se réunirent au centre du hameau pour un briefing. Une de leur éclaireur parti en avance de phase au nord du hameau. Le reste de la compagnie finit par partir au nord-est de l’Observatoire ou se trouve un promontoire. Ils engagèrent le combat contre les ixalis. Le chevalier Sorel resta au hameau avec messire Vaishant pu observer le départ de Dame Léonore accompagné de sentinelles de la maison Dzemael vers la porte nord du hameau. Le chevalier Sorel finit par rejoindre les membres de la compagnie « Fantôme » au promontoire avec des soldats de la maison Durendaire. Il est apparu que l’éclaireur des "Fantômes" était à la recherche non pas d’un agent impérial, mais du soldat Nathanael Wells qui en rentrant dans leur chambre dans l’espoir d’acquérir du renseignement et avait failli à sa mission. Le soldat Wells fut libéré, bien qu’il ait été sèchement réprimé par Jaghatai pour cette perte de temps. Le chevalier Sorel reparti pour Ishgard avec le soldat Wells. Après avoir déposé ce dernier au palais de l’ordre pour qu’il bénéficie de soin pour sa mâchoire, Gaedon Sorel entreprit des recherches sur Dame Léonore.
Son passé militaire reconnu lui aura permis de prendre ces fonctions, limitées cependant à du maintien de la sécurité dans le Coerthas Central.

Pour ce qui est des soldats de Dzemael, il apprendra que Léonore aura sollicité l'aide des gardes de la Forteresse de Dzemael, un peu plus tôt dans la soirée de l'attaque des Ixalis, arguant de la menace imminente sur l'Observatoire. 4 soldats parmi les 6 présents à la Forteresse auraient jugés la menace suffisamment forte pour accepter de leur fournir un soutien ponctuel, en laissant deux gardes de permanence.

Le 31e soleil de la 3e lune ombrale, selon le capitaine Portelaine, la compagnie « Fantôme » avait quitté le Coerthas. Elle aurait affirmé avoir suivi la trace de Dame Léonore jusqu’à l’entrée de la Forteresse de Dzemael. Là, la Compagnie a affirmé avoir trouvé deux sentinelles de la maison Dzemael, qui ont été tués à coups de lance, manifestement. Les quatre autres sentinelles présentes habituellement sur les lieux, avaient été détournées par Léonore avant l'attaque, pour participer exceptionnellement à la défense de l'observatoire contre les Ixalis. La compagnie a alors procédé à une exploration minutieuse de l’intérieur de la Forteresse. Dans une salle, la compagnie a entendu le bruit d’une détonation et aurait retrouvé Dame Léonore prêt d’un autel en pierre, fendu en deux. Cet autel aurait dissimulé un calice frappé du blason de la maison Dzemael. Dame Léonore aurait fait appel à un être du néant et la compagnie aurait engagé le combat. Plusieurs sont à déplorer dans les rangs de ces mercenaires, et Dame Léonore n’aurait pas survécu au rituel d’invocation. La compagnie n’a retrouvé aucune trace de leur agent impérial. Selon eux, il aurait fait pression sur Dame Léonore et Gladwin pour mener à bien son plan. Selon messire Vaishant Aubemont, c’est dans son passé que les raisons de sa trahison se trouvent. Messire Vaishant Aubemont continuent ses investigations pour trouver d’autres agents au service de l’empire.

Rapport rédigé le 31e soleil de la 3e lune ombrale
Gaedon Sorel


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:11, édité 1 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Jeu 20 Oct - 13:27

4e soleil de la 4e lune ombrale 1580

Nous nous sommes réunis pour la quatrième fois. Nous devions nous retrouver à la cabane de l’ermite qui se trouve dans les hauteurs de la Noscea, du fait d’une soirée prévu au comptoir. Iranh Shaar est arrivé la première – En armure magitek et sa première réaction fut de prendre la température des eaux avoisinantes en se baignant. – Talyk du clan Skanad n’a pas tardé à me rejoindre, puis nous fûmes rejoints par le reste de l’équipe – A noté que Talyk possède un dragon répondant au nom de Zhyr. – Il a été invité à se joindre au groupe par Falkhen. Les absents à cette réunion furent messieurs Dimiaou et Syldan, le commandant Forel et dame Tali.

La réunion a commencé par une brève présentation de Talyk – Il serait capable de lire dans les pensées des gens –, puis nous sommes rapidement passés à quelques banalités, mais pour le moins intéressantes tout de même. Orphaelle Demorneciel est hébergé chez le clan Skanad depuis quelque temps. Owen serait en train d’enquêter à Ishgard dans les quartiers pauvres.

Le débat s’étant écarté sur les capacités psychiques de monsieur Skanad, il a été recentré sur l’objectif de la réunion : A savoir, faire le point sur l’évolution de l’enquête. Suite aux révélations de Shester, j’avais pris le soin de rendre compte de la situation au Templiers. Le palais de l’Ordre nous avait donné son accord pour enquêter au vigile du Crépuscule. Je détenais toujours la lettre de cet hérétique, nous prévoyons de rencontrer le tavernier dans les prochains jours.
Falkhen nous a appris qu’un Ixal avait été enlevé au Natalan. Ensuite, nous avons eu le droit à une répartition des missions prochaines.

  • La première mission consistera en l’enquête au vigile. Desmee Hachi, Falkhen Sawyer, Lyn Akaya, Talyk Skanad et moi-même nous nous sommes portés volontaires.
  • La seconde mission requerra deux groupes complets pour fouiller le Thanalan.

La composition des groupes a été du ressort de Dame Desmee et de Falkhen Sawyer. – Je ne leur pressens pas d’aptitudes particulières au commandement, mais je me trompe peut-être.–
Je devais reprendre contact le lendemain avec Falkhen pour aller voir ce tavernier. – Autre fait, mais sans rapport avec la réunion. Aranael Emerald et Sakopi Kaerell ont été arrêté par les autorités limséennes. Et le retour de Thot semble avoir mis à l’aise Promyse plus que de raison. –


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:11, édité 2 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Ven 21 Oct - 10:56

5e soleil de la 4e lune ombrale 1580

Comme convenu la veille, nous nous sommes donc retrouvés, en fin de journée, avec Falkhen et dame Desmee au Palais de l’Ordre avant d’aller voir ce tavernier. Pour une raison que je ne m’explique guère trop, ils avaient tout d’eux décidé de revêtir des tenus ishgardaise, le plus surprenant était dame Desmee qui avait choisi une tenue de prêtre orthodoxe, un choix hasardeux compte du lieu où nous nous rendions.

Dame Desmee a eu la bonté de me laisser la conversation, tout en me rappelant que nous étions dans le même camp. – Aujourd’hui encore, je me demande le sens de cette formulation. – Nous nous rendîmes au sous-sol de la taverne, là où travaillait cet Emond. Les relents d’alcool choquèrent la sensibilité de Desmee. – Le comptoir connait pourtant des soirées bien animées avec les pirates, et les concerts de Dame Lys, mais il est pourtant vrai que l’odeur n’est pas comparable. –

Nous avons pu discuter de Shester avec le tavernier et lui remettre la lettre.  Emond est connu de Brouillasse pour recevoir les lettres des gens qui sont condamnés à mort par la justice ishgardaise. Dès qu’il reçoit les lettres, ce dernier prévient les familles de la mort du condamné.

Shester avait été condamnée à mort pour le meurtre de soldats. Il avait également pris le parti des hérétiques, ce qui a du se rajouter à sa peine.

Dame Desmee a eu l’air de prendre le destin de ce pauvre homme trop à cœur et a tenter de comprendre tous les tenants et les aboutissants qui ont bien pu pousser cette homme dans la voie qu’il a choisi. Cela en est même devenu inquiétant. Nous sommes sortis pour que Desmee puisse prendre l’air et retrouver ses esprits.

Lorsque j’ai entendu la porte s’ouvrir et se refermer peu de temps après notre passage, je me suis rendu compte que nous étions surveillé. Effectivement, nous étions suivis par un élezen, grand de taille, aux cheveux noirs et portant un masque. Il ôta son masque et se présenta, il s’agissait de Valemont Noiresonge, un ancien membre de la confrérie des chevaliers d’Althyk. Ce Valemont était autant surpris de voir Desmee qu’elle de le voir ici à Ishgard. – Falkhen ne semblait pas lui faire confiance, si c’est effectivement un ishgardais, je devrais trouver des renseignements sur sa personne assez facilement. – Desmee et Falkhen restèrent sur la défensive avec lui et ne répondirent que très évasivement aux questions de l’élezen.

Une fois que ce dernier nous avait quitté, nous nous sommes isolé dans un couloir du tribunal du Saint-Office, pour discuter en paix. Desmee est partie dans des théories et a soumis l’idée qu’Orphaelle Demorneciel enquête plus en profondeur sur cet Emond, sous la surveillance de Talyk Skanad. – Une idée folle, comment pourrions-nous faire confiance à une hérétique qui croit encore ferme aux prédications de Cœur-de-Glace. La laisser rentrer dans la cité, à l’heure actuelle, pourrait engendrer de nouvelle tension dans la cité. – Nous sommes rapidement revenus sur l’apparition de Valemont Noiresonge et il est apparu clairement que ni Desmee ni Falkhen ne lui faisait confiance. Comme nous voulions maîtriser notre environnement, j’ai proposé de mener une enquête sur ce personnage. Nous nous sommes quittés peu de temps après nous avoir fixés comme objectif notre mission au vigile du Crépuscule.


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:11, édité 2 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Sam 22 Oct - 10:18

17e soleil de la 4e lune ombrale 1580

J’ai mené ma petite enquête sur ce dénommé Valemont Noirsonge que nous avions croisé quelques jours auparavant. Il apparaît que la famille Noirsonge a un passé trouble.

Le sous-directeur du Scolasticat Saint-Endalmin, Bruvagnon, était visiblement dans l’embarras lorsque j’ai prononcé le nom de cette famille. En insistant quelque peu pour en apprendre davantage, j’ai découvert que le père de famille, Antias Noirsonge, était un chef d’escouade de Chevalier dragon. L’homme était connu pour appliquer les principes de l’orthodoxie à la lettre et ne pas faire dans le détail avec les hérétiques. C’était un homme exemplaire aux yeux de la cité jusqu’au jour, où pris par la haine et la folie – ou une autre raison que le clergé voudrait dissimuler –, il a tué ses frères d’armes. Le clergé a reçu l’ordre de détruire toutes les informations à son sujet. Selon lui, la directrice en saurait davantage, mais son âge et sa santé ne permettrait pas d’en apprendre plus pour le moment.

Au palais de l’Ordre des Templiers, l’administrateur n’avait plus de trace de ce Valemont dans les registres. – Est-ce la conséquence de l’affaire d’Antias Noiresonge ? – Il m’a dit faire des recherches, je n’attends pas beaucoup de résultat.

Pour le moment je n’ai que peu d’élément sur cet individu. Pour ma part, le voile d’ombre sur sa famille et sur lui justifie pour le moment un doute raisonnable sur les méfiances annoncés par Falkhen et dame Desmee. Dans la mesure où nous n'avons pas recroiser cet individu, il ne représente pas une menace immédiate et les investigations ne nécessitent donc pas d'être mené plus en avant pour le moment.

En me rendant au Palais de l’Ordre, j’ai pu croiser Sire Enguerran Aubemont, le frère de Vaishant Aubemont. Il discutait avec deux personnes, Dame Isheanne Cedrepierre et Reilent Valeriant, tous deux au service de la maison Dzemael. Ils semblaient échanger des informations au sujet de la compagnie « fantôme ». Ces derniers seraient revenus dans le Coerthas pour une autre raison que la chasse aux impériaux. Et cette nouvelle n’était pas du goût des deux chevaliers. – Pas plus de précision quant à l’objet de cette visite, mais je partage leur méfiance sur leur présence –


Dernière édition par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 13:11, édité 1 fois
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Sam 22 Oct - 12:48

20e soleil de la 4e lune ombrale 1580

La journée du 18e a été relativement riche en annonce, surtout en mauvaises annonce.

Tout d’abord, bien que les templiers nous aient autorisé l’accès aux ruines, la mission n’a été pas reconnue officiellement par la cité. Cela implique que nous n’aurions pas eu de renfort ou d’aide de la part de la cité. Tout du moins c’est l’interprétation que j’en ai faite. Cette histoire ne menaçait clairement pas les intérêts de la cité, et ils ne voyaient pas de raison d’intervenir. – Falkhen n’a pas mâché ses mots envers la cité lorsqu’il a appris cette nouvelle, allant jusqu'à la traiter de lâche. Je ne suis pas sûr qu’il ait bien perçu l’ensemble des données du contexte avant de formuler ses propos envers la cité et ceux qui la défendent. –
Ensuite, j’ai eu le déplaisir de recevoir une lettre de la part d’Orphaelle Demorneciel. Cette dernière souhaiterait s’entretenir avec moi quand aux conditions de notre accord et sur un potentiel retour à Ishgard. Cette dernière possibilité ne m’enchante guère. – Je m’attendais un jour ou l’autre à recevoir cette lettre, mais j’aurais aimé qu’elle n’arrive que plus tardivement, ou qu’elle ne se perde. –



RAPPORT DE MISSION

OBJET : Investigation dans les ruines du vigile du Crépuscule

Suite à l’interrogatoire du dénommé Shester, un prisonnier du poste de l’arrête blanche arrêté pour meurtre et hérésie par le chevalier Gaedon Sorel, il a été porté à notre connaissance la présence possible d’homme en noir dans les ruines du vigile du crépuscule.

Le 18e soleil de la 4e lune ombrale, le chevalier Gaedon Sorel, Falkhen Sawyer, Desmee Hachi et Lyn Akaya sont partis enquêter dans les ruines du vigile du Crépuscule.

Le groupe s’est regroupé à la forteresse de Nid du Faucon avant de se mettre en route pour la place forte. Dame Desmee semblait ne pas pouvoir contrôler son chocobo. Cela a légèrement compliqué le trajet, mais sans pour autant compromettre ni la mission ni l'intégrité du groupe.

Une fois dans l’enceinte, le groupe est tombé en garde face à quelques créatures sauvages qui avaient élus domicile dans la forteresse. Les neiges sur les hauteurs, devenues instables par les vents violents et les mouvements des monstres, tombaient en grosse plaque leur bloquant certaines voix, et en ouvraient d’autres. Ils réussirent à atteindre une porte donnant sur une petite cour intérieure d’où une odeur particulièrement mauvaise émanait. Lorsque la porte s'ouvrit, ils firent face à un Olifant. Après avoir défait la bête, le groupe pu continuer sa progression dans les couloirs de la forteresse et trouva des corps d'homme. Certains étaient des soldats d’Ishgard et d’autres des hommes vêtus de noir.

Le premier couloir que le groupe inspecta comprenait six salles répartit équitablement de chaque côté du couloir. Ils trouvèrent, dans la première salle sur la gauche, une scène macabre. Quatre corps nus avaient été disposés à l’intérieur.

  • Le premier était celui d’un élezen dépourvu de bras et de jambes, sa tête décrivait une expression de douleur. Sur son torse, il était possible de lire « Cavalier blanc ».
  • Le second corps était celui d’une aoranne, il y avait un trou béant au niveau de la poitrine. Son visage ne semblait traduire aucune expression. Il était possible d’y lire « Tour blanche » en lettre de sang.
  • Le troisième, un lalafell, avait sa boîte crânienne découpée au niveau du front et vidée, les yeux étaient révulsés. On pouvait lire « Fou blanc ».
  • Le dernier était celui d’une hyure, décapitée. Elle ne portait uniquement d’un collier avec un cristal sombre. La « Reine blanche » était inscrit sur son corps.


Dame Desmee étudia la salle dans son ensemble puis les corps en prenant des notes et des échantillons, puis elle alla étudier le collier sur le corps de la hyure. Le collier brille d’une lueur bleu sombre, voir noire. Falkhen et Desmee ont émis l’hypothèse que ce collier contenait un message en relation avec les hommes en noir.

Falkhen Sawyer récupéra le collier sombre tandis que Desmee Hachi adressait une prière à chacun des quatre corps.
Après avoir vérifiés une dernière fois la salle et le groupe poursuivit son investigation, mais ne trouva aucun autre élément et finit par sortir du vigile.

Rapport rédigé le 20e soleil de la 4e lune ombrale
Gaedon Sorel
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 17:32

30e soleil de la 4e lune ombrale 1580

J'ai rencontré Orphaelle Demorneciel et monsieur Talyk Skanad au Comptoir du Dauphin Cuirassé à la Brumée, hier. J'ai entendu ce qu'elle avait à dire. Patiemment.

Du temps, où j'étais membre de l'escouade Espérance, nous l'avions appréhendé après une longue bataille dans un avant-poste loin au Nord. Elle avait mené des dravaniens à l'attaque. Sa culpabilité d'hérésie ne souffrait l'ombre d'aucun doute. Nous l'avions interrogé, puis remis aux autorités d'Ishgard pour que justice soit rendue. Elle a été jugé, condamné... Mais le jour de son exécution, elle s'est évadée. Nul doute qu'elle avait eu du soutien de l'intérieur, mais je n'ai appris son évasion que bien après les faits.

C'est lorsque je me suis retrouvé à la tête de l'escouade, que j'ai constaté que le châtiment qu'elle aurait du subir ne lui avait pas encore été administré. J'ai eu le déplaisir de lui parler au comptoir du Dauphin, sous la surveillance d'Iranh Shaar. Nous avons conclu un marché.Tant qu'elle ne retournerait pas auprès des dravaniens, ou dans le Coerthas, alors Ishgard et l'escouade ne la traquera pas. A cette époque la guerre contre les hérétiques étaient terminées, mais pas celle contre les dragons de Nidhogg. Nous ne pouvions pas la laisser retourner ni dans le Coerthas ni en Dravania tant qu'elle représentait une menace pour sécurité d'Ishgard.  

L'histoire ayant aboutit à la paix entre Dravania et Ishgard, Orphaelle m'a donc envoyé une lettre pour que l'on discute des termes de cet accord. J'ai entendu, ce qu'elle avait à dire, ce qu'elle comptait faire si elle était autorisé a pénétrer dans la cité. Elle souhaitait prêcher la parole de Sainte Shiva. Malgré l'évidence qu'elle a été flouée pendant des années tout autant que les ishgardais l'ont été par les mensonges de l'Archevêque et de l'orthodoxie. Elle voulait être autorisé a rentrer dans la cité pour diffuser "sa bonne parole" et faire rentrer Shiva au panthéon de l'orthodoxie. Ce n'est pas parce que Dravania et Ishgard sont en paix que les blessures du passé se sont refermées du jour au lendemain. Sa venue et sa volonté de diffuser de telles paroles seraient un danger pour cette paix fragile et du sel sur les blessures du passé. Je ne pense pas et j'en suis convaincu, que ce soit une bonne chose qu'elle puisse être autorisé a rentrer dans la cité, tant qu'elle ne présente pas les garanties suffisantes pour la sécurité de la cité.

Cependant, nous pourrions l'autoriser à se rendre dans les Hautes terres du Coerthas, sous la surveillance de Talyk Skanad en signe d'apaisement et d'ouverture. Mais les portes de la cité devrait lui rester fermer tant qu'elle croit dur comme fer à aux prédications des hérétiques.

Telles ont été les conclusions que j'ai transmise aux chambres d'Ishgard et ils ont suivi mes recommandations.
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Jeu 27 Oct - 17:33

6e soleil de la 5e lune astrale 1580

La situation de la cité a beaucoup évolué et pour le mieux dans l’ensemble, je pense, depuis qu’elle a ouvert ses portes. Les révélations sur l’archevêque et les mensonges qui sont liées sur la création d’Ishgard ont fait beaucoup de tort à cette dernière, mais grâce au capitaine-général, la cité a entamé une phase de réforme. Elle a tout d’abord rejoint les rangs de l’Alliance Eorzéenne, puis à entamer et conclu la paix avec les dravaniens. Le conflit qui durait depuis mille ans s’est éteint avec la mort de Nidhogg et cela a pu sauver d’innombrables vies. – Aujourd’hui j’en suis sûr. –

Après en avoir discuté avec Artoirel de Fortemps le nouveau comte, nous avons trouvé un terrain d’entête. Malgré le fait que je demeure un chevalier au service de la nouvelle république d’Ishgard, je n’en demeure pas moins un aventurier. Tant que la cité sera en paix, je pourrais mettre ma lame au service d’autres causes. La première condition était donc que la défense d’Ishgard et ses terres restent ma priorité absolue, la seconde était que les trois soldats sous mes ordres viennent avec moi. – Je ne pose pas de question quant à Shaon ou Valdenar, mais Nathanael a connu quelques déboires à Ishgard, dont un qui aurait pu nous couter cher avec les « Ghost ». – Du reste, je n'étais pas soumis a des contraintes fortes et pouvait ainsi continuer a défendre le Coerthas depuis le Camp de la Tête du dragon

Ainsi donc, j’ai pu me présenter au Comptoir du Dauphin Cuirassé, non pas en tant que client, mais avec le souhait de devenir l’un de leur allié. Cette décision me permet de marquer un peu plus mon engagement dans la cause de Falkhen. Dame Zekka Sawyer m’a permis de prendre une chambre au comptoir en me faisant bénéficier d’un tarif préférentiel. – C'est généreux de sa part, mais je veillerai à ne pas séjourner trop longtemps ici. –
Alors que nous avions terminé de conclure notre accord avec dame Zekka, Orphaelle est apparue. – Les problèmes semblent toujours survenir lorsque l’on s’y attend le moins. – Je ne me suis pas éterniser davantage !
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Lun 26 Déc - 23:56

[Trou en rédaction]
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Gaedon Sorel le Lun 26 Déc - 23:57

23e soleil de la 5ee lune astrale 1580

Nous devions nous voir au comptoir afin de planifier notre prochaine opération. J’ai retrouvé Dame Desmee au comptoir et nous nous sommes rapidement dirigés vers la bibliothèque du comptoir pour discuter plus sereinement.

Elle m’a révélé que l’objet que nous avions trouvé était en réalité une perle, similaire au linkperle que nous utilisons. A la différence qu’ils s’en sont servi pour y stocker un message, du moins c’est qu’elle pense. La perle aurait réagi à Falkhen. – Bien que j’aie le souvenir que Falkhen ait pris le collier dans les mains au vigile, il aurait été nécessaire d’effectuer une manipulation sur la perle pour en percevoir le contenu. –

La « reine » nous a adressé un message, elle nous a félicités d’avoir percé le mystère de cette perle. Elle aurait présenté ensuite le fou, le cavalier, et la tour. Chacun d’eux aurait un cristal contenant une partie de l’énergie de Falkhen. – Je reste encore perplexe quant à son objectif. Elle souhaite faire le phénix dans ce monde, mais elle disperse les cristaux qui lui permettraient de l’invoquer et nous indique où les trouver. – Desmee pense que la « reine » chercherait à se servir de Falkhen pour invoquer Phénix. – La théorie, en plus d’être censé, et plus que probable. De mon point de vue, elle s’est rendu compte que seul Falkhen devait être en mesure d’invoquer le Phénix. Elle nous offre des occasions de récupérer ces cristaux dans des « épreuves » pour que nous les récupérions tous afin que Falkhen soit en mesure de l’invoquer.

L’épreuve, qui nous a été imposée, impose la présence de Falkhen afin qu’il ait la possibilité de récupérer le roi et nous de récupérer les cristaux. C’est un pari en quelque sorte. Nous serions obligés de participer à ses défis, sous la menace de nous voir anéantir si jamais nous décidions de ne pas y prendre part. Nous avions un délai de dix jours pour y répondre, mais depuis la réception du message, la moitié du délai s’était déjà écoulé.

Le désert de Sagoli, près du territoire des Amal’jaa sera donc notre premier lieu de rencontre avec l’échiquier.  Alors que Falkhen nous a rejoint, nous avons fait un état des lieux des forces nous disposions pour cette épreuve. Notre groupe comptait une dizaine de membre, mais nous n’avions pas de nouvelles de certaines personnes : Didimiaou Dimiaou, Iranh Shaar. Cela réduisait le champ des possibles.

Nous avons lancé un appel pour que le groupe soit prêt à partir le lendemain.
avatar
Gaedon Sorel
La loutre de Sohm Al

Messages : 135
Date d'inscription : 31/05/2014
Age : 31
Localisation : Ishgard

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de marche de Gaedon Sorel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum