[Eternal] Capitaine Ako Rahz

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Mer 2 Déc - 13:25

(L'affiche présentée ci-dessus date de 2010, l'ancienne version du jeu, il est normal que la peau paraisse si foncée puisqu'en ce temps-là j'avais pu faire la peau d'Ako noir encre...)
Thème musical du Capitaine Rahz:


HRP:

Petit topo explicatif des rands que j'applique à Ako en combat, au vu de son expérience et de ses capacités, concernant les chakras du moine.
Il va de soit que ces bonus au rand ne sont pas applicable facilement, si les trois premiers chakras s'ouvrent relativement vite, encore faut-il qu'elle dispose d'au moins un tour de canalisation. Si le bonus des dix chakras peut paraitre exagéré, il conviendra que, en combat, 5 tours de canalisation (dans le meilleur des cas) laisse largement le temps à l'adversaire de la mettre au tapis s'il s'agit d'un duel, ou au reste du groupe d'abattre l'ennemi s'il s'agit d'un monstre ou d'un boss.
Ce système est soumis au bon vouloir du MJ de l'event, évidemment.




Dernière édition par Ako Rahz le Ven 22 Avr - 13:12, édité 2 fois
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Mer 2 Déc - 13:27


Dernier "CV" en date...
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 5 Déc - 12:41


A la lueur des braises


   Elle avait encore fait ce rêve. Un rêve étrange et sombre, où un enfant pleure dans un lieu humide où il ne voit jamais la lumière. Elle avait encore ressenti cette solitude et ce désespoir, auquel s'ajoute le sentiment d'avoir été abandonné. Pourquoi fallait-il qu'elle ressente toujours cette boule dans sa gorge, alors qu'elle était elle-même ma plus libre et la plus inflexible de toutes ?
Les braises se mourraient doucement dans la cheminée, tandis qu'elle songeait à ce rêve qui n'avait rien à voir avec sa vie, ses aspirations ou même ses regrets. Cela n'avait rien à voir avec ce qu'elle connaissait et pourtant... elle ressentait un lien familier avec ce petit être souffrant qui n'avait même plus la force d'appeler au secours. Viendrait-on seulement l'aider si il était entendu ? Elle était la première à laisser les autres à leurs problèmes sans s'en soucier. Alors... pourquoi ce malaise persistant dans son cœur ? Tout cela n'avait aucun sens.

"L'Eternal ne montre pas seulement nos désirs mais aussi nos angoisses cachées. Apprendre à délier ton esprit de ces images fait partie de tes épreuves..."

La douceur de ces mots mêlés à la caresse d'une brise tiède sur son épaule suffit à lui rendre le sourire. La présence apaisante de son protecteur gagnait peu à peu du terrain sur la marque laissée sur son dos, même s'il lui était impossible de reprendre forme et de se manifester aux autres pour l'instant. Il continuait de la protéger, de la rassurer, de la conseiller...

"Dis-moi... pourquoi Ishgard ?" Demanda t-elle, les yeux perdus dans le vague. L'Esprit Blanc l'entoura de ses bras et posa son menton sur son épaule, avec une tendresse qui se confondrait aisément avec celle d'un amant pour peu que l'on ai l'esprit étriqué. Il ferma les yeux.
"Parce qu'il est là-bas, tu sais très bien que tu ne pourras pas te débarrasser de cette marque sans lui.
- Je refuse de demander son aide.
- Tu le feras, pour le navire et l'équipage."


Ako fronça les sourcils, sans bouger. Mettre son orgueil de côté face à son rival ne serait pas une mince affaire mais l'Esprit Blanc avait raison... Elle devrait le faire tôt ou tard.

"Tu comptes leur dire ?
- Pas encore. Il faut d'abord trouver l'objet dont tu m'as parlé."


Un mince sourire en coin éclaira son visage, alors que son regard demeurait froid et contrarié. Là-bas dans la neige et le froid, attendent les petits éclats de plomb dans les ruines d'une forge abandonnée. Si cet objet possédait la moitié des vertus qu'elle avait cru entrevoir dans son rêve... ils risquaient de bien rigoler.

Quant au petit enfant... il fallait taire ces émotions, plutôt que de souffrir encore. Papa ne devrait jamais savoir... qu'elle continue de chercher.
     
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 5 Déc - 12:41



Nous, on vit seuls.
Cette aventure n'avaient été qu'une perte de temps aux yeux du capitaine, mais fort heureusement cette escapade avait été compensée par un bon gros pactole. Les Ishgardais payaient cher pour mettre la main sur les cas de ce genre. A présent, qu'ils la jettent dans un cachot, qu'ils la pendent, ou qu'ils la mettent dans un asile, ce n'était plus son problème.
Asciens, complot, quelle connerie. Elle se moquait bien de tout ce qui pouvait arriver ou des emmerdes qu'elles pourrait causer à ne pas avoir tué cette lalafelle quand elle en avait l'occasion. Oh, elle l'aurait surement fait... si cela n'avait pas été plus rentable de la livrer à l'inquisition et de toucher une prime plus qu'appréciable pour elle, pour l'équipage, et pour cette saloperie d'association des élémentalistes sans frontières avec laquelle nous bassine la doc' depuis qu'on l'a recrutée.

Ishgard était décidément très grande. Ako déambulait depuis un peu plus d'une heure dans les rues, à la recherche d'un objet précis, qu'aucune librairie n'avait daigné lui vendre. Ceci dit, le marché allait probablement déborder d'âneries du même genre. Cela ne manqua pas. Là, sur un étal de vieux livres poussiéreux, elle aperçu ce qui lui sembla tout simplement parfait : "Le mariage", par un auteur au nom barbant inutile à retenir. Un sourire éclaira le visage de la miqo'te qui s'en saisit et en offrit quelques gils à ce vieux libraire en faillite trop heureux d'en tirer quelque chose.
Lire ça ? Même pas en rêve. A peine avait-elle passé le coin d'une ruelle, qu'elle trouva à s'asseoir sur le perron de l'une des demeures et ouvrit le livre à la première page. Elle sortit de son manteau, son couteau simple de surineur, et commença son œuvre...

"Alors, tu ne vas pas y aller ?"

Un courant d'air tiède vint lui caresser la joue, et l'image du miqo'te blanc apparut à ses côtés, le visage doux et le regard rempli de sagesse. Ako poursuivait sans le regarder.
"Je ne peux pas, c'est une perte de temps.
- Pourtant, elle semblait y tenir.
- Perte de temps."

Le ton employé ne laissait aucune entrée possible au débat. pourtant, elle était consciente que cela attristerait probablement Cyrcée de ne pas la voir à son mariage. Mais comment faire autrement ? Elle était le capitaine Rahz, un corsaire, une marginale qui ne pouvait se présenter à ce genre de cérémonie qui représentent ce que son image -si chère à son cœur- se refuse à aimer.

Satisfaite de son ouvrage, elle referma le livre et se leva de son établi de fortune au bout de plusieurs minutes, laissant derrière elle les morceaux de papiers, seules traces de son passage et preuves du massacre d'un malheureux livre qui n'avait rien demandé. Il lui restait encore à passer chez un forgeron, mais cela ne saurait être introuvable ici. Glissant le livre sous son bras, elle reprit son errance dans la rue, laissant son cher Esprit Blanc s'évaporer dans l'air, un sourire attendri sur le visage.

"Les pirates vivent seuls, les pirates vivent loin. Et tu es heureuse ainsi, n'est ce pas ?"  



avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 5 Déc - 12:42



Et si...?
L'heure approche, Ako, n'es-tu donc pas peur ? Le piège qui t'es tendu, tu vas t'y jeter avec cette franche désinvolture qui te caractérise. J'ai peur pour toi, mais rien ne semble pouvoir atteindre ton cœur. Sereine, calme, tu médites des heures durant pour ne pas flancher. Tu as peur je le sens, mais tu ne montres rien. Je sens ces palpitations qui font trembler ta poitrine, je sens les spasmes qui agitent le bout de tes doigts par moments, qui trahissent ta nervosité.
Ako, je vois bien que tu as peur, je vois ce que personne ne voit. Tu ne peux pas fuir indéfiniment, et cette fois tu n'as pas le choix. Quoi qu'il arrive, tu te dois de reprendre ce que l'on t'a confié. Même si je cherchais à t'en dissuader, tu ne m'écouterais pas. Ta fierté a été blessée, car ce n'est pas qu'un artefact qui t'a été volé, c'est une partie de toi, c'est le prolongement de ton être, tous ces visages qui sont tiens et que tu défends, on a voulu te les prendre, et tu te refuse à leur en laisser ne serait-ce qu'un seul. Ils te narguent avec, et c'est de bonne guerre, car tu les as humilié.


Pourtant, je sens en toi une lumière qui n'émane pas de moi. Quelque chose a changé, quelque chose de vivant. Ton cœur si fermé a ouvert une porte pour un autre, qui a le pouvoir de t'insuffler la force que je ne peux plus te donner. Nymeia a voulu qu'il ai des affinités avec la magie blanche, comme si elle avait écrit votre rencontre, car il est ce qu'il te manquait. Ako, je ne serais pas éternel. Tu en as conscience n'est-ce pas ? Tu ne dis jamais rien, mais depuis que nous vivons ensemble, tu as senti que je disparaissais chaque nuit un peu plus...
"Cesses de me tourmenter..."
Ne fais pas comme si tu ne l'avais pas déjà accepté. Tu as déjà un premier aperçu de ce qui va se passer, tôt ou tard, quoi qu'il arrive. Tu peux me libérer aujourd'hui, mais le jour viendra où...
"Assez, je ne veux plus t'entendre."


- Qu'est ce que tu dis ?
Rihnn leva un sourcil en relevant la tête, pour la regarder dans les yeux. Ako n'avait pas quitté son expression calme et décontractée, quoique un peu plus froid que d'ordinaire.
-Rien, rien du tout.
Elle sourit et repose la tête contre l'épaule du miqo'te aux yeux d'argent. Ils ne disent pas un mot depuis des heures. La tension est palpable dans l'air car l'heure approche, alors le silence est un trésor, le calme avant la tempête. Assis sur cette rambarde, les pieds dans le vide, ils ne peuvent que profiter de la clarté des étoiles, et de la douceur d'un rayon de lune. Comme à son habitude, Rihnn ne peut s'empêcher de humer l'air ambiant, afin de s'habituer aux odeurs de la nuit auxquelles il n'est pas encore habitué.

Et si on réussissait ? Alors nous ferions la fête, alors nous serions vainqueur à nouveau. Mais je vois autre chose en toi, un noirceur qui ne veut pas faiblir. Tu sais de quoi je veux parler, ce que tu as vu chez "lui" à Ishgard, et que tu refuses de me dire. Ce combat, tu vas vraiment le mener sans pouvoir prendre les armes ? Prendrais-tu vraiment le risque de voir tes hommes mourir à ta place ?
Et si tu échouais ? Qu'adviendrait-il de tes promesses ? Vers qui va ton allégeance Ako si ce n'est toi-même ? Ton égoïsme ne connait-il donc aucune frontière ?
Et si tu fuyais ? Tu le laisserait mener sa guerre et te poursuivre, tout en punissant ceux qui t'apportent ton soutient et pour qui tu feins l'affection. Jusqu'où iras-tu avant de réaliser la cruauté qui brûle en toi ? Est-ce que tu la revendique ? N'y a t-il donc rien qui compte en dehors de ce qui se trouve sur ton navire ? Pourrais-tu les abandonner ?
Et si tu changeais, si tu devenais une autre ? Tu n'as pas pu accepter d'aimer sans poser chaque fois des conditions scandaleuses. Ne vois-tu pas tout ce que les autres font pour toi ? Ne sens-tu pas dans ces bras qui t'enlacent une force que tu ne sais pas utiliser ? Si seulement tu voulais t'ouvrir un peu plus...
Et si...


"Avec des "si", on coupe du bois."
Ako, qu'est ce que tu fais...? 
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 5 Déc - 12:42

Mon Ami le Nunh

C'menzho Tia, C'menzho nunh, je me répétais ces noms dans ma tête sans pouvoir retenir une quinte d'amusement. C'menzho Tia... plein de surprises, jamais en manque d'humour, peut-être même que dans sa condition il comprend la mienne. Il est ce qu'une part de moi s'est toujours demandé "et si j'avais choisi une voie différente ?". Il pourrait être l’apatride qui devient l'exemple, le bâtard qui devient le nunh. Comment expliquer... que j'ai pu ressentir ça dès la première rencontre : il m'est semblable plus que les autres miqo'tes, plus que mes propres parents. nous sommes semblables, à notre manière.
Ce soir là, au Dauphin Cuirassé, alors que la fête battait son plein pour le retour de R'srah Tia, de retour du Thanalan, j'ai décidé de remplacer le pauvre Bjarnulf téléporté au Coerthas -fichu système de sécurité du restaurant antibaffes- de passer le temps en le remplaçant, à capella, après tout je ne chante pas trop mal c'est vrai !
J'ai voulu chanter la chanson de mes parents, la légende du capitaine Horn et de la femme aux yeux clair. C'est celle que je connais le mieux. Menzo s'est alors levé pour siffler l'air, alors que j'avais à peine terminé le dernier refrain. Il a repris depuis le début. D'une note à l'autre, nous sommes devenu un duo capable de jouer notre petite comédie de concert pour le public et pour la légende. Qui sait ? peut-être même un peu pour nos histoire respectives.


D'une note à l'autre, des pas coordonnés ; une danse simple. Quelques minutes où on nous aurait assimilé aux paroles que nous chantions. Il n'en est rien. J'ai pris sa main et j'ai dansé, chanté, jouant le rôle de ma propre mère tenant la main du pirate aux yeux de feu. Je me suis beaucoup amusée, je riais, je riais en chantant.
Pourtant, quelque chose s'est passé ce soir là, c'est certain. Au delà des tapes viriles et amicales qu'on pouvait s'échanger, et du plaisir ironique de vouloir aider un batard à s'entraîner pour devenir un nunh. Et au delà de mon respect évident pour le mâle qui prendrait soin de C'lya et C'lahia. C'était quelque chose de naturel. J'ai déjà ressenti des choses similaires, je me suis déjà sentie proche de gens. L'équipage par exemple, ou C'lya justement, Calypse aussi que j'apprécie. Mais ce que j'ai ressenti se rapproche quand même plus de l'équipage.

"Amis...?"

Ce moment n'a été que trop fugace, trop rapide. Qu'un simple échange de sourire, un éclair entre un nunh en devenir et une fille de la lune princesse d'un navire. tu ne me vois pas comme une femelle, je ne te vois pas comme un mâle. Que sommes-nous ?

"... des amis ..?" 
J'ai cru pendant ces dernières notes que nous n'aurions plus besoin de parler pour nous comprendre. Est-ce aussi parce que tu es une sorte de moine Menzo ? Nos énergies entrent en résonance, je ne suis pas certaine de pouvoir te combattre en dehors des entraînements. Il faudrait qu'on s'entraîne, il faudrait que je vérifie cela. Et si je pouvais ouvrir mon dixième chakra ?
Voilà que je penses encore au combat. Je ris toute seule. D'un autre côté, ça fait aussi partie de ce que nous partageons. C'est tout de même étrange ce genre de rapports. C'est différent des gens que j'apprécie en Noscea, c'est différent de ce lien que j'ai avec l'équipage, ce n'est clairement pas ce que je ressens pour Rihnn... alors c'est... ?

"Ako, tu fais chier, ce nunh est ton ami. Ton PREMIER et SEUL véritable AMI.
- ... Sin. Est-ce que ce serait trop te demander de bien vouloir me FOUTRE LA PAIX quand j'essaye de réfléchir à voix haute dans mon coin ?!
- Ako...
- Quoi, Quoi ? QUOI ?!
- ça fait UNE HEURE que tu es ASSISE sur MON TONNEAU ! J'suis coincée là-d'dans depuis une heure à t'écouter palabrer !"

Cette soirée devait s'achever sur son début, sur une pensée et un nom :  C'menzho Tia, mon ami le nunh.

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 5 Déc - 12:43


"Papa, qu'est ce qu'on fiche ICI ?!"
La salle avait été décorée aux couleurs de tous les navires pirates, de mer et du ciel, conviés à cette réception -qui se déroulait évidemment dans un lieu tenu secret- au milieu des victuailles et de la musique. Les pirates, tous en tenue "d'officiers" de leur noble profession, semblaient jouer un jeu raffinement et de discipline. une vraie parodie de la bonne société.
Ako remerciait intérieurement Llymlaen qu'aucun de ses hommes ne soit présent pour la voir dans cet accoutrement de petite fille modèle. Elle endossait le temps d'une soirée le rôle de la "fille du capitaine Horn", que bien des hommes en manque de demoiselles, après six semaines en mer, avaient déjà imaginé autrement qu'en jupon et dans diverses positions, qu'ils eurent tôt fait d'oublier sitôt que le grand hyurgoth sanguinaire leur jeta un regard noir en poussant sa fille devant lui.

"Voyons ma pupuce tu es ravissante, tu ressembles à ta mère !
- Eh bah c'est elle que tu aurais dû amener ici, pas moi !
- C'est toi qui a une entrevue avec notre hôte."


Sans crier gare, Ako se retrouva emportée au milieu de la foule des danseurs par son propre père. Il avait beau faire près de deux fois sa taille et passer pour un rustre psychopathe, il n'en était pas moins l'ancien commandant de la marine Garlemaldaise qui avait appris l'étiquette et ce genre de valses qu'il avait tenté en vain d'apprendre à sa fille.
Ako suivait ses pas, avec le réflexe de toute bonne fille qui accorde une confiance absolue au premier homme de sa vie, mais son regard était attiré par autre chose. Où était-il ?

"... Là-bas !"

Oui, il était là bas. Ce grand homme habillé comme un prince -du moins au milieu des traînes savate dans leurs manteaux poussiéreux- et au maintient de politicien. Ses cheveux blonds assez longs, ondulés et impeccable, sa canne à tête de cristal, ce sourire charmeur horripilant qui ne rappelait que trop les marchands uldiens. Le prince marchand de la piraterie subsistante, un criminel, un profiteur de guerre... sans scrupules ni morale excepté ce qui l'arrange, Raw Ravast.
Ako lâcha la main de son père et se dirigea vers lui, bien décidée à le couper dans sa discussion -de toute façon futile- avec deux capitaines qu'elle ne connaissait pas. L'entendant arriver avec sa démarche d'une féminité discutable, il se retourna et son visage s'éclaira d'un immense sourire trop sincère pour être honnête, tandis que le regard d'Ako croisait celui de cet éternel masque blanc qui dissimulait tout du sien.

"Capitaine Horn, quelle merveilleuse visite vous avez amené votre fille ! Mademoiselle Ako, je me languissais de vos dernières apparitions publiques dans notre millieu..."

Il se pencha pour lui faire un baisemain, ce que Ako esquiva avec une grimace digne d'elle. Sourcils froncés, elle fixait l'homme avec agacement. A peine ouvrait-il la bouche que déjà il la mettait hors d'elle, à lui rappeler le résultat de sa "dernière apparition publique" : c'était le jour où elle avait défié Clare pour la dernière fois, ne rêvant à l'époque que de devenir la seconde de l'Arcadia. Elle s'était faite humilier devant tous, sous le regard de son père, la honte de sa vie, la première raison de son exil Eorzéen.

"Nous avons à parler vous et moi, Ravast."

Le sourire de l'homme se fit plus fin, plus sournois. Il haussa les épaules, prenant un air faussement triste et se laissa tomber dans un fauteuil rouge en riant, le front posé sur son poing.

"Aaah, vous me brisez le cœur ma chère. Dire qu'il fut un temps où l'on me promettait votre main...!
- Cessez de faire comme si cela vous affectait, Ravast, je connais vos frasques et vos réels désirs ! Je ne suis pas ici pour me prêter à vos jeux !
Il releva les yeux, à nouveau son sourire se transforma en quelque chose de... mauvais.
- Mais vous aussi, jouez à des jeux dangereux sur un certain échiquier. N'est ce pas, mademoiselle Rahz ?"

Prise sur le fait, elle se figea, et serra les dents. Piégée. Ravast repris alors son charmant sourire de circonstances.

" Nous parlerons ma chère, mais plus tard. Profitez-donc de la fête...
- Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous offrir ce genre de débauche de victuailles pour épater la galerie...
Elle détourna le regard, avec mépris. Ravast ne perdit ni son sourire, ni sa répartie.
- Voyons, vous n'allez pas me dire que vous ignorez la raison de cette soirée...
- Vous avez arnaqué l'Empereur ?" rétorqua t-elle ironiquement.

Il rit, un rire suffisamment fort pour que la moitié de la salle se tourne vers lui. Puis il se leva et se planta de toute sa hauteur de hyurois devant la fille du capitaine Horn, tout sourire.

"C'est mon anniversaire."

Elle était estomaquée. Elle ne put s'empêcher de lancer, par dessus son épaule, un regard assassin à son père qui faisait mine de ne pas entendre. Ravast se pencha alors vers elle, parlant suffisamment fort pour que tous entendent, mais sur le ton de la confidence :

"Cela ne fait rien. Si vous n'avez rien à m'offrir, peut-être m'offrirez-vous cette danse ?"

Elle l'aurait giflé, voir pire, mais l'honneur de son père était trop important. Elle ne pouvait refuser. Sans répondre, elle posa sa petite main sur celle qu'il lui tendait, et se laissa emporter au milieu des danseurs, la musique reprit.

Elle faisait de son mieux pour le suivre, mais cette danse n'était que le prétexte à cette fameuse entrevue à huit-clos, à la manière du prince marchand. Fronçant les sourcils, elle décida d'entamer les hostilités :

"Qu'est ce que tu prépare, Ravast ? Depuis Ishgard, je sais que tu trempe là-dedans comme dans ton foutu parfum. C'est MA guerre.
- Je me moque bien de ta petite guerre, Ako, j'ai mes propres jeux.
- Tu vas te mettre en travers de ma route ?
- Qui sait ? Il se peut qu'on en sorte tous les deux gagnants. Tu n'as qu'à tenir ta langue...
- Il n'y a donc aucune limite à ta dépravation ...?!
- Aucune, et il en sera ainsi tant que je n'aurais pas ce que je désire.
- Et qu'est ce que tu cherche à obtenir ?
- mais, tout..."


Il la lâcha alors, et la repoussa gentiment avant de s'incliner. Lorsqu'il se redressa, Ako vit qu'il tenait dans ses mains le petit éclat de diamant qui pendait à son oreille quelques secondes plus tôt.

"Je me contenterai de ceci en guise de cadeau d'anniversaire. C'est une pièce de ta collection non ?"

Elle aurait hurlé, son poil se hérissa et elle allait lui sauter à la gorge quand la main ferme de son père la retint sur ses deux pieds. Ravast se recula et disparut dans la foule. Les négociations étaient terminées... et quelque part aux sources chaudes du lac d'Airain, Ako était en retard.
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 5 Déc - 12:43


 La Bénédiction des Douze



   On ne pouvait pas dire que ce genre de choses faisait partie de ses pratiques quotidiennes, ni même de ses priorités, voir carrément de ses pensées les plus futiles. Alors oui, elle s'était sentie particulièrement mal à l'aise, à vérifier par dessus son épaule vingt fois si personne ne les voyait -et surtout pas son père qui avait proscrit cette pratique à bord de l'Arcadia- mais elle l'avait fait. Elle avait prié les dieux, comme le lui avait appris sa mère, pour avoir leur bénédiction.  C'était là toute la difficulté d'être éorzéenne et de se sentir comme tel... tout en ayant conscience de ne jamais avoir vécu comme un éorzéen. Comment fait-on cela ? Comment prie t-on ? Elle n'avait jamais prié, même pas Llymlaen !

Heureusement, Rihnn n'avait pas souhaité s'attarder là-dessus, et ce pèlerinage n'avait pas été uniquement dédié aux dieux.
"C'est ici que serait mort mon père", aux alentours de la petite Ala Mhigo, dans le Thanalan méridional. Rihnn parlait peu de son père, mort quand il avait deux ou trois ans. Ako avait pu prendre le temps de considérer la chose pour une fois, et de s'attarder sur les détails de l'enfance d'un Tia. Les cousins du soleil n'avaient pas cette notion d'amour que les lunaires tenaient de la déesse Menphina, mais beaucoup d'entre eux perdaient leur père jeune, puisque les nunh défiés avaient de grandes chances de mourir au combat. Et même si celui de Rihnn avait été tué en traître par un nunh aussi fort que lâche, la mort du père était quelque chose de courant chez eux. Ako comprenait un peu plus pourquoi les femelles ne s'attachent pas trop au nunh et pourquoi la polygammie est si facile. Le mâle peut mourir et être remplacé avec une facilité déconcertante, d'un enfant à l'autre, comme ce fut le cas pour Y'rihnn et Z'orkhan. Dans ces conditions, mieux vaut ne pas trop s'attacher ou trop attendre du mâle reproducteur. Et Rihnn semblait souffrir un peu de tout ceci, à cause de son éducation presque lunaire à Gridania.
Elle eu une pensée pour Menzo, et pour C'lya qui semble s'y être attachée plus que de raison, incapable d'imaginer qu'un jour, même si il gagnait son défi, il pourrait en perdre un autre et mourir sous les griffes d'un jeune Tia. Et si il refuse de cacher sa condition génétique, ce sera comme se dessiner lui-même une cible en rouge et blanc sur la tête, il sera le premier sur leur liste et on ne lui fera pas quartier... peut-être même qu'ils ne s'encombreront pas d'un combat loyal comme pour le père de Rihnn.

... Mieux vaut ne pas y penser. Depuis quand est-elle devenue si soucieuse de la vie des autres ? C'est ridicule.



Mais l'heure n'était pas à la nostalgie pour le jeune Rihnn dont les cheveux commencent déjà à blanchir, suite à l'éveil de son artefact. Cela n'avait pas échappé à Ako qui sentait de plus en plus la présence de l'Esprit Blanc, non pas en elle, mais en lui. Ce sceptre avait quelque chose d'anormal et de rassurant à la fois. Elle aura voulu le tester à Uldah, profitant d'une averse pour le mener à la guilde des pugilistes. Sous le prétexte d'une petite rixe afin de défier "le mâle" humilier d'être moins fort que sa femelle, elle aura pu constater cette forte aura de présence qui entoure son corps tout entier.

"J'ai peur de comprendre", mais elle ne voulut rien dire, pas pour le moment. Il faudrait bien qu'un jour elle lui en parle... comment le prendra t-il ? Ses cheveux à elle ne blanchissent plus, et elle sent sa présence s’effacer. Rihnn sera bientôt plus lié à l'Eternal qu'il ne le prétend lui-même.

Les stèles se succèdent, parfois dans des lieux insolites et très isolés. Les trouver ne fut pas si simple et, pour le grand malheur de la pauvre Ako, ils ne firent pas ce pélerinage dans la plus grande discrétion. Elaura ne manquera pas d'en parler après les avoir surpris à Uldah, demandant leur chemin à un immortel. Fichu Rihnn et sa mémoire coccinelle. Au final, ça n'a que peu d'importance... dans dix jours ils seront mariés devant les douze, devant l'équipage et... probablement devant un certain nombre de personnes que l'on pourrait qualifier de "proches".

Menphina a accordé sa bénédiction à Rihnn le jour où il est devenu un "homme" du clan Rahz. Llymlaen veillera sur leurs voyages et leur vie ne changera pas pour autant après ce mariage. Elle demeure le capitaine, il est le timonier. Ils sont tous les deux corsaires de l'Eternal, pour le meilleur et pour le pire.


 

"Vers l'Infini et on Verra."
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Dim 13 Déc - 15:05





La Voie du Poing & La Voie du Corps





C'est à Brumée et devant témoins (pour ne pas dire spectateurs) que le capitaine Rahz et C'menzho Tia ont fait hier soir démonstration de leur technique sur la plage de Brumée, laissant pour toute finalité qu'un double K.O et un gros cratère dans le sable.
Jusqu'à lors, les échanges des deux adeptes du corps à corps s'étaient limités à de bonnes mandales bien senties entre pugilistes, qui n'avaient pas manqué toutefois d'alerter une ou deux fois les riverains. mais la nuit dernière il sembleraient qu'ils soient passé au niveau supérieur. Entre ondes de choc et soulèvement de sable, on peut être soulagé qu'ils aient choisi de se battre sur la plage et non dans un parc ou autre sol plus solide, la marée aura tôt fait de réparer les "dommages collatéraux".

Cependant, le Maelstrom n'aura pas tardé à se présenter au Dauphin Cuirassé dès le lendemain matin pour, une fois de plus, exhorter la "chapitaine" corsaire
de bien vouloir la ramener un peu moins sur la voie publique...
... C'est beau d'y croire.
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Dim 3 Jan - 16:37



"Elle va se battre"  

Au Maelstrom, on parle peu des corsaires qui ne font pas une excellente réputation aux effectifs. On parle encore moins de capitaine Rahz "déjà trop connue" au goût de certain. Mais quel que soient leurs griefs -et ils sont probablement légitimes !- contre la Furie aux yeux Clairs, la dernière visite de la miqo'te au Quartier Général du maelstrom a laissé un arrière gout amer aux officiers de la logistique chargés de son rapport.

"Elle part pour se battre", c'est ce qui se raconte. Le visage fermé, le regard dur, une ponction étonnante dans le ravitaillement alloué à son navire "qu'elle ne réclame jamais d'habitude rien que pour ne rien nous devoir"... Oui, Ako Rahz redoute quelque chose, et se prépare à la guerre.





"...Et ce qui est de mauvais augure pour une folle pareille, croyez-moi, c'est de mauvais augure pour toute la piraterie limséenne."

Un type en vert qui joue avec un couteau sur le port
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Mar 12 Jan - 13:12




Brumée, Huitième jour de la Première Lune Astrale.


Je dois dire qu'il est doué le rouquin ! Ma rouquine comme je l'appelle, à cause de ce qu'il me dit sur sa femme. C'est un excellent couturier, rien à dire, du sur mesure et il a même cousu mes galons de capitaine du Maelstrom dessus ! héhé, comme ça je pourrais m'en sortir si besoin, et pus ça fait classe ça brille et tout. Je ressemblerais un peu plus à p'pa comme ça... il a jamais enlevé ses médailles de commandant Garlemaldais lui non plus après tout !

Revenir à Brumée c'était facile, j'ai dormi pendant tout le voyage depuis l’Écume des Cieux. Visiblement l'oiseau de cristal était un autre artefact, Hallan a gagné sa place sur le navire pour l'éternité, au cas où il ne l'avait pas encore réalisé jusqu'à maintenant. Je crois qu'il commence à le digérer huhuhu...
Celle qui m'inquiète c'est Iru. Elle a pas bougé pendant toute la poursuite, elle n'a même pas cherché à utiliser Chupacabra. Elle était là mais c'est comme si elle n'y avait pas été. Faut dire qu'elle se montre distante depuis quelques temps. K'liosh aussi, mais lui j'ai eu la confirmation hier soir que sa "résurrection" l'avait trop changé. Il est revenu, on a fêté ça, mais il s'est trouvé un minet à draguer et la vie tranquille lui ira surement mieux que la vie de corsaire. De toute façon l'Eternal avait désigné quelqu'un d'autre pour ses lames... donc mort ou vivant c'était un signe de toute façon. J'ai préféré ne pas m'étendre sur le sujet, j'aime pas les situations gênantes et j'voulais pas montrer ma déception.
Il y a bien quelque part des pirates qui seront véritablement attachés à ce navire, comme moi, comme Bjarnulf, comme Rihnn, comme Shanks... il y a cette fille, cette hyure, Lestaelle. Adamant et Dazzling l'ont ramenée, elle chasse mais est-ce qu'elle navigue ? On le saura bien assez tôt. Elle a l'air robuste, concentrons-nous sur elle.

J'entends un appel en Eorzéa. Je sais qu'ils sont là, quelque part, les futurs membres d'équipage. J'aimerai tant que les autres ouvrent davantage leur esprit au navire, qu'ils l'écoutent et qu'ils entendent ce que j'entends. Ils en sont capable, je le sais.  

Capitaine Ako Rahz.
 
 
avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Mar 12 Jan - 13:13


Stage 2 - Lune et Soleil



"...Quand est-ce qu'on arrive ?
- Bientôt.
- Quand est-ce qu'on arrive ?
- Bientôt...
- Quand est-ce qu'on arrive ?
- T'es chiante putain !"


Menzho découvrait à quel point il pouvait être difficile de voyager avec Ako quand elle ne tient pas la barre ou qu'elle n'est pas sur un navire. Ako s'ennuie, et quand Ako s'ennuie... elle ennuie le reste du monde et plus encore.
Elle ne s'est pas ennuyée longtemps une fois arrivée dans ce coin reculé de la Basse Noscea où elle a d'abord cru mourir en écoutant Menzho lui expliquer pourquoi cet endroit comptait pour lui. Ce n'est qu'une fois qu'il a envoyé son poing vers elle qu'elle comprit à quel point le lieu était chargé d'éther. L'instinct la rendant toujours plus intelligente que la réflexion, elle para le coup et sourit. Finalement, la journée ne serait pas si banale. Menzho était fort, très fort. Très solide surtout ce qui rendait ses coups moins vifs mais beaucoup plus brutaux. Et quand on dit moins vif... moins rapide qu'Ako, certes, mais beaucoup plus que bon nombre de pugilistes.Son corps était blindé, chargé en ether à différents poings qui augmentent ses capacités de façon considérable, dont celle de s'endurcir physiquement. Ses mouvements ne servent pas à concentrer sa puissance dans ses points d'ether, comme le reste des moines, mais à manipuler l'ether comme un mage... pour choisir les capacités à renforcer. Si simple, si proche... et si différent à la fois.

Coup après coup, lieu après lieu, le pèlerinage des combats continua des heures durant. Avec Menzho, elle apprenait à connaître cette fameuse "voie du Corps" qui importait tant pour le jeune Tia. Il tenta même de lui montrer certains exercices, certaines postures. Elle se serait cru dans une école de magie... mais après de nombreux essais et séances de méditation, elle parvint même à canaliser un peu d'ether dans ses poings pour en augmenter la puissance à la façon de Menzho et non celle des moines traditionnels.
Il lui parla de la Voie du Sage et la Voie du Sauvage mais elle ne retint pas grand chose. Elle s'intéressait à Menzho, à ses capacités, à ce lien qu'ils tissaient jour après jour, mais le reste... elle se contenta d'en rire et de lui répondre que ce n'est pas elle qui se lancerait dans une voie aussi tordue et lointaine de ce que l'on pouvait connaître en Eorzéa. L'école de la Splendeur et de l'Obscurité sont déjà assez complexes comme ça, et la violence de leur rivalité occupe bien assez l'esprit. Mais l'opposition entre Sage et Sauvage dans la pratique de Menzho a l'air de déboucher sur les mêmes résultats.

"Des combats mentaux ?
- Oui, c'est une forme d'entraînement méditatif qui nous renforce en dehors des entraînements physiques habituels."

Assis sur un rocher, les pieds dans le vide, ils regardaient le soleil se coucher sur l'horizon. Menzho faisait claquer ses getas contre la roche, et souriait le visage pensif. Ako le regardait avec curiosité. Sur leurs deux fronts scintillaient encore un peu les points quasi-invisible, témoins que leur force venait encore de passer à un cran au-dessus après cette journée de combats acharnés entre deux moines complémentaires.
"Si on parvient à pousser ce lien éthéré entre nous au point de pouvoir mener des combats mentaux en méditation, on deviendra encore plus fort. Mais c'est assez complexe à réaliser.
- Qui ne tente rien n'a rien, et puis ça a l'air drôle..."

Avec elle tout semblait amusant, mais ils savaient l'un comme l'autre que ce serait éprouvant et très long. D'une main il la décoiffa un peu plus. Cet entraînement allait bien au delà de tout ce que l'un et l'autre avaient connu. Ako elle-même n'avait jusqu'à lors été confrontée qu'à de rares occasion à des moines, le Poing de Ralgr étant quasiment éteint, et deux fois seulement à un moine de l'école de l'obscurité. Menzo, qui était encore plus en dehors de tout ça, devait éprouver aussi la force de l'école de la Splendeur. Mais ils étaient là, et suffisamment cinglés pour vouloir repousser encore leurs limites, et renforcer cet étrange lien qui pourrait peut-être...
"Eh, Ako ?
- ...hm ?
- Tu crois... qu'on devrait essayer de... s'entraîner... contre autre chose que nous ?
- Tu veux dire... un genre d'équipe ?"

Oulah, on commence à dévier de la virilité à la situation gênante. Pour tout autre être vivant normalement constitué, cela aurait sans douté été le moment d'une branche poignée de main ou d'une étreinte embarrassée signalant, sur un accord mutuel de bons procédés, une franche discussions à propose de toute idée potentielle d'association martiale. Mais là, il n'en fut rien. Nous parlons d'Ako et Menzo après tout. Ako se contente de se lever et de venir s'assoir dos contre le sien, la tête contre sa nuque. Ne pas montrer son sourire franc et amical ni l'étincelle de joie dans son regard sans doute. Mais ils se comprenaient, c'était l'essentiel.

"Lune-Soleil, c'est pas mal comme nom..."



avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Ven 22 Avr - 13:13

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Ven 22 Avr - 13:13

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Ven 22 Avr - 13:13

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Ven 22 Avr - 13:13

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Ven 22 Avr - 13:14

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Sam 23 Avr - 10:28

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Lun 16 Mai - 16:39

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Ako Rahz le Mer 25 Mai - 9:34

avatar
Ako Rahz

Messages : 85
Date d'inscription : 10/11/2015
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://geektroopers.forumactif.org/portal

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Eternal] Capitaine Ako Rahz

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum