Le journal de Desmee

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le journal de Desmee

Message par Desmee le Dim 1 Déc - 16:26

Les Dragons

J'ai discuté avec Shalna aujourd'hui, nous avons parlé des dragons.
Elle avait déjà abordé le sujet des dragons aurapavant mais nous n'avions jamais pris les temps d'en discuter réellement et j'ai trouvé le sujet si interessant que j'ai eu envie de faire des recherches plus poussées.

On en sait peu sur les dragons en général.
Le savoir concernant ces créatures est évidemment gardé par les Ishgardais. Et leur volonté à ne pas le partager ne cesse de m'étonner. Je me suis toutefois débrouillée pour me faire enfermer dans l'observatoire toute une nuit et j'ai pu rassembler quelques bribes d'informations.
J'ai manqué un repas d'Abaritar en contrepartie comme quoi, le savoir implique parfois de grands sacrifices.

J'ai décidé de rendre publique cette partie de mon journal afin de regrouper une maximum d'informations au sujet des dragons.

Notes sur les dragons:

Il apparaît, comme me l'a décrit Shalna, qu'ils sont originaires D'Eorzea au même titre que les premières tribus, Amal'jaa, Sylphes, Ixali, Sahuagins et kobold.
Les dragons sont en guerre contre la théocratie d'Ishgard depuis... toujours, semble-t-il. Les Ishgardais ont mis au point des techniques de combat particulièrement adaptées contre ces créatures terrifiantes. Il appartient à l'ordre des chevaliers-dragons de les perpétuer.

Si on considère que les dragons appartiennent aux peuples primaires d'Eorzea, l'identité du primordial qui leur prête son pouvoir est encore incertaine. Certains textes parlent de "Nidhogg". Une créature terrifiante, assez puissante pour être assimilée à un primordial... et qui aurait même le pouvoir de subjuguer les mortels.
Selon la légende, Nidhogg, le "roi-dragon" a été repoussé par Haldrath, le premier chevalier dragon, qui lui aurait crevé un oeil à l'aide d'une lance, fondant par ce valeureux geste l'ordre des chevaliers.

Néanmoins, depuis la chute de Dalamud, l'idée s'est répandue que le véritable primordial des dragons puisse être le terrible Bahamut. Si Nidhogg n'est pas le primordial, il est peut être réellement le "roi" des Dragons, ce qui laisserait supposer que les dragons sont organisés et constituent un peuple à part entière.

Et si Bahamut est leur primordial, c'est assez inquiétant. Il s'agit sans conteste du plus terrible des primordiaux.
Son souffle a changé radicalement la surface d'Eorzea toute entière lors de sa dernière apparition et ça n'était peut être qu'une partie de son véritable pouvoir.
Il n'a pas été aperçu depuis cinq ans mais son retour a soulevé de nouvelles interrogations au sujet des dragons. Ils sont évidemment intelligents, probablement très intelligents même, et pourtant, il n'existe aucun précedent d'une quelconque tentative de communication avec un autre peuple... autre que la guerre avec Ishgardais -si on considère la guerre comme une forme de communication-.
Une visite récente dans une ancienne forteresse ishgardaise occupée par les dragons ne nous a rien appris de plus concernant ces créatures, sinon qu'ils cherchent visiblement à occuper le même territoire qu'Ishgard.
Mais les Ishgardais ne nous disent sans doute pas tout non plus sur l'origine de cette guerre séculaire.

Enfin il serait injuste de parler des dragons sans aborder la légende du Duel de Pleurargent.
C'est une histoire assez étrange selon laquelle l'empire Garlemaldais aurait combattu un dragon au dessus du lac de Pleurargent, dans la région que nous appelons aujourd'hui le Mor Dhona.
L'empire cherchait à s'approprier les réserves d'Ether formidables contenue dans ou plutôt "sous" le lac. Toujours selon la légende, le dragon aurait été défait mais au prix du plus grand aéronef et d'une bonne partie de la flotte Garlemaldaise.
Le dragon de la légende baptisé "Midgardsormr" est présenté comme un protecteur, ce qui me semble assez éloigné des créatures que nous connaissons aujourd'hui... à moins que les dragons ne soient effectivement des "protecteurs" ?

A l'instar de leurs ennemis séculaire, les dragons détiennent-ils des secrets qu'ils ne peuvent -ou ne veulent- pas partager avec les autres habitants d'Eorzea ?

Sans être une spécialiste des dragons. Je m'interroge aussi sur la nature élémentaire de ces créatures.
Car, si on les classes parmi les autres tribus d'hommes-bête:

Primordial / Element / Tribu
Sahuagins / Leviathan / Eau
Sylphes / Ramuh / Foudre
Ixali / Garuda / Vent
Kobold / Titan / Terre
Amal'jaa / Ifrit / feu

Il resterait en toute logique la crystalisation élémentaire "glace" mais mon petit doigt me dit qu'il s'agit
d'autre chose en ce qui concerne Bahamut...


Dernière édition par Desmee le Jeu 19 Déc - 10:59, édité 1 fois
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mar 3 Déc - 19:12

Shalna a eu une mésaventure désagréable avec les Ishgardais qui lui veulent du mal.
Nous savons désormais qu'il s'agit de la famille Sailenharte. Selon elle, ils auraient développé un lien avec un dragon en particulier du nom de Valforhien... ce dragon aurait un "fils" .. -un dragon bien entendu- du nom de Valfor.

Je ne savais pas que les dragons avaient tous des noms, mais c'est assez plausible quand on y pense.
Selon Shalna on peut classer les dragons par catégories, outre leur primordial qui selon elle est Bahamut (ce dont je doute encore, pour ma part), il y a:

- Les Dragons majeurs, ou grands dragons
- Les Dragons mineurs qui sont souvent plus jeunes
- Et les draconiens qui n'ont pas d'ailes ... et probablement pas de nom non plus.

Dans un autre registre,
Falkhen et moi sommes allés enquêté en Mor Dhona au sujet du dragon du lac de Pleurargent.
La légende n'en est en fait pas une. Il y a bien un dragon et les vestiges d'un aèronef impérial... en plus de vestiges allagois et d'une réserve absolument irréelle d'Ether -passablement corrompus par des éclats de Bahamut-.

Si il y a des dragons majeurs, celui-ci devait sûrement en faire partie:


Et si cette partie de la légende est vraie, peut être que l'autre partie aussi: Midgarsormr était supposé être un protecteur divin désigné par Althyk et Nymeia eux-mêmes pour garder les formidables réserves d'Ether du lac.. ce qui semble d'ailleurs avoir arrêté les Garlemaldais pendant un temps.
Les dragons peuvent-ils servir les 12 ?
Si oui, alors pourquoi sont-ils nos ennemis ?
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Ven 6 Déc - 10:31

Shalna et Talyk ont "capturé" le cœur du dragon Valfor.
Je ne suis pas sûre du terme "capturé" puisque lorsque je suis arrivée le dragon était presque mort, gisant au sol.. avec quelques Ishgardais de la famille Sailenharte.
Pour le cœur, ça parait très bizarre mais il s'agit d'un cœur magitek. Selon Shalna, Valfor ne peut pas vraiment mourir probablement grâce à cette technologie.

Plusieurs informations intéressantes sont à noter:

- Shalna est captivée par le cœur du dragon. On dirait qu'elle est hypnotisée... parfois je me demande si elle n'est pas subjuguée...
Si certains dragons ont le pouvoir de subjuguer les mortels, et que certains autres se régénèrent et ne peuvent être éliminés définitivement, ça fait beaucoup de points communs avec les primordiaux.
Mais après tout les primordiaux ne sont rien d'autre que les premiers habitants d'Eorzea.. et si les dragons venaient juste après ?

- Il s'est passé quelque chose d'étrange avec Talyk, il semble que les chevaliers dragons absorbent l’énergie vitale de leur ennemis dragons en les terrassant. L'energie était trop importante pour lui cependant et je pense qu'il a bien faillit... se disloquer... probablement. Mais son maître est intervenu pour capturer l’énergie du dragon dans un cristal adapté.

- Valfor était modifié avec de la technologie magitek. La seule certitude que l'on puisse en tirer est que l'empire s'en est mêlé à un moment ou un autre. Ce n'est pas impossible vu les interventions que nous avons pu observer dans la forteresse de Dzemael.
Mais si l'empire a fait des expériences sur les dragons... j'ose à peine imaginer quels terribles résultats il ont pu obtenir. Ils ont peut être mis au point un arme nouvelle et implacable basée sur une engeance draconienne ? Je suis très inquiète.

- Shalna souhaite modifier le coeur Magitek de Valfor pour l'intégrer à un.. pantin si j'ai bien compris, je ne sais pas trop. Je doute qu'il existe un artisan capable d'intervenir sur une technologie Magitek en dehors de l'empire Garlemaldais mais après tout je n'y connais pas grand chose, c'est peut être possible.
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Jeu 19 Déc - 10:59

Hohodan, les primordiaux, et... avant

Voilà un moment que ce sujet me tracasse.
Comment pourrait-il en être autrement ? Les manifestations élémentaires qui entourent ce jeune lalafell sont pour le moins troublantes.

Pour résumer les faits, Hohodan est un tout jeune lalafell au yeux étrangement blancs, nyctalope et .. peu loquace. En vérité il ne parle pas, bien qu'il soit probablement capable de le faire mais le flot élémentaire désordonné et destructeur qui s'échappe de sa bouche lorsqu'il tente de prononcer une parole l'en empêche.

Selon toute vraisemblance, il a toujours été ainsi. Mais ce point reste à préciser.
Il n'est en effet pas nécessaire d'être érudit pour savoir que les nouveaux-nés sont parfaitement incapables de mesurer et encore moins de limiter leurs vagissements et autres élocutions spontanées. Donc soit sa particularité élémentaire s'est déclenchée plus tard... soit... il a détruit beaucoup de berceaux.

Un événement plus inquiétant s'est produit récemment.
Hohodan est tombé malade. La fièvre est montée et.. il a brûlé une maison confortable où il était alité ainsi qu'un homme exécrable qui passait par là. Hélas, c'est le moins agréable des deux qui s'en sortira avec quelques brûlures.
J'ai alors pris les choses en main... ou plutôt, j'ai demandé à Falkhen de prendre les choses en main. En effet, si l'équilibre éthéré d'Hohodan tend à se fragiliser, j'ai pensé que le garçon pouvait se transformer en véritable bombe élémentaire... au plus grand désarrois de ses partenaires de chambrée qui sont par ailleurs nos amis. Il convenait donc d'agir. Mais ça, c'est plutôt le domaine de Falkhen.

L'ampleur et la complexité de cette anomalie dépassant de loin mes connaissances, le retour de Rehyes tombe à pic, ensemble nous allons tenter de comprendre et de prévenir les débordements élémentaires du jeune garçon.

Après un rapide diagnostique et une enquête efficace il apparait que:

- Hohodan possède une sorte d'astrolabe orné de runes mystérieuses. Je l'avais déjà questionné au sujet de cet objet, lorsqu'il souhaitait y déposer le coeur de Valfor détenu par Shalna. Je me rappelle qu'Iranh l'en a empêché, ne sachant pas l'origine de l'appareil. Hohodan tentait d'expliquer qu'il lui avait été donné par son ami mais le nom de cet ami ne pouvait pas être écrit.
Je me rappelle avoir alors passé plusieurs heures à réfléchir à cette énigme: quel genre de nom peut être dit mais pas écrit ?

- Hohodan a un "compagnon" qui le suit partout et qui ne semble pas animé d'intention belliqueuse... le problème c'est qu'il s'agit d'un Ahriman. Hors nous savons qu'il s'agit d'une créature naturellement maléfique souvent utilisée comme moyen d'observation et de contrôle par d'autres créatures plus puissantes et nuisibles.

- Hohodan a une histoire compliquée qui implique un marchand Uld'hien et une troupe de brigands à sa recherche.. ou plutôt à la recherche du second objet que contenait son sac....

- Ce second objet est une griffe, ou un morceau de griffe... de Bahamut... selon Rehyes en tous cas mais je n'ai aucune raison de douter de cette affirmation. Et ça, c'est une catastrophe.

Nous avons tenté de contenir la corruption éthérée de l'objet afin d'en protéger son porteur. Si la protection tient, ça pourrait permettre à Hohodan d'apprendre à maîtriser ses émanations élémentaires. Pour l'instant les résultats sont mitigés.

Toutefois la découverte de cette griffe a engendré un succession de raisonnements encore plus préoccupants.

La griffe lui a été donnée par un individu identifié comme "le maitre" de l'Ahriman. Nous avons des raisons de penser que ce maitre serait un mage ténébreux.. peut être un Ascien.
Et cette dernière possibilité expliquerait... beaucoup de chose:
- Le nom de cet ami qui ne peut être écrit.
- La réticence d'Iranh à combiner l'astrolabe et le cœur. En tant qu'occultiste et confidente de Valfor elle a surement senti quelque chose.
- Le compagnon Ahriman... qui est peut être bien un outil de surveillance!
- La corruption élémentaire qui empêche hohodan de s'exprimer...

J'espère que nous nous trompons, mais c'est trop grave pour être ignoré. J'avais promis à Shalna d'enquêter sur ces mystérieux Ascien il a quelques temps. Il est grand temps que je tienne ma promesse.
Rehyes m'a chargée de réunir des informations sur ce qui existait avant les primodiaux, selon lui c'est une piste valable. Et bien, nous allons voir ça...
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Sam 28 Déc - 13:46

Avant de chercher plus avant, il convient de faire état de ce qu'on sait sur d'une part les primordiaux mais aussi (et surtout) le temps... en effet "avant" n'est sans doute pas toujours un concept évident

Le passage du temps est très intimement lié aux éléments. Ainsi un jour correspond à quatre rotations du cycle élémentaire. Une cycle dure une heure. Les six éléments passent ainsi de l'état astral et ombral deux fois chacun avant la fin du cycle solaire.
L'ordre des éléments est établi dans le très connu "traité des six éléments". Cet ordre est une clé fondamentale pour lire et comprendre les cycles temporels.

"De la glace qui fond vient l'eau
De l'eau qui bout vient le vent
Du vent qui rassemble l'air vient la foudre
De la foudre qui frappe vient le feu
Du feu qui meurt vient la terre
De la terre qui refroidi vient la glace"

Les éléments sont toujours en mouvement, se créent et se détruisent interminablement. Il créent ainsi des cycles, créateurs et destructeurs qu'on appelle des périodes "astrales" et "ombrales".

Pour simplifier, disons que les éléments passent dans cet ordre:
glace, eau, vent, foudre, feu, terre en cycle astral (créateur) puis à nouveau en cycle ombral (destructeur). Le tout deux fois lors d'un cycle solaire complet.

Quatre cycles solaires sont nécessaires pour faire une phase lunaire. Huit phases lunaires font une lune, soit trente-deux cycles solaires. Au cours d'une Lune, on passe donc par huit phases: quatre ascendantes, et quatre descendantes. L'étude des phases lunaires a entraîné de nombreux débats sur l'existence de deux autres élements non répertoriés dans le traités de Six (qui passeraient donc à 8) mais c'est une étude un peu compliquée que je ne répéterai pas ici.

Douze lunes complètes font un an. Les lunes passent par des phases astrales et ombrales et sont, chacune, associée à un des Douzes:
Première lune astrale - élément glace (astral) - Halone
Première lune ombrale - élément glace (ombral) - Memphina
Deuxième lune astrale - élément eau (astral) - Thaliak
Deuxième lune ombrale - élément eau (ombral) - Nymeia
Troisième lune astrale - élément vent (astral) - Llymlaen
Troisième lune ombrale - élément vent (ombral) - Oshon
Quatrième lune astrale - élément foudre (astral) - Byregot
Quatrième lune ombrale - élément foudre (ombral) - Rhalgr
Cinquième lune astrale - élément feu (astral) - Azeyma
Cinquième lune ombrale - élément feu (ombral) - Nald'thal
Sixième lune astrale - élément terre (astral) - Nophica
Sixième lune ombrale - élément terre (ombral) - Althyk

Le schéma se répète tous les douze ans, et ainsi de suite pour finir par former ce qui a été identifié comme des "ères".
Les ères sont des périodes très longues durant lesquelles Eorzéa passe sous une influence astrale à une influence ombrale.
Depuis la chute de Dalamud toutefois, le cycle a été grandement perturbé et de nombreux érudits ne savent plus très bien sur quel pieds danser. Notre période a été identifée pour le moment comme la "Septième ère Ombrale".

Si on remonte ainsi les ères jusqu'à la première, on devrait en toute logique arriver à la première ère ombrale qui correspondrait au départ des dieux et l'arrivée des premiers habitants en Eorzéa, probablement une ère glaciale au demeurant.
Et avant cela, il existe quelques mentions d'une période appelée: "l'âge des dieux".
Les dieux ici mentionnés sont la plupart du temps assimilés aux Douzes mais on y fait parfois mentions des primordiaux... Ce qui n'exclut pas que les primordiaux et les douzes aient alors cohabité.

Je crois que c'est cette période qui intéresserait Rehyes, malheureusement je ne sais pas encore très bien si je pourrais trouver de nouvelles informations.
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Dim 19 Jan - 21:49

Il s'est passé quelque chose d'étrange dans la grotte.. Shalna est de retour parmi nous et nous avons eu des explications sur sa disparition.

Nous savons que la gardienne est Valforhien, la "mère" de valfor.. et de Shalna, c'est elle qui nous a guidés. La disparition de Shalna n'était due qu'à l'intervention néfaste d'une mage ténébreux qui est entré dans le labyrinthe d'Althyk pour y acquérir un plus grand pouvoir. Ses expériences ont affaibli Valforhien qui ne pouvait plus maintenir sa protectrice (shalna) dans une temporalité cohérente, la notre.
... ou du moins quelque chose comme ça...
Il va falloir que je demande aux autres un résumé plus précis, mes souvenirs sont troubles.

J'ai disparue un moment pendant que tout se déroulait.. je ne me souviens plus vraiment. Falkhen m'a raconté que les autres ont eu un sorte de vision, qui me concernait. Je ne comprend pas...

-------------------------------------------
La vision
-------------------------------------------
(âmes sensibles s'abstenir):


avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Lun 28 Avr - 17:10

Les fées

Les récents évènements qui concernent Y'oreen m'ont poussé à faire de nouvelles recherches au sujet des fées. Ces petites créatures ailées que les Erudits invoquent et qui dispensent des soins et des auras réconfortantes parmi leurs alliés.

Il convient de faire un état de ce que nous savons jusque là au sujet des fées:
L'invocation des fées nous vient d'une ancienne tradition de la cité de Nym. Selon la légende les érudits de Nym sont les premiers à avoir pratiqué cet art et ont, en grande partie, posé les bases du savoir arcanique tel qu'on l'enseigne aujourd'hui à Limsa Lominsa. On dit que ces premiers érudits se servaient des fées pour canaliser l'énergie éthérée et que leur savoir a permis aux armées de Nym d'accomplir de fabuleuses prouesses militaires.

Les fées sont des invocations: des créatures qui existent donc dans l'éther sous leur forme véritable, et qui, sous l'impulsion d'un arcaniste expérimenté prennent corps dans la réalité sous la forme d'une fée. Ce processus nécessite un cristal d’érudit. Grâce à ce cristal, la personnalité de l'arcaniste et de la fée entrent en résonance. Un érudit ne peut se lier qu'à une seule fée et ce lien ne peut pas être brisé. Le processus ressemble un peu à l’harmonisation avec les étherites. Si le cristal est perdu toutefois, l'érudit ne peut plus appeler de fée.

Les "noms" Eos et Selene ne sont pas les vrais noms des fées, ce sont des conventions de nommage qui correspondent à un des aspects de la fée que nous souhaitons invoquer ("solaire" pour Eos ou "lunaire" pour Selene), exactement comme pour les aspects des éléments: astral ou ombral. En réalité c'est à toujours à la même fée que nous faisons appel. Les érudits parlent plus ou moins facilement du vrai nom de leur fée, en ce qui me concerne c'est un secret scellé que je ne partage avec personne.

Le parallèle entre les fées et les primordiaux est très évident. Les primordiaux sont des manifestations élémentaires brutes, leurs capacités et leur volonté découlent de leur nature même: chaque élément tend à devenir plus fort et à s'imposer, c'est l'équilibre entre ces forces élémentaires qui créé et maintient le flux éthéré d'Eorzéa en mouvement perpétuel. C'est pour cette raison que l'invocation d'un primordial doit être contrée: les conséquences sur l'équilibre éthéré peuvent rapidement devenir incontrôlables.
Les fées, en revanche, ne sont pas des manifestations élémentaires simples, à l'image de la magie blanche, elles incarnent l'idée de soutient et de guérison. Comme pour les primordiaux, leur volonté découle de leur nature profonde et elles tendent naturellement à soutenir et soigner.

Les fées ne sont pas des miroirs de l'érudit, mais des êtres indépendants, tout comme les primordiaux et les autres créatures issues de l'éther (les carbuncles, entre autre). Chaque fée a sa personnalité propre. Cependant, l’érudit peut guider la fée en manipulant l’éther. Ce mode de communication remplace la parole et avec le temps on peut dire que l'érudit et la fée qui l'accompagne ne font plus qu'un. Cette communication relève bien plus de l'entente mutuelle et on est assez loin de la fermeté avec laquelle un invocateur doit maintenir son invocation sous contrôle... bien que dans le cas d'une invocation élémentaire, on parle plus de "canaliser" une énergie naturellement destructrice.


Suite à une conversation légèrement agitée avec Y'oreen et la... créature qui semble la posséder, je dois reprendre à zéro mon étude au sujet des fées. La nature purement éthérée des manifestations féeriques ne saurait être remise en cause: je la vérifie à chaque fois que j'invoque une fée. Cependant, cette nature n'exclut en rien l'existence d'un "pays féerique" dans lequel les fées auraient.. ou avaient une existence tout à fait différente de leurs manifestation actuelle en Eorzéa... Il apparaît même que cette théorie corrobore l'existence d'un "âge des légendes" pendant lequel les primordiaux, et les Douzes, circulaient librement. Cet âge qui précéderait la première ère astrale.
La conversation a soulevé aussi bien d'autre questions. Par exemple, nous invoquons un aspect ombral et astral de la fée car ce schéma correspond à notre perception éthérée.. mais si les fées avaient d'autres aspects que nous ignorons ? De même, tout le savoir au sujet des fées proviens des érudits de Nym... mais Nym était une nation en guerre, nous le savons, contre d'autres citées qui n'hésitaient pas à faire appel à des invocations terribles... les quelques tablettes qui ont été retrouvées ne sont peut être qu'une petite partie du savoir sur les fées, la partie "magie curative" par exemple... et si il y avait d'autres secrets perdus dans destruction de Nym ? Et ce n'est pas tout... mais... prenons les problèmes un par un:

Pour commencer, il va falloir retourner fouiner dans les ruines de Nym.
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Lun 5 Mai - 14:12

**quelques notes rapides**
Les fouilles des ruines de Nym m'ont révélées ce que je cherchais:
1) La période de grandeur de la cité de Nym avait lieu durant la 5ère astrale.
2) Nym était assaillie régulièrement par des "envahisseurs" venant du continent d'Aldenard

Munie de ses deux informations, j'ai décidé de tenter une exploreration des ruines de la cité d'Amdapor. La citée d'Amdapor a aussi atteint l'apogée de la puissance durant la 5ère astrale et.. elle se trouve bien sur Aldenard.

Aussi, si ces deux citées ont été en guerre, il y avait fort à parier que les habitants d'Amdapor aient eu une vision toute à fait différente des fées et des érudits de Nym... et peut être même un moyen de limiter l'influence des fées et donc d'aider Y'oreen!

Il m'est arrivé quelque chose lors de notre enquête, j'ai été partiellement digérée par un gobbue maudit. J'ai perdu connaissance, je me souviens avoir fait beaucoup de rêve.. ou de cauchemars à ce moment mais lorsque je suis réveillée, ça allait mieux.
Depuis ce moment cependant, je porte des marques au visage que je n'arrive pas à les faire disparaître. On dirait l'influence de la magie du néant... mais ça semble aussi plus profond. Tout ça me ralenti malheureusement mes recherches sur les fées... mais j'ai peut être une idée...
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mer 7 Mai - 9:15

*une écriture similaire mais plus arrondie et naïve reprend la rédaction du journal*

Le Septième jour de Troisième lune Astral.
J'ai perdu la mémoire.
Voici la liste non-exhaustive des événements notés dans mon journal dont je ne me souviens pas (du plus récent au anciens):

- Avoir perdu la mémoire lors d'un rituel visant à me purifier de la corruption du vide.
- Avoir été corrompue lors d'une digestion partielle par un gobbue bizarre
- L'enquête sur la nature des fées (quelles fées?) pour aider une certaine Y'oreen
- Avoir échafaudé un plan pour canaliser l’énergie du mystérieux phénix
- Les recherches au sujet de Bahamut suite aux déclarations d'un certain Talyk
- Une expérience avec un nommé Vherkin au sujet d'un collier de cristal et d'âmes emprisonnées dans ces cristaux (pas bien compris)
- Avoir étudié les techniques des guerriers de Nym pour compléter mes connaissances sur la cité flottante
- Avoir donné toute mes économies pour fonder une compagnie libre dont je serais aujourd'hui responsable
- De nombreuses recherches au sujet des dragons (drôle de sujet d'étude) avec une certaine Shalna
- Avoir reçu une linkperle un peu spéciale grâce à laquelle je pouvais rester en contact avec les amis du sus-cité Vherkin... donc un certain Falkhen qui semblait me préoccuper particulièrement.
- La première rencontre avec Falkhen au bar du Membre Manquant, avec le capitaine Ako et Iranh.. dont je ne me souviens pas non plus
- Avoir appartenu à l'équipage de l'Eternal avec une certaine "capitaine Ako" où j'aurais fait beaucoup de rencontre, dont les sus-cités Vherkin, Shalna et Iranh. J'y ai aussi appris le maniement de la grande hache (discipline pour laquelle j'avais d'exécrables dispositions naturelles...).
- Avoir étudié la magie de Nym et les fameuses "fées"
- Avoir étudié l'histoire et l'arcanisme à Limsa Lominsa pendant des années
- Avoir quitté la forêt avec d'autres orphelins pour chercher une nouvelle vie ailleurs
- Avoir décidé de ne plus devenir Elémentaliste
- Avoir perdu tout ce que j'aimais lors de la chute de Dalamud et de la destruction presque totale de ma ville natale
- Avoir perdu mes parents et Parselaut à cause des Ixalis et du réveil de Garuda.
....

ça doit faire une dizaine d'années... parties en fumée.
Cher journal, que dois-je faire ?
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mar 27 Mai - 12:00

[entrée privée]
------------------------------------------------------------------------------------

Tout aurait été plus simple si il ne s'était pas passé autant de choses ces dix dernières années...

La forêt a tellement changé. Je passe des heures dans l’amphithéâtre désert de Mih Khetto à regarder la scène où plus rien ne se passe. Les esprits ne me parlent plus, les gridaniens ne sont plus protégés par le labyrinthe magique de la forêt, un mal sourd gronde au sud et à l'est, même les sylphes sont divisées.
Je suis perdue, pourquoi suis-je la seule à être revenue en arrière ? Les Padjals et les grandes compagnies ne servent à rien, je me fiche pas mal de vos alliances et de vos guerres, rendez-moi ma vieille forêt... ses mystères et ses voix silencieuses qui glissaient entre les cimes si hautes qu'elles étaient invisibles.

Mes amis sont des étrangers.
Et cette marque sur ma joue... qu'est ce que ça signifie ?
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Ven 6 Juin - 11:51

[entrée privée]
--------------------------------------------------------

On dit parfois que les gens ne changent jamais vraiment.
Je ne sais pas quoi en penser. J'ai rencontré deux fois certaines personnes et lorsque je confronte mes notes avec ma nouvelle expérience, je me dis que les gens changent... beaucoup.

Le Falkhen que j'ai rencontré par exemple, n'a pas grand chose à voir avec le chevalier droit et resplendissant que j'ai décrit dans mes notes... Je pense que l'absence de souvenir lui donnait un coté "pur".. un peu comme un enfant. Je dois dire que son charme un peu rude n'est pas désagréable pour autant... et il a certainement l'air moins irréel que le personnage de mon journal.

avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mer 18 Juin - 14:33

[entrée privée]
--------------------------------------------------------

Y'oreen et Cyrcée sont des créatures étranges.... surtout Cyrcée.
Il faut dire que deux fées dans le corps d'une miqo'te, ça ne pouvait pas être simple.

Je commence à connaitre un peu la magie des fées. Cyrcée m'a donné d’excellents conseils, et on dirait que j'ai certaines.. aptitudes, je ne peux pas m'empêcher de penser que les souvenirs que j'ai oublié (ou que je crois avoir oublié ?) y sont pour quelque chose.
Mais je dois dire que Y'oreen et Cyrcée ne ressemblent pas du tout à la fée que j'invoque... elle sont plus.. libres. La fée que j'invoque a aussi son caractère toutefois. Elle semble me connaitre, elle se rappelle de choses que j'ai oublié et elle me guide, nous nous ressemblons beaucoup.

Une chose inhabituelle s'est produite il y a peu, ma fée invoquée a été très dérangée par la présence de Cyrcée. Elle a fini par rompre d'elle même le lien, ce qui a entraîné une sorte d'auto-révocation. Les fées sont probablement les seuls invocations capable de faire ça...
Les choses se sont arrangées depuis que je peux à nouveau l'invoquer... mais c'est assez inquiétant.

Cyrcée est inquiétante en vérité.
Faut-il essayer de se débarrasser d'elle ? La renvoyer dans son "monde" ou dans une cage de cristal ?
Lier ces deux âmes à un même corps entraînera des complications à l'avenir... c'est inévitable, mais je vois pas quoi faire d'autre pour le moment.

avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mar 29 Juil - 19:44

Il faut je prenne des notes.

Grâce au lien d'Ether que Tali a créé entre Falkhen et moi j'ai aperçu une partie de son passé. C'était si réel... j'ai vu le monde dont il vient et la fin de son aventure là-bas. Je n'aime pas utiliser l'Echo, mais j'ai accepté de faire une exception parce que Falkhen me l'a demandé.

Ça n'aurait pas dû marcher. L'Echo est une manifestation qui permet d'entrer en résonance avec Hydaelyn et les rivières d'Ether. Les souvenirs des âmes deviennent ainsi accessibles. Mais ça ne devrait pas marcher avec un autre monde. Pourtant ça a marché. Est-ce que ça signifie que les rivières d'Ether traversent les mondes ?

Et ça même été plus loin que prévu.
Ma perception s'est étendue au-delà de celle de Falkhen, j'ignore pourquoi et comment... j'ai pu voyager dans ce monde à la fois similaire et profondément différent. J'ai vu Kalten, Epok, Peepo, et plein d'autres que je connaissais pas. J'étais comme un fantôme, témoin silencieux des terribles événements qui ont mené à la disparition de Petitetaru et de Falkhen.
J'étais invisible tout le long, comme on l'est toujours dans les visions déclenchées par l'Echo. Pourtant, lorsque j'ai croisé le regard d'Yris, au moment où le phénix disparaissait, j'ai eu l'étrange impression que... qu'elle m'a vue. Je n'y ai pas prêté attention, mais après avoir vu Kalten partir à la recherche de ses compagnons, l'Echo m'a ramenée devant le fantôme d'Yris. Il s'était passé du temps. Quelle vision terrible. La profondeur de sa rancœur m'a foudroyée, je ne m'y attendais pas.
Dans son regard j'ai vu le vide, le néant, il m'a aspirée comme une vulgaire poussière d'ether et m'a éjectée violemment de la vision. J'ai senti une sorte d'horrible déchirement.

Je me suis réveillée au milieu de la nuit, sans souffle, tordue par une profonde douleur, comme si on m'avait transpercé le ventre. Il m'a fallut plusieurs minutes pour retrouver un peu de calme. J'ai encore la nausée mais il faut je prenne des notes. Je n'ai rien dit à Falkhen... mais je l'ai senti... je ne sais pas comment c'est possible mais, cette femme ou son fantôme, elle m'a.. agressée.
Je crois qu'elle a..

.. elle a arraché le lien.
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mer 10 Sep - 14:44

Je suis revenue.
Aujourd'hui, comme sortie d'un mauvais rêve.
Après tant de souffrance, plongée dans les méandres nauséabonds de mon propre esprit corrompu. Face à au miroir monstrueux d'un gobbue enchainé. J'ai erré, emportée par le courant d'un fleuve éblouissant.
Je l'ai trouvé. Tout au fond, le noyau. Comme un minuscule éclat secret au milieu d'un néant infini. Il y avait une sorte de musique, comme un chant lointain mille fois répété. Au milieu des résonances, il y avait un chœur. J'y ai rencontré les esprits de la forêt. Ils étaient de toutes les couleurs, majestueux et chatoyants. Pourtant, certains étaient malades et fatigués mais ils ont pris le temps de me saluer de leur manière si déroutante. Comme j'avais oublié qui j'étais ils me l'ont rappelé et ils m'ont montré la route. Un jour je devrai revenir les aider. J'ai promis.

Et puis, je l'ai trouvée, nous nous somme reconnus et, aussitôt, j'ai oublié.

C'est un instant fugace, presque une note, même pas un mot, presque rien.
Je crois.. je crois que c'est une... plume.

Mon père serait fier aujourd'hui. Je ne suis pas une Padjal mais je suis une amie des esprits et j'ai été accueillie au temple de la sérénité comme une des leurs.

"
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Ven 14 Nov - 13:32

Avec ma mémoire sont revenus toute sorte de souvenirs. C'est une foule disparate qui parade à l'arrière de mon crâne. Celui-là est silencieux et discret, il avance lentement et tourne en rond dans un cycle inexorable. Celui-ci est bruyant comme un mog trompettiste, il sautille dans tous les sens et refuse de rester tranquille. Il y a des bons souvenirs, aimables et sucrés, et d'autres terribles, malsains et puants comme des cadavres ambulants. Certains sont même armés, dangereux, potentiellement mortels. Et j'en ai vu à double tranchants.
Au moment ou le souvenir surgit, souriant et chaleureux, c'est pour mieux constater qu'il n'est qu'un souvenir car aujourd'hui par ma faute, les choses ont changées.

Je me demande parfois à quoi pense Falkhen... Cyrcée  est dangereuse et trompeuse.

Un souvenir en entraînant un autre, je me rappelle de l'équipage de l'Eternal, de mon ami Matt qui m'a dit un jour que je réfléchissais trop... "Parfois on a juste besoin de choses simples tu sais... une bouteille de rhum et une miqot'e en maillot de bain."

... tout de même... je me demande bien ce qu'il lui trouve...

avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Jeu 20 Nov - 18:08

Valemont... Valemont Noirsonge.
Il m'a toujours fascinée, je me rappelle de nos premières rencontres. Il s’entraînait au maniement de l'arme d'hast, c'était un peu avant la disparition de Shalna. Nos discussions étaient si laconiques... elles l'ont toujours été. Ce qui n'exclut pas une certaine profondeur, je me demande parfois si il entends comme moi tout ce que nous ne nous disons pas lorsque nous nous regardons.

Je n'avais alors pas remarqué sa ressemblance avec Parselaut.. peut être parce qu'il ne lui ressemblait pas tant que ça à l'époque. Aujourd'hui, alors qu'il s'est éloigné de la voie des chevaliers dragons pour se pencher sur l'art magique de l'invocation (et... d'autres arts moins connus), il ressemble de plus en plus à ce vieil Elezen qui était à la fois meilleur ami de mon père et le meurtrier de ma mère... En dehors de quelques traits physiques, c'est sans doute une sorte de terrible ambivalence qui serait leur point commun.

Mon enquête sur le clan Skanad et le lien qui existait entre Koh'a et Valemont a été fascinante.
J'ai très envie de creuser le sujet...

avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Lun 16 Fév - 12:03

Les dernières entrées du journal: la plaine de Carteneau
Telles que délivrées aux Chevaliers d'Althyk quelques jours après la disparition de Desmee Rekl


--------------------------- notes personnelles: jour 5 -----------------------------

Me voilà arrivée à Carteneau.
Je ne sais pas si j'ai bien fait de venir. J'étais curieuse au sujet de ces reliques mais je cherchais surtout à fuir le vide que la décision de Falkhen a laissée en moi. J'ai du mal à respirer lorsque je suis au restaurant, et même la présence de nos compagnons ne m'apporte aucun réconfort. Je pensais être au moins utile ici. Mais je me trompais.

Les combats sont mous et très hésitants. On dirait qu'aucune grande compagnie ne souhaite s'attaquer à l'autre et je dois dire que je n'ai moi-même aucune envie de blesser un allié des immortels ou du maelstrom. Nous avons combattu côte à côte si souvent, quelle tristesse d'en être arrivés là. Il y a tout de même quelques escarmouches et les blessures que je referme me maintiennent un peu occupée. Les soldats sont moroses.


-------------------------- Réflexion sur la discipline -----------------------------

Si le stratège est un bâtisseur, que les soldats sont les pierres essentielles à la construction, la discipline est comme le ciment qui lie ces pierres entre elles.
L'empire de Garlemald possède de nombreuses armes terrifiantes que ne comprenons pas. La plus mortelle d'entres elles, celle qui causé les plus terribles dégâts lors la première invasion et qui a entrainé la chute d'Ala Migho, c'est la discipline de l'armée Garlemaldaise.

Pour prendre un autre exemple, les combattants des légions impériales sont certes bien entraînés mais individuellement, aucun soldat n'a la puissance physique ni l'agilité d'un guerrier Amalj'aa. Pourtant, quelques dizaines de ces même soldats peuvent repousser toute une armée d'Amalj'aas. En premier lieu grâce à leur équipement, infiniment supérieur, mais aussi bien sûr, grâce à leur discipline au combat.
C'est dans cet esprit que les grandes compagnies ont été reformées. Pour défendre nos grandes cités, une organisation militaire rigoureuse était nécessaire afin rassembler les aventuriers éparpillés et tirer le meilleur parti de leur puissance individuelle. Mais qu'est ce que la discipline au fond ? S'agit-il seulement d'une sorte d'obéissance aveugle à un ensemble de règles ou à un chef ? Est-ce une sorte de "noble de stupidité" ?

Une forme d'obéissance aveugle est en effet exigée sur le champ de bataille. Pourtant un ordre devrait pouvoir être remis en question. La plupart des (bons) chef savent admettre leur erreurs et sont prêts à expliquer leur stratégie avant ou après-coup, lorsque c'est nécessaire. Mais ces discussions ne peuvent pas avoir lieu pendant les combats, un ordre doit d'abord être exécuté avant d'être discuté ... dans la mesure ou l'ordre donné ne remet pas en question sa propre notion d'humanité... En effet, il ne s'agit pas d'obéir aveuglement à un ordre qui consiste à massacrer froidement des innocents... quoique les soldats Garlemaldais ne reculeraient probablement pas devant cela.

Pour autant, si chacun se met à suivre sa propre "stratégie" en plein cœur du combat, il n'y a pas de discipline, et en réalité il n'y a plus de stratégie. On se retrouve dans la situation de l'armée d'Amalj'aas face à une troupe de soldats disciplinés: balayés.
Alors l'importance de la discipline prend tout son sens, c'est tout en premier lieu une forme consciente d'instinct de survie: Si mon armée se fait écraser, mes chances de survie diminue drastiquement. Si j'obéis aux ordres, mon armée sera plus forte et mes chances de victoire seront meilleures, donc mes chances de survie seront meilleures.
En second lieu, une sorte de sacrifice à une cause que l'on juge plus grande que sa propre sa vie: En obéissant aux ordres, je donne à mon armée de meilleures chance de vaincre, cette victoire profitera à ma cité, ma famille et mes amis, quoiqu'il advienne de moi.
Enfin c'est une confiance profonde en une cause, une organisation et surtout ses dirigeants: je peux obéir presque les yeux fermés aux ordres de Kan-E-Senna car je sais qu'elle ne me demandera jamais d'agir à l'encontre de ma propre notion d'humanité et de justice.

Dans tous les cas, aucun chef ne devrait oublier combien le sacrifice est grand pour les soldats qui se soumettent à une discipline stricte. J'ai souvent entendu cet ordre, aboyé sur le champ de bataille: "Tenez bon!". Peut-on imaginer combien il est difficile d'obéir à cet ordre lorsqu'une horde de combattants sauvages se jette sur vous toute lames dehors? Lorsqu'on est en première ligne et que le sang versé ne servira qu'à temporiser quelques instants pour donner peut être une petite chance à nos compagnons de repousser l'assaut. "Tenez bon!" Lorsque tous nos sens et l'instinct de survie nous ordonnent de tout lâcher et de fuir à toutes jambes. "Tenez bon." Lorsqu'on est pourtant persuadé que c'est une erreur stratégique de tenir à cet endroit alors qu'une retraite intelligente permettrait d'attaquer un autre flanc plus efficacement. C'est pourtant dans ces moments qu'il faut tenir bon, avoir confiance et foi.

Les chevaliers d'Althyk manquent de tout cela. Il n'y pas assez de confiance envers les chefs, pas de discipline au seins de ces chevaliers et il n'y a pas de foi. Il n'ont désormais d'Althyk que le nom. Un nom creux pour la plupart d'entre eux, qui résonnent vainement comme ces ruines oubliés dont ils se fichent autant que du Contemplateur.

J'aurais voulu guider les chevaliers dans la foi. Pourrais-je un jour rattraper cet echec ? Aurais-je la force de leur montrer la voix, leur faire comprendre combien il est capital que nous nous fiions au Douze, et en particulier à Althyk, notre protecteur ? Notre destin est entre les mains du Contemplateur, comme il l'a toujours été. Pourrons-nous un jour devenir ses dignes chevaliers ?

Je l'ignore. Et je n'ai plus beaucoup de courage aujourd'hui. Puisse Althyk, me prêter sa persévérance.


--------------------------- notes personnelles jour 9 -----------------------------

On dirait que les choses se gâtent. Les troupes du maelstrom se sont déplacées pendant la nuit. Ils essaient de couper l'accès aux reliques en se positionnant stratégiquement. Mais vu leur nombre, soit ils ont surestimé leur puissance, soit ils pensent que nous ne bougerons pas. Nos supérieurs ont programmé une grande offensive demain, nous allons tenter de nous emparer des reliques et de mettre fin à cette mascarade.

--------------------------- notes personnelles jour 10 -----------------------------

L'offensive était une réussite, nous n'avons perdu aucun soldat. Le Maelstrom compte quelques blessés mais s'en tire à bon compte. Les immortels sont en retrait, ils n'étaient pas en position d'intervenir. Les reliques sont à portée de main, je suis un peu impatiente, même si j'aurais aimé que mes compagnons m'accompagnent pour cette découverte... en particulier Falkhen.

--------------------------- notes personnelles jour 11 -----------------------------

Nous n'avons pas pu accéder aux reliques. Le Maelstrom et les Immortels nous sont tombés dessus en même temps. Leur alliance n'est pas officielle mais ils nous attaqués sur deux fronts distincts, au même moment, comme par hasard. Nous avons été obligés de nous replier et de nous réorganiser. Je commence à comprendre les techniques des combats des différents profils d'aventuriers. C'est un apprentissage intéressant, il faudra que j'en parle aux Chevaliers.

--------------------------- notes personnelles jour 15 -----------------------------

Les combats font rage depuis quelques temps. Les corsaires du Maelstrom n'y vont pas avec le dos de la hache, nous avons de nombreux blessés. Ma chère amie féerique et moi-même puisons sans ménagement dans nos ressources pour fournir assez de soins et relever nos compagnons. Les immortels sont encore en retrait, on dirait qu'ils n'ont pas assez de volontaires. Tout porte à croire que ça va se jouer entre les Deux Vipères et le Maelstrom. Les chefs des bataillons se sont réuni un peu plus tôt, on dirait qu'ils ont un plan.

--------------------------- notes personnelles jour 16 -----------------------------

J'ai fait une rencontre agréable. Une elezen du nom d'Orphaelle a été affectée sous mon commandement. Elle est sans-gêne, détachée et plutôt insolente mais elle m'apporte un peu de joie. Ses piques verbales tombent souvent juste et ça détend un peu tout le monde. Le soir, elle raconte des histoires sur les dragons et un petit attroupement silencieux se créé autour d'elle. C'est une arcaniste, comme moi, mais beaucoup moins spécialisée dans la magie curative. En fait bien que sa maîtrise des arcanes soit moins fine, elle a cette confiance en elle qui m'a toujours manquée... et un mystère je n'arrive pas encore à définir. Il y a comme une note exotique dans sa relation à l'éther, ça me rappelle quelque chose mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.


--------------------------- notes personnelles jour 17 -----------------------------

Ca y est! Nous avons accédé aux premières reliques. Il s'agit bien d'une technologie allagoise, j'ai pu l'observer de près. C'était magnifique. On dirait un système de défense semblable à ceux que l'on a pu observer dans les vestiges de Dalamud. Les systèmes étaient encore actifs cependant et nous avons du abandonner notre étude lorsque plusieurs drones ont surgit. Les autres grandes compagnies menaçaient de nous assaillir et nous aurions été pris entre le marteau et l'enclume.
Nos stratèges sont excellents, les Deux vipères dominent le champ de bataille, ils parviennent même à épargner des vies chez les autres compagnies en évitant tout affrontement trop frontal. Ils cherchent maintenant à assurer notre domination. Nous pourrions nous emparer des reliques et dresser un périmètre de défense mais ils ne veulent pas que le Maelstrom interprète ce geste comme un ultimatum brutal. L'objectif de tout le monde est clairement mettre fin à ce conflit stupide avec le moins de perte possible.


--------------------------- notes personnelles jour 18 -----------------------------

J'ai confié Alpeh à Orphaelle. Cet animal a toujours été beaucoup trop affectueux pour sentir aussi mauvais... ou l'inverse. Dans tous les cas Orphaelle a un don pour s'attirer la sympathie de ces bêtes et ne semble pas incommodée par leur odeur horrible. Je crois qu'Aleph n'a jamais été aussi heureux. J'ai remarqué qu'elle s'occupait de plusieurs chocobo au camp d'ailleurs. Elle a peut être été éleveuse de chocobo par le passé... ça pourrait avoir un rapport avec sa façon

...[une page a été arrachée]...

pataugent dans la boue alors qu'il pleut depuis plusieurs jours. Les Maelstrom nous oblige à des affrontements laborieux et épuisant, ils sont encore plus résistants que nous au mauvais temps... Les Immortels ont tenté de se rapprocher des reliques mais nous n'avons eu aucun mal à tempérer leurs ardeurs.
J'entends des voix qui s'élèvent dans la tente de commandement. Je ne sais pas ce qui se prépare mais ça n'augure rien de bon.


--------------------------- notes personnelles jour 25 -----------------------------

Nous avons été repoussés. Les immortels ont frappé avec une telle violence... l'effet de surprise était à leur avantage, nous ne nous attendions pas à un tel revirement. Je ne sais pas si j'ai pu sauver tous les membres de mon bataillon... je ne sais plus, dans la confusion nous avons fuit, j'ai peur que certains soldats n'aient été abandonnés. Ce seront les premières victimes de ce conflit idiot.
Le message est clair en tous cas: on ne joue plus.
Les troupes sont abattues, la tente de commandement a été emportée par la pluie. J'entends des ordres contradictoires résonner dans la bataille. Que se passe-t-il ?

--------------------------- notes personnelles jour 28 -----------------------------

Nous avons encore dû reculer. Cette fois le bilan est lourd. Le Maelstrom a décidé de répondre au message des Immortels, eux non plus ne jouent plus. Il y a des victimes de tous les cotés mais je crois que c'est chez les deux Vipères que nous avons le plus. Les Immortels ne sont pas nombreux mais ils ne fléchissent pas, on les croiraient invincibles. Et si, par miracle, vous avez l'impression de pouvoir les repousser, méfiez vous car c'est un piège pour vous prendre à revers.
C'est à peine croyable. Les soldats ont peur désormais. Peur pour leur vie, peur de ce qu'ils croient être des surhommes. J'essaie de leur expliquer qu'il ne s'agit que de stratégie et de discipline mais c'est dur à avaler...


--------------------------- notes personnelles jour 29 -----------------------------

J'ai récupéré le bureau d'étude des reliques. L'ancien responsable a abandonné son poste.
Il n'y a pas grand chose à étudier, quelques notes, quelques dessins. C'est difficile de se concentrer avec toutes ces défaites. La brume recouvre la plaine de Carteneau et on ne voit presque plus notre objectif. Le Maelstrom est bien plus fort que nous et les immortels encore plus forts. Ils dominent désormais les batailles la plupart du temps. Nous n'avons même pas les moyens de savoir si ils ne sont pas déjà en train de récupérer les reliques. On ne peut que compter sur l'opposition farouche du Maelstrom pour les en empêcher.


--------------------------- Réflexion sur Les Chevaliers d'Althyk et le conseil -----------------------------

Le conseil à trois représentants était peut être une mauvaise idée. Sur le moment je souhaitais que ce conseil soit à l'image des trois aspects de notre compagnie: la connaissance et l'étude, le combat et l'organisation martiale et enfin l'amitié et l'échange -avec le restaurant-. Cependant le fait d'avoir trois pôles à importance égale pousse la compagnie à l'immobilisme. Les décisions sont trop lourdes à prendre et les discussions sans fin.
Je me dis parfois que c'est une organisation adaptée à cette nouvelle ère astrale. Une ère de paix et de consolidation, et que finalement je ne suis qu'un vestige d'une époque de guerre de désastre qui a fait de moi une vipère trop hargneuse. Le temps est à la paix, je devrais poser les armes.
Pourtant, je n'aime pas l'idée que la compagnie ne soit pas préparée. Je vois tous les jours les combats à Carteneau et je reste persuadée qu'ils n'en resteront pas là, malgré l'équilibre qui semble s'instaurer. Les combats vont évoluer, les compagnies libres seront probablement impliquées et nos chevaliers ne sont pas préparés. Qui veut la paix, prépare la guerre.

Les domaines de compétence prévus à l'origine pour chaque conseiller ne sont pas assez clairs et ni assez respectés. Par exemple, lorsqu'il s'agit d'engager des combattants dans une attaque ou une défense, le conseiller militaire devrait avoir le dernier mot...  mais si l'action concerne les deux vipères ou une alliance avec une autre compagnie, le conseiller responsable de la politique a bien son mot à dire... et finalement, les domaines sont toujours plus ou moins interdépendants.

Nous ne sommes pas assez nombreux pour justifier une telle inertie. Finalement, je pense qu'il faudrait que le pouvoir décisionnel d'un des conseillers soit supérieur aux deux autres. Un seul chef qui a la confiance de tous. Le système d'élection toutes les 6 lunes permet d'éviter une dictature prolongée et donne une souplesse à l'ordre qui saura évoluer en fonction des aspirations latentes de notre compagnie.


--------------------------- notes personnelles jour 30 -----------------------------

Les informations concernant les reliques sont incomplètes, mais en les comparant avec mes propres notes au sujet des machines de guerre de l'empire de Garlemald, j'ai remarqué de troublantes similitudes. Je pourrais peut être en tirer quelque chose si j'arrivais à m'approcher à nouveau.
Je vais devoir faire le nécessaire pour que ça soit possible. Il faut réorganiser les troupes, désigner des leaders, retrouver notre combativité. Pour l'Ordre des Deux Vipères, pour Eorzéa.


--------------------------- notes personnelles jour 35 -----------------------------

J'ai parlé à Iranh de mes intentions et un peu à Falkhen. Si j'arrivais à réunir quelques personnes fiables, ça serait suffisant pour retourner la situation et donner un second souffle aux troupes. Il reste plus qu'à trouver le moyen de présenter mon projet à Shalna et Owen...
Je crois que je suis une des dernières à croire encore qu'on peut se battre pieds à pieds avec les autres grandes compagnies. Je sens mes responsabilités s'alourdir alors que les soldats attendent de moi de plus en plus de décisions importantes.... Je fais maintenant partie des recrues les plus expérimentées.
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Mar 21 Juil - 21:37

Desmee reprend l'écriture de son journal:
A la recherche de Falkhen

J’ai décidé de noter l’avancée de mes découvertes, ça m’aidera à avoir l’esprit plus clair.. et puis c’est une vieille habitude.
Mais commençons donc par le commencement...

..ou presque…

Jour 2
Je me suis rendue au restaurant à la brumée. J’y ai rencontré Zekka, Hector, Leena, Owen et Kalten qui m’ont appris que Falkhen avait disparu depuis plusieurs semaines. J’ai eu beau fouiller mes souvenirs et interroger ceux des autres, rien ne m’indique pourquoi ni comment ça a pu arriver.
Zekka a affirmé que selon son dernier courrier, il partait pour Ishgard avec une escouade d’Immortels. Je suis donc partie à sa recherche. Ishgard n’est pas exactement une cité accueillante, mais étant originaire de Gridania, je suis relativement habituée à ce type de comportement autarcique. Je me suis donc discrètement mêlée aux cohortes d’aventuriers qui traversent la cité sainte avec la délicatesse d’une charge de sanglier et je me suis installée à l’auberge du Chevalier Oublié.

Jour 8
Les premiers temps ont été difficiles, les regards haineux des habitants les plus démunis ont suffit à me persuader que je ne serai pas la bienvenue dans les ruelles qui serpentent en bas de l’auberge. Bien malgré moi, j’ai été rapidement été classée dans la catégorie “fille de la noblesse”, ce qui m’a fermé toute possibilité d’enquête dans la basse ville.
Qu’à cela ne tienne, j’ai eu plus de succès avec l’ordre scolastique de la cathédrale de Saint-Reymanaud. La foi des Ishgardais est très ... bizarre, leurs “saints” sont des personnages historiques importants auxquels ils vouent des prières… Je me garde bien d’exprimer à voix haute mon désarroi face à cette pratique. Leur foi envers Halone semble pure cependant et cela fait un sujet de conversation acceptable pour la servante d’Althyk que je suis.

Jour 09
J’ai suivi le programme que nous nous étions fixés avec Zekka et Hector et j’ai pris rendez-vous avec l’escouade Esperance qui est déjà installée à Ishgard ainsi qu’avec Loki du Fer Rouge afin qu’il m’aide à contacter Cyrcée qui devait avoir des informations au sujet de Falkhen.

Jour 11
Rencontrer Esperance a été … un peu délicat. Shalna avait l’air abasourdie de me revoir, ce qui est compréhensible. La pauvre n’est pas au bout de ses surprises, je lui dois des explications... si les autres me laissent faire. Quoiqu’il en soit, Ji Liuh est en train de rassembler des informations sur le passage de Falkhen par ishgard avec un éventuel détachement d’Immortels. Si la mission de Falkhen a quoique que soit d’officiel, il trouvera quelque chose auprès de la famille Fortemps. Sinon… et bien ça signifiera que comme je le crains, cette mission des troupes Uldienne n’avait rien d’officiel.

Jour 12
Loki a été très agréable, comme toujours oserais-je dire. Nous n’oublions pas que son aide a été précieuse lorsque nous étions enfermées dans le néant. Nous avons discuté de l’entreprise de comptoir commercial lancé par Zekka et il a accepté de m’aider à rencontrer Cyrcée.

Jour 13
L’entrevue avec Cyrcée a été plus mouvementée.
La pauvre créature est folle à liée… et je reste polie. Elle semble rongée par une sorte de malédiction ou je-ne-sais-quoi qui la rend encore plus agressive qu’avant. Mais ce n’est pas ce qui m'intéressait, je voulais simplement avoir sa version du départ de Falkhen.  
Après avoir menacé de me trancher la tête une seconde fois et avoir affirmé que Falkhen l’aimait d’un amour passionnel bien au dessus de ce que je ne pourrais jamais imaginer ou ressentir, elle a fini par me dire que l’amour sa de vie avait rejoins les Immortel dans l’unique but de devenir son instructeur, à elle. Puisque Cyrcée avait apparemment rejoins les rangs des immortels au préalable.
Quand je lui ai demandé pourquoi elle avait elle-même rejoins les rangs des Immortels, j’ai senti comme un grand vent de néant traverser son cerveau… je pense que Cyrcée fait souvent des choses sans trop y réfléchir.
Selon elle, Falkhen a rejoins une sorte de troupe d’élite pour une mission à Ishgard. Il a été choisi parce qu’il est très fort et que c’est bon meneur d’hommes. Et les chocobos sont des animaux très propres et parfaitement inodores. Enfin, il y a probablement un fond de vérité derrière toutes ces inepties, Falkhen a de multiples facettes, je me suis souvent trompée sur lui en refusant de voir certains de ses aspects... sombres. En tous cas, Falkhen est bien parti pour Ishgard avec un régiment d’Immortel, il a bien rejoins leur rangs un peu avant et je ne doute pas qu'il ait été l'instructeur de Cyrcée.

Jour 15
J’en ai discuté avec Zekka et Hector. Ils pensent que si Falkhen a rejoins les Immortel, c’était pour enquêter sur ma mort. Enfin, la mort du Major Rekl. Je n’aime pas cette idée mais je crois que c’est vrai, les autres semblent le confirmer. Je leur ai appris que Falkhen savait que nous étions enfermées dans la tour de cristal. Ils en ont déduis qu’il cherchait probablement un moyen d’y entrer... ou de m’en faire sortir. Et c’est peut être une des raisons qui l’a amené jusqu’ici.

Ce qui m’a donné subitement une idée:.

Si on suppose que l’objectif de Falkhen -ou au moins une partie de ses objectifs- en venant ici était de découvrir comment pénétrer dans la tour de cristal, cela a pu l’amener à enquêter sur les trésors de savoir cachés plus loin au nord.

Il y a cette légende à propos d’une île volante allagoise. L’histoire n’est pas très connue, surtout pas au sud d’Ishgard mais je l’ai aperçue dans les archives de la Tour. Il n’est pas impossible que Falkhen en ai entendu parlé, peut être a-t-il été en contact avec des historiens Sharlaynais ?

Bien sûr Falkhen n’était pas un érudit mais il a pu entendre dire que le savoir caché sur cette île dépasse tout ce que nous connaissons dans la tour de cristal ou même les vestiges de Dalamud.... ce qui est probablement vrai.

Jour 16
Le savoir retenu à Azys Lla n’a sans doute rien à voir avec le siège de l’empereur Xande mais toutes les constructions allagoises sont supposées avoir vu le jour sur cette île légendaire. Il n’aura probablement pas fallu beaucoup plus que cette rumeur pour inciter Falkhen à se mettre en quête de la cité mythique... dans l’espoir d’y trouver la clé de la Tour.

Après un jour et une nuit de recherche au sujet de l’île volante, cette théorie me semble de plus en plus plausible, reste à savoir ce qui a pu l’amener à accompagner un prétendu régiment d’immortels. Vu la période ou ça s’est passé, les portes d’Ishgard étaient encore fermées, les émissaires des grandes compagnies ne sont les bienvenus à Ishgard que depuis qu'Aymeric décide…
Enfin... ils l’étaient il y a longtemps... lors de la guerre contre Ala Migho mais … depuis la guerre contre les dragons et la bataille du Grand Pont les relations entre Gridania et Ishgard ont été coupées... mais je digresse.
Tout cela m’amène à penser que la mission de ces Immortels n’avait rien d’officiel. Ils ont même peut être trouvé un moyen de contourner la sainte cité par les airs sans s’y arrêter… qui sait ?

Je vais déjà me concentrer sur Azys Lla, je sais plus ou moins déjà à quoi visaient les expériences menées là-bas. Il me reste à savoir si Falkhen s’est lui aussi lancé sur cette piste…
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Desmee le Sam 22 Aoû - 12:32

Jour 20
Cyrcée, Koh'sae et moi même.
Nous avons tous les trois fait ce rêve... ou eu cette vision.

Rêve ou vision: à mi-chemin entre une vision de la réalité et une construction de l'esprit. Nous étions guidés par cette jeune fille. Elle était irréelle, j'en suis presque sûre. Elle appartenait au monde du rêve, l'invisible.
Mais ce qu'elle nous montrait était vrai: Falkhen qui se bat contre des ennemis vêtus de noir, qui tombe et se fait emmener vers le nord, dans cette vallée enneigée.

Qui est cette jeune fille ? Qui sont ces hommes... une armée inconnue ?
Cyrcée m'a contactée, je vais la rencontrer à nouveau.

Jour 23
J'ai parlé à Cyrcée.
Elle est toujours aussi folle mais nous avons un objectif commun: nous allons explorer la grotte gelée en essayant de retrouver le lieu que nous avons vu dans notre rêve.

Les trois personnes qui ont fait ce rêve ont un lien profond avec Falkhen: Koh'sae était une sorte de disciple, Cyrcée son ... je ne préfère pas y penser, et moi sa... son... amie. Mais ça n'a pas vraiment de sens. Falkhen avait des liens tout aussi profonds avec d'autres personnes. A commencer par Zekka qu'il considérait comme sa sœur, mais elle n'a pas fait le rêve. Et Kalten... Kalten a peut être fait le rêve, je ne l'ai pas vu depuis longtemps.
Il y a peut être autre chose derrière ce schéma. Si je repense à cette étrange note que nous avons trouvé, les rôles des trois rêveurs pourraient être symboliques: un combattant, une folle dangereuse et une érudite. Un cavalier, un fou et une tour ? Une tour, une reine et un fou ? C'est une piste à creuser.

J'ai suis allée trouver Zekka: l'expédition ne peut plus attendre. Nous pouvons compter sur Esperance.

Jour 25

L'expédition a été une réussite: nous avons trouvé le lieu du rêve.
Je l'ai immédiatement reconnu, la vision s'est alors superposée à la réalité, comme si j'étais dans une transe de concentration d'éther... et j'ai trouvé cette perle. Elle était à l'endroit où Falkhen est tombé.
C'est la perle de vana'diel. La seule chose que Falkhen avait ramené de son monde natal lorsque Zekka et sa famille l'ont trouvé sur cette plage... mais peut être que Zekka ne le sait pas. Peut être que le lien entre les rêveurs c'est que nous étions les seuls à connaitre ce passé, les seuls à connaitre la jeune fille! Je sais désormais de qui il s'agit.

Ces visions me guident mais elles m'éloignent de mes compagnons. Je sais qu'Aranael me soupçonne de mentir... mais je ne mens pas. Enfin je ne crois pas. J'ai l'impression de ne plus tout à fait être moi-même parfois, c'est vrai.
Entre les autres et maintenant cette perle, la petite fille et sa voix... est ce que je deviens folle ? Peut être qu'Aranael a raison, ils devraient tous se méfier de moi.

Je vais me reposer un peu, réfléchir à tout ça et enquêter sur cette nouvelle terre glacée.
Je dois le retrouver, vite.
avatar
Desmee
Vous n'auriez pas vu ma tête ?

Messages : 602
Date d'inscription : 20/11/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal de Desmee

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum