Une lame révisée

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une lame révisée

Message par Shalna Seledor le Jeu 12 Nov - 4:12

''... Et c'est ainsi que la protectrice fut sauvée par la protégée. Qu'ai-je bien pu faire tout ce temps ? Agir, toujours agir, sans aucuns répits, ne surtout pas penser. ''L'efficacité d'un soldat se démontre dans son aptitude à agir dans l'optimisation de sa mission'' ... A trop en aiguiser ma lame, j'en ai oublié de faire de même pour ma vision, il semblerait. Je n'ai pas tout raté mais j'ai raté le plus crucial. Aujourd'hui, ma Gardienne est tout autant en danger qu'elle ne l'était à mon arrivée dans ce monde. A t-elle besoin de moi, encore ? A t-elle eu besoin de moi ?''

Hyrelia semblait revenir de loin, son corps parcouru d'hématomes et son armure brisée voulait dire beaucoup pour une guerrière de sa trempe. Le pire de tout, sa lame Rosate avait disparue, celle qui pouvait prendre la vie avec beauté, noblesse. Elle ne laissait pour traces qu'un cœur joliment perforé. Une lame enchantée par sa mère.

C'est en se massant le front qu'elle se réveilla dans la nouvelle demeure d'Espérance, la marque de fabrique de sa ''tant vénérée'' Gardienne. Ses souvenirs se résumaient à se battre contre le portier du monde, le Vigile, Leiz.
Se battre ricana t-elle. Quelle présomptueuse je fais.
En effet, sans l'aide de celle que l'on nomme Valfor, la jeune Vance ne serait plus là. La Gardienne en avait décidé autrement, c'est avec fierté qu'Hyrelia aurait accepté cela si elle n'avait pas déjà rencontré Shalna. Une seule raison à sa survie ... La bonté d'une femme.
C'est donc décidé, elle remerciera Espérance et reprendra sa route ... Mais c'est tandis qu'elle se redressait, non sans peines, qu'un rayon de lumière traversa la pièce, suivi d'Elle, la raison d'une Vie.

Hayo résonna timidement, une adorable petite tête se montrant de derrière une colonne. Tu es enfin réveillée, je suis heureuse de te voir. Souriante. Avant que tu ne veuilles t'en aller, ayant probablement trop honte de cette situation ... Parce que oui, il est assez simple de comprendre la facette d'un soldat, bien plus compliqué d'en comprendre les fondements ! Enfin bref ! Elle riait toute seule, mal à l'aise ? J'ai vu que Rosate n'était plus là. Je t'offre donc Espares. Tout en présentant une magnifique lame. Je ne te cache pas que ça ne veut rien dire mais ... Ca sonne comme Espoir et cette épée a été forgée spécialement pour toi, dans l'espoir de te revoir. Hm. Ça sonne bien non ?

Hyrelia, presque agacée, rétorqua N'avez-vous toujours pas saisi quel monstre j'étais ? Vous venez me voir comme si j'avais été victime alors que je suis la persécutrice. J'ai échoué ma mission, je vous remercie de votre bonté mais vous êtes une idiote, comment tenez-vous une escouade avec une telle attitude ... Avec dédain Infligez-moi ma juste sentence.

Mais je t'ai préparé une sentence. Le libre choix. Choisis ta vie tout comme je choisis d'être responsable de tes ''crimes''. Ne suis-je pas ta gardienne ? Ne suis-je pas la raison de tes actes ? J'avais tout pouvoir sur toi et je n'ai pas eu le courage de prendre mes responsabilités et de te parler ... De trouver des solutions. Pour être honnête, j'ai besoin de toi, de ta force, de ta loyauté pour offrir à nos mondes un avenir meilleur, à ma manière et avec mes moyens, je ferais mon possible pour apporter un espoir à qui l'acceptera. Que veux-tu faire, Porteuse d'Espares ? Pose toi la question, à toi seule. Je te soutiendrais peu importe ton choix.

Tout ces mots étaient ''dégoutants'' pour quelqu'un qui pensait avoir vu l'Humanité, vu la réelle face d'un Homme ... Pour quelqu'un qui avait réussi à voler la vie d'autrui en échappant aux remords, toutes ces jérémiades n'étaient que la naïveté d'une princesse faussement optimiste. Alors pourquoi la fière Vance crispa son visage pour empêcher les gouttes de couler ?
''Elle parle trop'' pensa t-elle avant d'attraper cette fameuse lame au nom aléatoire.
Hyrelia finit par acquiescer lentement, indiquant qu'elle réfléchirait, probablement.
Puis-je définir ma propre mission, en tant que fille du plus grand général Hyllien ? Pourquoi ma ''Déesse'' n'est-elle qu'un être si fragile ? Il est peut être temps de connaitre la vérité.

Le repas arrive !
finira Shalna en quittant la pièce, tandis que la lumière du soleil illuminait cette lame révisée.

avatar
Shalna Seledor

Messages : 174
Date d'inscription : 15/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lame révisée

Message par Shalna Seledor le Jeu 24 Mar - 12:33

Un Vance, sur Hylla, c'est l'élite. Notre blason est devenu un bouclier flamboyant au fil du temps. Nous serons toujours les protecteurs du Gardien avec une volonté sans failles. Tout les jeunes soldats espèrent devenir le Protecteur, c'est un honneur infini. C'est pour cela que l'académie du Protecteur existe ... Le gouvernement donne une chance à quiconque de le devenir, mais seul un Vance peut le devenir.
Si, un jour nous échouons, la honte éternelle s'abattra sur notre famille et notre blason ne deviendra que glace. Symbole d'une gloire gelée dans le temps passé.
Comprends-tu ma fille ? Il n'y a aucun temps à perdre quant à ta formation et si tu échoues, je devrais te tuer pour apaiser notre honte, mais au final tu auras tuer la lignée avant cela.     Je t'aime, ma fille. Soit la meilleure.

Gabriel Vance, Père légitime d'Hyrelia Vance et général en chef des forces Hylliennes.


Musique ambiance:



La place principale était bondée mais le calme régnait. Hyrelia était mains-liées au dos par des menottes métalliques d'au moins 10cm d'épaisseur. En haut des marches menant au principal bâtiment du royaume se tenait un homme imposant, qui tiendrait en respect le plus fort des Hyurgoth Eorzéens. Il possédait une longue chevelure rouge sombre et ondulée, un regard perçant, son armure dorée ainsi que son immense lame d'exécution.
[Père ... *avec dégout*]
Sur les côtés se trouvaient trois autres personnages portant des armures d’apparats, légèrement surélevés sur une estrade. Une petite lalafell blonde aux yeux bleus assise sur un gigantesque Roegadyn à la crinière rouge lie de vin. Puis une Elézen aux cheveux courts, noirs, borgne, l'oeil pourpre.
Une fois en haut des escaliers, on pouvait remarquer un petit trône d'extérieur où se tenait un Lalafell à l'air blasé, une couronne à ses pieds, lisant un livre.
C'est à genoux aux côtés de son père que la Protectrice sera placée.
Un autre Lalafell qui se trouvait aux côtés du trône s'avance.
Hyrelia Vance, le peuple d'Hylla vous remercie pour avoir accompli votre mission avec succès.
[Ils se foutent de moi ?]
Nous nous excusons par la même occasion que votre génération ait pu être plus compliquée et sommes fiers d'avoir façonné un soldat tel que vous. Votre engagement a toujours été sans faille et je vous conjure que ceci n'est que la continuité de votre travail, pour le bien d'Hylla.
[Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre du bien d'Hylla ...]
Vos actions ont en effet suscité la crainte chez le peuple Hyllien et ce dernier a voté. Il veut pouvoir dormir sereinement sans se demander quand et je cite: La Protectrice Déchue, viendra détruire Hylla.
Vous êtes condamnée à mort et serez honorée d'avoir accepter ce sacrifice pour le bien du Peuple.
[Qu'on en finisse ...]
Hyrelia observa rapidement le peu du peuple rassemblé au bas des escaliers.
Mais partez sans crainte, soldat. Même si Vincent Leizen ne peut vous remplacer suite à sa mort tragique.
[Vince est mort ... *ses trois mots se répèteront en écho dans la tête de la condamnée*]
Les bâtisseurs du monde, les Pionniers, véritables Héros et d'une puissance inégalable veilleront pour le bien du peuple dans ces temps difficiles. La légende était vraie, Hyllien, et aujourd'hui, nous sommes saufs, sous leurs protections. Bénie soit Valforhien et gloire à la lignée Galond !

C'est tandis que le peuple acclamait les nouveaux pionniers sur leurs estrades que le présumé Roi se leva de son trône pour s'approcher de la Protectrice Déchue. Dans le brouhaha qui dura quelques minutes, on vit les lèvres du monarque bougées et finalement embrasser le front de la rousse. Il s'éloigna ensuite, disparaissant dans sa demeure, ne prenant pas la peine de rester plus.
Un autre homme, ressemblant en beaucoup plus frêle à l'exécuteur, se mit aux côtés de ce dernier pendant les acclamations et semblait vouloir lui parler. L'exécuteur coupa les acclamations.

Aujourd'hui, moi, Gabriel Vance, je mets fin à ce diablotin flamboyant et prouve ainsi que les Vances sont toujours du côté du peuple Hyllien. Elle est ma fille, mais je considère chaque membre du peuple comme ma famille et c'est avec fierté que je vous libère de vos craintes.

L'énorme lame se leva dans le ciel et tomba en direction de la nuque de la condamnée comme une guillotine.
*bruit de lame qui percute le métal*

avatar
Shalna Seledor

Messages : 174
Date d'inscription : 15/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum