Le Retour de l'Echiquier

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Dim 6 Déc - 12:14


Chapitre 1



 
"Le vent est dans notre dos, capitaine !
- Machines en route, capitaine !
- Ancre levée, capitaine !"

Ako tenait la barre, le visage fermé et sérieux. Un visage que Menzo et C'lahia ne lui auraient certainement jamais deviné s'ils n'avaient pas été, cette nuit-là, conviés à monter à bord de l'Eternal. C'était une première pour ces deux-là, mais aussi une première pour bon nombre de personnes de l'équipage, peu habitués à embarquer des passagers non destinés à les rejoindre. La devise du capitaine : "j'embarque pas de touristes", d'ordinaire cette règle faisait loi. Pour autant, personne ne se soucia des deux miqo'tes qui faisaient presque tâche dans le décor.
Rihnn bondissait dans les voiles, envoyant ses instructions à une Iru qui lui répondait par ricanement en écho et Blondy qui cachait avec peine sa joie de retrouver la vigie. La porte du niveau inférieur étant grande ouverte pour laisser passer les marins qui chargeaient le ravitaillement -de rhum- pour le voyage, on entendait V'hallan et Azmeth s'affairer comme ils pouvaient sur les machines en l'absence de Bjarnulf qui les rejoindrait sur place. Cet abruti avait trouver le moyen de se faire téléporter au Coerthas sans un sou pour payer le voyage de retour. Ils s'en sortaient bien cependant, à en juger par les hochements de tête satisfaits du capitaine à la barre. Dazzling et Adamant vérifiaient avec attention que tout ce qui montait à bord, homme ou nourriture, correspondait aux besoins essentiels de l'équipage : viande, alcool, renfort métallique, pièces de rechanges, bandages... seule la toubib demeurait finalement invisible, prostrée dans son infirmerie à jacasser comme à son habitude sur la stupidité des membres de cet équipage de fou-furieux. Il suffisait de passer devant la porte pour se rassurer : elle était bien là.

"Larguez les voiles !"

Sin était assis sur son tonneau à côté du bastingage, il gardait un œil sur les deux passagers qui découvraient pour la première fois de près la grande voile brodée du symbole de llymlaen translucide.
"Tu leurs fait pas une grande démonstration de vol ?
- Nan, j'garde ça pour le retour, si on survit.
- Bien sûr t'as pensé à faire rappatrier ces deux-là si on survivait pas, hm ?
Elle mit un certain temps avant de répondre.
- ... Un canot les attend près des récifs, j'ai demandé aux surineurs qui vont faire traverser Bjarnulf depuis Port-aux-Ales de rester à quelques brasses des îles d'Umbra. Si le moindre pépin arrive, Menzo et C'lahia pourront fuir par là-bas."

Le lalafell n'ajouta rien et se contenta de bourrer sa pipe d'herbe à chat parfumée, imperturbable le moins du monde alors que le navire quittait la baie. 
  
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Dim 6 Déc - 12:15

Jorelh a écrit:
J'ai du recommencer, et je devrais surement le refaire encore...
On a récupéré une carte et mis le fou en fuite, on sait aussi que sous cette capuche se cache une Xaela.
La priorité maintenant pour nos mécano c'est d'élaborer un système pour les empêcher de se téléporter comme bon leur semble ou des les emprisonner lorsqu'ils se fondent dans l'éther.
Je vais utiliser ces cinq jours de relâche pour me renseigner sur le sujet, ça me permettra surement aussi d'installer correctement l'éthérite sur le navire.

Le Capitaine s'est faite embarquer sur l'Arcadia par le vieux Horn pour rencontrer un certain Ravast qui semble avoir son mot à dire au sujet du destin du Capitaine, son navire et son équipage. On verra ce qu'il en est à son retour, inutile de monter sur ses grands chocobo pour l'instant, il faut déposer les deux passagers à Brumée, pas oublier de leur remettre la boite qu'Ako m'a laissée et filer pour le Lac d'Airain.

C'est simple et ça va se dérouler calmement dans la joie et la bonne humeur...
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Dim 6 Déc - 12:17



 
J'aime lorsqu'un plan se déroule sans accro, mais ce n'est jamais le cas donc au final j'aime bien aussi le reste du temps. Je l'admets, j'ai la patience d'un coeurl, et Bjarn c'était pire. j'ai bien vu qu'il fulminait et plus on devait revenir sur nos pas à cause des pièges déclenchés, plus il tenait difficilement en place. On aurait pas pu faire autrement de toute façon, les autres sont resté prudents et attentifs, je crois qu'ils ont très vite compris à qui on avait affaire et ils n'ont pas voulu foncer dans le tas... comme je l'ai fait. Ils sont tous compétents, V'hallan est un meilleur tireur que ce que je pensais et un renfort soigneur en la personne de Dazzling n'est vraiment pas de trop. Il fallait qu'ils arrivent entiers jusqu'au bout du chemin, moi je ne verrai pas la fin du combat de toute façon alors si l'un de nous devait être blessé...
Bon, quel es choses soient claires, je nierait fermement, avec conviction, et même sous la torture, avoir fait cela pour les protéger. Si je ne l'avais pas fait de toute façon Bjarn était à deux doigts de charger et j'avais besoin de lui entier pour affronter cette pièce avec les autres. C'est lui le plus solide même si Adamant a pas l'air taillé pour cueillir des marguerites non plus... Si j'ai fait ce que j'ai fait, c'est parce que de toute façon je me savais visée. Après le déclenchement du troisième piège, j'ai compris que c'étaient des installations à retardement, toutes. Il fallait donc que je sois plus rapide et que je les déclenche tous sur mes talons, pour que les autres n'aient plus qu'à avancer sur terrain accidenté, mais en sécurité, et si possible assez rapidement pour venir me sauver...
J'ai entendu un éboulement derrière moi, j'ai serré les dents en espérant que Rihnn ne m'avait pas suivi de trop près.
Quand je suis arrivée à hauteur de mon ennemi, je venais de piquer un sprint comme jamais je n'avais couru. Sauf peut-être le jour où Clare a voulu que je lui serve de cible d'entrainement quand j'avais huit ans, mais bref c'est pas le sujet. J'étais pas dans un réel état de faiblesse mais j'étais essoufflée et j'avais pas mal d'écorchures sur le corps, désavantage pas extra quand on sait pas ce qui nous attend. Enfin, si, je savais qu'il essayerait de me tuer et que je devais tout miser sur les autres.
Je me suis écroulée, j'ai pas compris ce qui m'arrivait. Un sort ? Une blessure ? Du poison ? J'en sais rien, le noir total. J'ai entendu la voix de l'Esprit Blanc qui me disait "surtout tiens bon !" et puis... plus rien jusqu'à ce que je me réveille brusquement, prise d'une violente quinte de toux, j'avais la sensation de suffoquer. Ils étaient tous là, autour de moi, et tous en vie. La pièce avait disparu, Rihnn irradiait d'une lumière blanche scintillante, et tenait entre ses mains la carte numéro 2, "Fira X", celle de Sinae. Derrière nous le cimetière des navires suintait de sang, le mot "Eternal" ressortait sur le bois humide et moisi comme une menace silencieuse. Bjarnulf n'a pas perdu de temps, et ne m'a pas laissé reprendre mes esprits : "donne l'ordre de repli capitaine". Il n'était pas dans son assiette, mais il est le plus lucide dans ce genre de moments. J'ai hoché la tête et j'ai ordonné la retraite sur l'instant. Heureusement, j'avais encore la force de courir.

Quand on s'est retrouvé sur l'Eternal, j'ai aussitôt donné l'ordre de lever l'ancre. Sinae était prêt ainsi que je le lui avais demandé. Mon vieil ami a exécuté mon plan sans poser de questions, avec une grande confiance en moi et c'est ce que j'apprécie le plus dans ces moments là, quand je n'ai pas le temps de leur expliquer le pourquoi du comment de mes stratégies. Il a eu deux heures pour canaliser son sort le plus puissant, pour le jeter, non pas sur les îles d'Ombra, mais sur les récifs à quelques brasses. Sur le coup personne n'a compris à part moi et peut-être Bjarnulf, quelle était mon intention. Mais lorsque le récif a été détruit et que les sahuagins ont commencé à sortir de leur habitat détruit pour attaquer la plage, je crois bien qu'ils ont saisit. Cette technique de repli m'a été enseignée par mon père : en provoquant la colère des Sahuagins et en les envoyant sur la plage que nous fuyions, je les ai non seulement fait activer les derniers pièges cachés, effacer nos traces, et avec un peu de chances ils tueront les complices de l'échiquier qui auraient pu encore se trouver sur l'île. J'ai pris soin également de détruire les épaves porteurs de la menace en lettres de sang afin de ne laisser aucun signe de notre passage. Alors oui, les travaux du chantier des ouvriers de Port-aux-Ales vont être un peu retardés... mais il vaut mieux ça que douze morts qui auraient activé les mines que nous n'aurions pas découvert cette nuit. C'est malheureux pour les gens qui auraient pu se trouver sur les îles d'Ombra mais je ne pense pas qu'il y en avait... heureusement ce n'est pas un lieu très fréquenté.

Nous avons décollé, et quitté cet endroit. Sitôt que nous avons passé la ligne des nuages bas et que notre regard a croisé les étoiles, nous nous sommes très vite senti mieux. Adamant a amené Dazzling à l'infirmerie, je crois qu'elle a quand même été pas mal secouée par les explosions. Rihnn m'a soigné en vitesse pour que je puisse tenir debout, et V'hallan a eu la bonne idée de sortir une caisse d'hydromel. Je suis fière de mes hommes, tous, sans exception. Et je suis soulagée que C'lahia et Menzo n'aient rien, sinon Cyrcée va me traquer jusqu'au Nombril pour me châtrer à la barbare.
J'aurais aimé que tout se termine ainsi, assis tous ensemble à la proue du navire, Bjarn et C'lahia jouant sous la lune de leur instrument tandis que je leur chantait une vieille balade de capitaine. On était bien, tranquille, victorieux... crevés ouais mais content. Et puis P'pa est arrivé, et il a dit le mot qui fâche : "Ravast".

"J'ai obtenu une entrevue, c'est pour ça que je suis là, je t'emmène le voir."

Je n'ai pas eu le temps d'en parler aux autres, c'est trop bête. Et je n'allais pas leur en parler là sur les cinq minutes qui me restait avant de partir, non. Je ne pourrais pas tout leur dire de toute façon, mais j'aurais aimé pouvoir leur en parler au moins un minimum.
J'ai donné mes ordres et je suis partie en leur promettant que je les attendrai dans deux jours au Lac d'Airain. Bjarnulf tiendra la barre jusqu'à mon retour. C'est la première fois que je quitte mon poste depuis des années, et le pire c'est que ça s'est joué comme ça... sur un coup de tête. Mais je n'ai pas le choix... je ne peux pas laisser passer cette occasion. Désolée les gars, j'aurais aimé pouvoir fêter ça avec vous, mais c'est un autre genre de fête qui m'attend au Nord...

Je me retrouve sur l'Arcadia, dans ma vieille cabine avec tous ces objets que j'ai quitté à dix-sept ans quand je suis partie. Mes hommes me manquent déjà, je ne leur ai même pas dit aurevoir pour la plupart. Je ne suis pas mécontente de revoir l'équipage de papa mais... ce n'est pas chez moi, ce n'est pas là où je dois être. Pourvu que je rentre vite.
Attendez-moi les gars...

"Ako, tu es prête ? Il nous attend.
- J'arrive."
 
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Dim 6 Déc - 12:18


 Le Départ



   Le vent est avec nous, la mer est claire, et le soleil est haut. Comme l'a ordonné le capitaine, il est temps de lever l'ancre car nous partons avec la marée...
A notre bord, deux nouvelles têtes, féminines de surcroit. Willow ironsword fait le tour des canons avec Sinae qui lui présente toute l'artillerie dont dispose l'Eternal, sous l’œil bienveillant d'Azmeth qui entend bien à ce que tout reste dans un parfait état de marche. Mae Reed, la nouvelle navigatrice, se retrouve penchée sur des cartes annotées comme le journal intime d'une lalafelle, et a déjà commencé à les déchiffrer sur le pont supérieur. A ses côtés, personne n'a manqué de remarquer la stature de Monsieur Grynealyr le second, qui reprend enfin la barre en journée lorsque le capitaine n'a plus toutes ses pleines capacités visuelles. Oui, c'est un long voyage qui commence.
En salle des machines, l'orgue de Bjarnulf ne cesse de siffler, il n'est pas encore au point. V'hallan vérifie que tout est en place, le réacteur tourne à 20%, l'Eternal sort de la baie et ne tarde pas à décoller. A la vigie, assis sur le perroquet, trois chevelures blondes profitent de ce moment où les voiles sont toutes lâchées pour admirer la vue depuis ce qui semble être le plus bel endroit du navire. Les cordes sont tendues, les lignes de sécurité sont attachées, et les nouveaux goutent pour la première vois au décollage de l'Eternal.

"Youuuuhou !"

Rihnn passe de l'artimon au grand mat les pieds dans le vide, accroché à une corde code un singe à sa liane. Il se rattrape au filet et regarde droit devant lui. Son sourire trahit les évènements que tout le monde devine, mais personne n'y fera allusion car l'heure est à un autre type de réjouissances.
Surpris, les marins voient alors une queue miqo'te bleue marine apparaître entre les voiles. Eveillée en journée, chose rare, le capitaine a laissé la barre à son second et pose le pied sur la proue avec avoir voltigé une minute. Elle s'avance sur le beauprès, en équilibre, s'exposant au vent marin sans jamais perdre son équilibre... ni sa ligne de sécurité. Ses grands yeux clair reflètent un peu trop la lumière du jour, elle doit passer sa main dessus plus d'une fois.

"Alors, vers où nous allons cette fois, mon capitaine ?"

Ako se retourne, un visage serein éclairé d'une étincelle de malice.

"Droit vers le Thanalan.
- Et qu'est ce qui nous attend, là-bas ?
- Un artefact, et une partie d'échecs. Peut-être l'un ou l'autre... qui sait ?"


Le danger plane pourtant au dessus de leurs têtes à la simple évocation de l'échiquier. Mais c'est un sourire qui nait sur leurs lèvres. le navire tout entier respire et semble libéré. Si c'est un rude combat qui nous attend à l'arrivée, autant profiter à fond de ce voyage...  
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Jeu 10 Déc - 8:50

Jorelh a écrit:
Hallan m'avait dit qu'il voulait pas y aller et moi comme un gros emmerdeur j'l'ai embarqué dans une compétition de chasse avec Rihnn et Ako. J'm'étais dit qu'au pire des cas si il se faisait emmerder je retournerais une torgnole à deux ou trois matous...
Ben voila à peine j'étais revenu d'ma douche après notre chasse, franchement fructueuse, on s'est fait chier putain mais ça en valait la peine! Enfin la chasse ça reste chiant j'recommencerais pas. Bref, j'redescend du navire te je retourne à l'oasis oublié et qu'est ce que j'vois? Mon p'tit mécano en train de se faire casser les roustons par un groupe de chasseresses qu'on avait aidé un peu plus tôt et un Tia qui devait surement tenter de s'faire mousser.
Donc j'y vais et les copains me suivent bien sur, là Hallan fidèle à lui-même les envoyait gentiment péter bras croisé. Mais bon avec l'arrivée de la cavalerie c'était sûr que ça allait dégénérer, j'me suis placé aux cotés d'Hallan pour avoir ma part mais Sin' avait envie de s'amuser alors j'l'ai laissé s'occuper du défis ridicule du Tia qui s'est fait cramer la couenne en moins de temps qu'il faut pour le dire.

Après ça on allait se tirer pour tomber dans l'piège qu'on nous tendait aimablement mais la Capitaine nous appris que son vieux était quelques art dans l'désert et qu'a priori il pouvait avoir des ennuis. Je vais pas mentir ça m'a pas énormément ému, si y avait eut personne pour aller l'tirer de là j'y aurais été mais là y avait bien assez de volontaires pour pas que je m'emmerde à faire ça alors j'ai pris ma place dans le groupe qui devait partir à la recherche du "quelque chose" planqué dans ce désert.

D'un coté y avait Adamant Thunder et Dazzling Rain, nos deux inséparables flanqués de Sin' et Kal, de l'autre y avait le Capitaine, Rihnn, Mae la minus ou l'anguille comme elle dit elle-même et moi; enfin j'avais envoyé Hallan et Iru à Idyllée pour une autre affaire en leur demandant de pas se tenir prêt à retourner au navire et à nous sortir de la mouise au besoin et je me suis assuré pour le reste de la soirée de toujours garder la p'tite navigatrice à l'oeil, même si ça n'a pas été d'une grande efficacité j'dois bien l'avouer.

On a pas crapahuté bien longtemps dans le désert, y a pas à se plaindre on a vite trouvé l'entrée d'une grotte qui semblait abriter l'objet de notre visite. On y est entré et évidemment ça a commencé à être la merde. Déjà on y voyait peau d'balle, et y avait un silence surnaturel qui stagnait à l'intérieur. On s'est vite aperçu qu'une sort ou un mécanisme générait une illusion plutôt balaise, elle simulait l'intérieur d'une grotte mais les parois, au toucher, étaient lisses et sans relief à part deux rainures parfaitement droite à hauteur d'homme à peu près.

On a découvert aussi que les luminette de Rihnn détestaient Mae, elles pourraient pas l'aimer moins. J'me suis dit que vu que Rihnn est un trouduc, Mae était p't'être une nana cool, mais j'ai pas eut le temps de pousser ma réflexion plus loin parce que le Capitaine venait de découvrir ou on se trouvait juste avant de disparaitre purement et simplement l'empêchant de nous le révéler et puis un bruit a enfin percé le silence et il était pas spécialement amical. Rihnn était trop loin de moi, j'ai couvert Mae et on a attendu, sur nos gardes, sauf que le bruit venait d'en dessous en fait et quand j'ai compris j'ai voulu attraper Mae et nous pousser mais elle s'est dérobée, surement par réflexe et Rihnn et elle se sont
fait happés, comme Ako juste avant certainement, par le sol.

J'ai continué ma route pour essayer de voir ou menait ce tunnel et j'me suis cassé le nez sur un mur invisible, en essayant de le franchir j'ai activé un piège à la con et j'ai faillit mourir écraser entre un mur mobile et un autre invisible, ça me plaisait pas des masses comme solution et à force de chercher j'ai réussi à activer un autre piège qui m'a sauvé du premier...La chance.

J'ai dégringolé par une sorte de toboggan glissant à mort, pas moyen de contrôler vraiment ma descente et j'me suis retrouvé dans une cage, sur Rihnn, à coté de Mae, suspendue au dessus d'une caverne naturelle de bonne dimension. Ako était dans une autre cage au même niveau.
Je devais être trop gros parce que la cage a commencé à descendre comme un balancier tandis que celle d'Ako remontait, j'ai jeté un oeil au mécanisme mais j'ai rien vu d'utile alors j'ai reporté mon attention dans la salle en bas . Y avait un attroupement de pions de la Tour alors j'ai commencé à les descendre laissant Rihnn et Mae réfléchir à leur contribution. Et pis en y regardant mieux dans le tas j'ai vu la Tour en personne, donc fatalement j'ai voulu la plomber mais elle, elle voulait causer. On parle pas avec ces gens là, à la limite on leur crache dessus avant de les achever sous nos semelles.
Donc je sais pas du tout ce qu'elle pouvait bien raconter moi j'essayais de la buter et autant dire que j'ai pas fais dans la dentelle, j'ai sortie mes bottes les plus vicieuses et destructrice d'entrée de jeu. Des tirs dopés à l'ether qui emplissait la caverne, des ricochets magnifiques qui ont du lui donner l'impression de vivre un enfer sur terre. D'ailleurs sans la nuée de cadavres dont elle se servait pour se protéger elle serait déjà six pieds sous terre mais bon, sa pote devait lui avoir raconté notre dernière rencontre et elle était bien protégée celle-là.

Qu'à cela ne tienne j'ai continué à la garder sous pression pour l'empêcher d'agir au maximum en attendant que les copains trouvent une solution, j'ai même finis par lui sauter dessus du haut de la cage en profitant d'un moment d'inattention mais j'l'ai raté, elle devait ramasser la carte qui servait à nous appâter au pied e cette éthérite corrompue immense qui trônait au centre de la caverne.
Forcément j'avais plus de coussin pour amortir ma chute alors j'me suis pété les deux jambes, j'ai roulé un peu plus loin et j'suis resté étendu là à attendre une ouverture. Rihnn semblait pas à la fête avec cet éther corrompu, même s'il le maîtrisait étonnement bien il pouvait pas empêcher les effets néfastes de l'atteindre, Mae, elle, faisait une superbe étalage de ses compétences de grande gueule. J'ai laissé la Tour causer un peu elle avait l'air d'y tenir depuis le début, mais en fait j'ai rien entendu d'intéressant sortant de sa bouche et comme il était pas question d'y passer la nuit j'ui ai tiré dans le dos une fois la surcharge de mon convertisseur d'éther terminée, un belle décharge gauss bien colorée qui a désintégré un nouveau cadavre-pantin et j'ai continué à l'arroser à force il lui resterait aucun corps pour se planquer.

Du coup elle a choisi de battre en retraite, en plus en haut on entendait les renforts qui se pointaient, j'ai balancé quelques fions à la Tour et encore quelques tirs, y en a un qui a finit par la toucher d'ailleurs, je me demande comment son corps réagira à la dose d'éther corrompu concentré qu'il à reçu. Mais malgré ça elle a pas lâché la carte et s'est enfuit.

Horn a fait exploser le cristal corrompu avec son armure Magiteck, j'crois qu'elle allait nous faire un truc pas cool, j'ai à peine eut le temps de m'interposer entre Rihnn, Mae et l'explosion avant qu'on soit soufflés, enfin téléportés, dans le désert.
On s'est fait soigner, apparemment les autres avaient pas mal morflés aussi mais j'ai pas encore eut l'occasion d'avoir l'histoire entière, je demanderais à Kal plus tard. Donc Dazzling Rain a réparé un peu tous le monde et j'ai essayé de maintenir le moral au beau fixe, en les félicitant, tout ça. Adamant Thunder m'a porté jusqu'au navire qu'Hallan et Iru avaient aidés à amené jusqu'à notre aplomb. Le pauvre gars était bien amoché aussi, une fois sur le pont j'l'ai délivré de mon fardeau et j'me suis reposé là étendu sur le pont ça faisait un bien fou.

Là le capitaine a craqué, elle disait avoir peut-être reconnu la Tour, un autre Miqo'te, et ça la mettait dans tous ses états. En suivant un peu ce qu'l se disait j'ai en ais déduis qu'on avait peut-être eut affaire au frère d'Ako, qu'elle croyait mort par sa faute jusque là. Du moins elle semblait penser que c'était peut-être lui et c'est ce que j'ai répondu aux gars qui me demandaient ce que j'en pensais.
Horn a exigé qu'on en parle jamais j'ai répondu qu'on en parlerais pas bien entendu, jusqu'au jour ou ça nous mettrait en danger et là on ferait ce qu'on avait à faire.
Ça lui a pas plu, soit-disant que ça nous concernait pas, enfin il a finit par partir ce qui était la meilleure idée qu'il ait eut ce soir là à mon avis. Mais j'me suis engueulé avec Sin', moi ça me rend dingue qu'on puisse dire que ça nous regarde pas et surtout qu'on puisse me dire que j'dois claquer pour un truc qui me concerne pas, personne sur ce putain de navire ne crèvera pour un truc qui le concerne pas ! Et c'est pas Horn qui changera ça.

Bref, Sin' m'a gonflé à faire l'autruche et j'l'ai envoyé péter, c'était pas malin mais des fois on a pas envie de se prendre la tête.

J'arrivais pas à dormir avec ces conneries donc je suis remonter regarder un peu les étoile set gratter mes cordes, Rihnn et Mae m'ont rejoins et on a passé un bon moment tous les trois à se marrer pour des conneries, ça m'a détendu j'dois dire. Rihnn a finit par aller se coucher, j'ai tailler le bout d'gras encore un peu avec la p'tite Reed qui a bien trouvé sa place parmi nous je pense et puis j'ai été me pieuter aussi, j'sentais que j'allais beaucoup mieux dormir à ce moment là.
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Jeu 10 Déc - 8:51

Mae Reed \"l'anguille" a écrit:
Du vent dans sa tignasse de jais, Mae sourit bêtement étalée, non : répandue sur le gaillard d'avant. C'est fou ce sentiment apaisant ici, à bord. D’où est ce que ça vient d'abord ? C'est ce foutu navire, elle l'adore. A peine quelques jours passés à anguiller entre les cordages, les fions balancés et tout ce qui voltige d'autre entre membres de l'équipage, et elle s'y sent un peu comme... Chez elle ? Peu importe, elle sourit bêtement, elle a tenue sa promesse, et puis c'est quoi cette idée d'avoir promis à la fin ?! Qu'est ce qu'elle a cette petite chieuse pour lui avoir tirée ça, promettre de revenir, woh ! Ça va pas l'anguille... Enfin, c'est fait c'est fait hein. Et puis toute cette étrange aventure, ces histoires d'artefact, cette face de gobbue avec son masque là. Elle assimile la tignasse au vent... Ça la fait rire, maintenant qu'elle est seule avec son vieux sextant, elle n'arrive plus a s'arrêter de rire. "On a frôlés la vie" !

"Yay, a la barre ? redresse jusqu’à deux heure on dérive"

Encore une fois, la barre bouge tout seule, Mae lance un "M'ci la haut !" en réponse, croyant être entendue, elle l'est mais elle ne se doute pas de ce qui l'écoute... L'Eternal. Même si au fond elle le sait, elle le sent, elle se sent juste bien et elle fait le bilan de ce périple : On a bien foiré ! Ahahah ! Mais qu'est ce qu'on s'est marrés... C'est presque stupide à dire, mais elle le pense. Elle n'a presque... Presque pas eu peur malgré tout pour sa vie à la noix, entourée qu'elle était par ces gens là qui l'ont prise à la bonne. Ils sont classes tous, mais carrément moins qu'elle faut pas déconner ! M'enfin... Ils sont classe quand même. Peut être un jour si elle à deux minutes, rien d'autre à faire... Elle les rendra fiers. Hey, Mae, arrête de penser à n'importe quoi !

Le roulis la ramène à sa réalité du moment, en route pour la Brumée, de nuit entre les étoiles. Faire le bilan, ah oui.. C'est vrai : Ils étaient arrivés dans un foutu village de solaires, avec ces gonzesses coincées qu'étaient pas réceptives à son super pas de danse "moonwalk" et qu'avaient pris la tête au mécano, elle en aurait bien claquée une rien qu'pour ça ! Faut pas toucher aux mécanos. Sauf pour lui tirer ses lunettes, elles sont bien classes faudra qu'il y fasse gaffe. En tout cas ils s'étaient pas éternisés là bas et tant mieux ! Direction le désert avec le Cap'taine, Rihnn qu'est trop fendard et le barde avec son p'tit cul d'enfer. Les autres y devaient aller chercher heu... Pffah, elle s'en cogne elle sait plus, de toute façon elle écoutait pas. Bref ! Direction le désert Avec ces trois là !

"c'est quoi l'plan ?" qu'elle avait demandée. Y avait pas de plan, si non de rester en vie et de coller une raclée a un machin qu'ils appellent 'l'échequier". Alors forcement sur la route elle, cette grosse truffe elle s'était imaginée cogner dans des pièces en bois géantes façon jeu du GoldSaucer. Ah ça elle a pas été déçue !! A peine qu'ils trouvent une fichue grotte que tout se met à déconner et que tout s'enchaine : Plus rien qui turbine à l'endroit, pas moyen de se repérer et le premier Timonier qui s'éclate à faire des salamalec les mains en l'air là. Y z'avaient l'air fins à examiner les murs et a proposer des idées a la noix, même elle.. MÊME elle elle en avait pas des idées aussi cons !!

Le temps de se dire qu'elle allait commencer à sérieusement se foutre de leur tronche que la voila qui perd l'équilibre, le sol qui se barre sous ses pieds et ZOU ! C’était parti pour la descente en toboggan de sa vie ! En plus l'autre avec ses luminettes qui en rajoute à leur donner de l'élan, maaaama ! Elle en aurait bien refait un tour mais bon, la suite c'était moins drôle ! Dans un jardin d'enfant on tombe sur le sable, ce coup ci ils ont fini en cage, si si ! En cage, et super haut en plus ! En y repensant... foutu vicelard ! En plus y avait du publique ! Des moches de partout et ce type là avec sa montre... Et cette musique de fête foraine qui rentre dans la tête !! Heureusement que l'barde était là pour foutre un peu l'ambiance le taré il s'est mis à tirer sur tout c'qui bronche de leur cage et ça tanguait et ça tanguait.... La gerbe ce truc ! Et puis tout le monde qui pétait son câble, le barde qui saute de tout la haut pour s'écraser en bas comme une chiure de mouette sur une planche ! N’empêche ce vol plané ! Rihnn et elle auront pas de quoi s'moquer ils ont pas fait mieux... En tout cas il a bien flippé la race de sa grand mère ce con là avec son masque ! Dans les brumes de ses souvenirs qui s'enchainent, il lui semble même qu'il s'est pris une balle. Bah, on s'en fou !

AH puis la fin !! Gran-diose !! Elle se bidonne rien qu'a y repenser : Au moment ou que Rihnn lui dit "t'es prête, on saute !" Voila pas TOUT le reste de la bande qui débaroule dans un ramdam' de tout les diables !! Ils ont TOUT PÉTÉS ! La crise de rire si elle s'était pas explosée la tronche en bas en miette de Mae... En tout cas ce cirque c'était épique ! Le pater du cap'taine avec carrément une armure magiteck ! Tout les autres à beugler comme des damnés qui sortent en p'tite boulette de caca d'pirate du toboggan de la mort pour s'écraser dans les cages ! La gueule du type au masque ahahah ! Enfin on la voyait pas sa trogne mais comment on la devinait ! Entre l'arrivée massive de tout ce boucan et le barde qu'arrêtait pas d'le canarder à coup de fusil chargé d'Ether il a pas demandé son reste il a filé à la Lalafell, quel enfoiré ! D'ailleurs maintenant qu'elle y repense, il avait pas brandit un machin avant de disparaitre ? Un genre de.. carte ?

C'est confus, il y avait eu une explosion à lui briser les tympans, d’ailleurs CA lui a brisé les tympans ! Et PAF ! Ça a fait des choco-bules ! Elle s'est retrouvée d'un coup dehors le pif dans le sable à moitié sur le pauvre barde ! avec le Rihnn qui mouftait plus un mot tellement il a pris cher dans tout ça... Merde le pauvre matou quand même, elle lui était tombée deux fois sur le coin de la trogne et Bjarn une fois les pieds devant, il a du douiller, faudra qu'elle le remercie ! Ouai enfin faut pas déconner non plus, à l'occasion hein. De toute façon les remerciement c'est pas son truc et ça fait tafiole. Bref, elle essayera de pas dire que pour remonter a bord la Grand Doc classe l'a portée ca la fou mal... Elle aussi elle y en doit une mais bon secret ça. Faudra qu'elle trouve une version plus classe genre : "j'suis r'montée a bord comme une vraie ouey ouey !" Enfin...


Demain elle sera a la brumée, Tout ça, elle pourra lui raconter... Sale petite chieuse. Elle va la faire rire c'est sur.
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Ako Rahz le Jeu 10 Déc - 10:12


La Tour, la montre et le père.



"J'ai encore cette foutue musique dans la tête..."

Je ne vais pas dire que j'étais rassurée de devoir nous séparer en deux groupes d'entrée de jeu, mais je dois reconnaître que j'étais satisfaite de tout ça. C'est plus facile de se coordonner à quatre qu'à neuf. Je ne dirais pas non plus que je ne voulais pas voir papa, surtout un papa perdu dans le désert avec surement des garlemaldais au cul -et non je ne suis pas sa fifille à papounet !- mais ils avaient besoin de moi pour leur servir de radar, au moins jusqu'à l'entrée du repaire où nous étions probablement attendus. Dans mes ordres, je me suis assurée que chacun des deux groupes aurait un soigneur et un grand balaise, l'air de rien ce genre de détails simples ça peut aider.
Quand nous sommes arrivés à l'entrée de cette caverne à Sagolli, je priais intérieurement -mais pas les dieux, promis juré !- pour que ce soit le bon endroit, mes sens s'affolaient et autant dire que je ne servais à rien, mais ça je n'allais pas le dire surtout devant Bjarnulf.

Du reste... j'ai relativement peu de souvenirs de ce qui s'est passé. Faut dire que j'ai été la première à prendre sur la courge le plus violemment quand on a commencé à réaliser que nous étions dans un lieu où les sons et les odeurs n'avaient plus d'existence. Quand j'ai compris que nous nous étions piégés dans le Labyrinthe, il était trop tard. Le sol s'est dérobé sous mes pieds, et je crois que les autres n'ont pas évité les pièges suivants. Je me suis retrouvée à glisser dans cette galerie creusée par ce qui devait être une rivière souterraine depuis longtemps asséchée... Mais les parois sont demeurées humides et lisses... glissantes... une vraie saleté. Et ça a duré facilement quatre ou cinq minutes ! Quatre ou cinq minutes pendant lesquelles j'ai dû éviter des trous et des rochers pointus et tranchant comme des rasoirs ! A un moment j'ai même aperçu Rihnn et l'anguille dans la même galère que moi un peu plus haut. Je les ai perdu de vue quand mon "chemin" s'est séparé en deux. Plus vraiment d'autre alternative que "gauche ou droite ?". J'ai pris à gauche. J'ai atterri dans une sorte de vieille cage en fer suspendue au plafond d'une salle, à trente yalms du sol. Cette caverne renfermait ce que Rihnn et Bjarnulf avaient pressenti dès notre arrivée : un énorme cristal d'ether corrompu. Moins d'une minute après moi, j'ai entendu Rihnn et Mae se vautrer dans la deuxième cage, à droite de la mienne. Visiblement quelque soit le choix on se retrouvait de toute manière dans une cage comme un colibri... un colibri qui allait bientôt se faire bouffer tout cru.

Honnêtement je ne sais même plus combien de temps on est resté là, j'étais méchamment assommée. je sais juste que Rihnn s'inquiétait pour moi et qu'à un moment c'est Bjarn qui lui est tombé dessus. ils se sont retrouvés à trois dans cette cage et le poids a commencé à les faire descendre dans un bruit de chaîne grinçante et désagréable... mais pas autant que cette foutue musique accompagnée d'un "tic tac" permanent. Toujours est-il que ce bruit a attiré du monde mais moi je ne voyais rien... puisque ma cage montait en même temps que la leur descendait !
J'ai juste tiqué à un moment, quand une foule a commencé à s'amasser dans la salle ; tous des pions de la Tour. On était fait comme des rats... Et là on a vu quelqu'un dont la voix a éveillé mes sens, et dont le profil a semblé faire tiquer Bjarnulf. Il était là, cet individus miqo'te au sexe indéfinissable, qui tenait dans sa main cette montre dont le "tic tac" me lacère encore les tympans. A ma hauteur je voyais assez mal... et même si Bjarnulf gueulait j'entendais assez mal aussi. J'ai entendu des tirs qui venaient de l'autre cage mais les pions se plaçaient en bouclier de la Tour quitte à se faire trouer. Je me suis mordue la lèvre, j'm'en fou de leur vie mais c'est quand même moche de finir comme ça. La Tour est restée indemme... et cette voix, je connais cette voix...

Mes réflexions ont coupé court lorsque de nouveaux tirs, artillerie lourde cette fois, se sont fait entendre au niveau de la sortie du "toboggan". Mitraillette, métal lourd, canons, beuglement roegadyn... K'liosh... ils avaient retrouvé p'pa et v'naient à notre rescousse. Sauf que bonjour la rescousse ! A là ils ont pas loupé la sortie de gauche et j'me suis mangée comme il faut l'armure magitek rouge de p'pa dans la face ! Moins une et j'finissais écrasée sous son poids, celui de papa, et celui d'Adamant et Dazzling qui, l'air de rien, pèsent pas la même chose que Sinae quand il me tombe du ciel dans les bras -c'est une autre histoire ça, on y reviendra une autre fois.
Le point positif, c'est que ça a inversé l'équilibre des cages, et la mienne s'est littéralement écrasée au sol tandis que l'autre est allée se fracasser au plafond. Heureusement, Bjarnulf avait déjà pu sortir par le haut un peu avant et Rihnn a embarqué l'anguille pile au bon moment. Quinze yalms de chute quand même... c'était pas joyeux. J'me suis agrippée à la jambe de l'armure qui a encaissé ma chute à moi, mais j'me suis quand même pétée une ou deux clavicules... et putain c'que c'est douloureux !
Je crois que la Tour s'est pris une balle, et a abttu en retraite. j'en sais trop rien j'étais à moitié dans les vapes et... et surtout il a brandi cette carte. C'est une des miennes, ça je l'ai senti, mais c'est pas une que je connais. Un nouvel artefact du tarot ? Comment l'échiquier a pu s'en emparer ? Elle n'était pas corrompue, mais noire, comme si c'était naturel. Sur le moment ça m'a perturbé mais... il semblerait de toute façon que nous ayons perdu. Il ne nous restait plus qu'à sortir du Labyrinthe... et ça je savais comment faire puisque j'y avais affronté la Reine la première fois. Suffit de détruire le cristal qui génère le champ ethéré autour du "plateau de jeu". Au moins pour ça je pouvais être utile, j'ai dit à p'pa de le détruire. Il y est pas allé avec des baguettes comme dirait la petite Rin... il a carrément tiré dessus au canon. Bref, on s'est retrouvé dans le désert, en morceaux, mais vivant. On a perdu cette fois... mais ça aurait pu être pire. C'est peut être ça le plus étrange : on a perdu, mais aucun de nous ne semble avoir été touché d'une quelconque manière.... qui est cette Tour ? La fameuse Tour de la Reine dont Cyrcée et Menzo avaient parlé ?



Une fois à bord, Dazzling s'est appliquée à soigner tout le monde. Maeko pourra surement appliquer la dose ensuite et finir de nous réparer mais là sur le moment on était bien content qu'elle soit là, et Adamant aussi, sinon ça aurait été difficile de tous nous traîner sur le pont de l'Eternal avec nos jambes cassées, nos trous de balles -non non je parle bien de balles bande de vicieux !- et nos traumatismes crâniens... mais ça encore c'est qu'un détail c'est pas le plus grave, depuis quand ça intéresse d'avoir un cerveau impeccable hein ?
On aurait pu joyeusement fêter notre défaite... mais j'ai posé la question qu'il fallait pas à papa : "qu'est ce que tu faisais dans le désert ?". Il m'a amené à l'écart et m'a répondu de maniève on ne peut plus évasive avant de me faire jurer sur la vie de m'man de ne pas rechercher cette tour. Y a qu'une seule fois où P'pa m'a demandé une telle chose... c'est quand j'ai quitté l'Arcadia, et qu'il m'a parlé de Mako'to pour la première et dernière fois depuis sa disparition : "Jure-moi de ne jamais le chercher, de ne pas croire à des chimères ou de courir après un fantôme". Est-ce que cela voudrait dire que...?
Je crois que malgré moi, l'espoir qu'il soit toujours en vie ne m'a jamais quitté même si c'est impossible qu'un petit garçon de cinq ans passe par dessus-bord en pleine tempête et s'en sorte. Papa a eu vite fait de trancher la question : il a de toute façon interdit qu'on en parle, ou même qu'on évoque son souvenir. Depuis ce jour là, mes parents ont tout fait pour effacer cette douleur... en faisant comme si Mako'to n'avait jamais existé, comme si ce frère que j'ai eu pendant les cinq premières années de ma vie n'existait pas. J'ai tenté de savoir, j'ai supplié... Il a demandé à Sin de m'écarter. Je me suis retrouvée avec les autres, frustrée et... plus faible que je ne l'aurais cru.



Je ne voulais pas montrer ça aux autres. Dès que Dazzling a eu fini de réparer mes clavicules, j'suis montée me percher en haut du mat de misaine, et j'y suis restée le reste de la nuit. J'avais besoin de me laisser bercer par le vent et par le navire, besoin d'être là où je dois être. J'avais besoin de lui, de lui parler. Mon père est partit, furieux, sûrement après avoir interdit à mon équipage d'aborder le sujet de mon frère. J'ai entendu Bjarnulf lever la voix mais je n'ai pas entendu ses paroles avec précision.
On va rentrer, et se reposer. Sinae parle d renforcer notre travail d'équipe... et puis le Festival des Etoiles approche. Ce serait bien si... si on pouvait retourner au Nord. On pourrait surement passer le réveillon dans cette gargotte à Brouillasse où Flynn m'a dit que les pirates de l'air allaient. Et les îles volantes... on dit qu'elles regorgent de trésors cachés. Ouais... on va faire ça. Tout ira bien... je suis le capitaine Ako Rahz, je suis légendaire. Les exploits de l'Eternal brilleront après cet échec... pour l'éternité.

"Vers l'Infini... et on verra."
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Retour de l'Echiquier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum