[Privé] Thot Al'taru et le mystère de Nymm

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Privé] Thot Al'taru et le mystère de Nymm

Message par Thot Al'taru le Mer 24 Déc - 12:04

/HRP C'est Noël ! Je me remets au RP. J'ai décidé rendre à l'écrit les aventures de Thot en rapport avec la mort de Desmee. En espérant que ce texte, certes un peu morbide, vous plaira ! Desmee n'hésite pas à me donner davantage de pistes pour la suite //

La pièce était froide. Cette pièce avait toujours été froide. Mais savoir ce qui se cachait sous ce drap immaculé la rendait glaçante. Les hommes dans la salle savaient. Ils savaient que c’était une proche. Nous n’avions jamais vraiment été des amis. Cependant l’estime que je lui portais alourdissait désormais mon cœur.
Le voile se leva. Le rapport était malheureusement correct. C’était bien elle, et sa tête était bien séparée de son corps. Je m’approchais lentement, tâchant de chasser tous les souvenirs, tous les échos que la vue de ce corps inerte ramenait à mon esprit. Clignement d’yeux… C’est toujours pareil. Mon regard se refuse à contempler la vérité. Picotement dans les doigts, envie de saisir cette main…

On dit souvent que la mort d’une connaissance vous glace le cœur. Sottises. La mort n’est qu’en apparence un monstre froid. À l’intérieur, elle vous brûle. Pareille à un volcan, les émotions éclosent dans le ventre. Des entrailles, elles remontent progressivement. Le trajet est clair. Doucement, on peut sentir les résistances et les convenances sociales fondre une à une devant cette chaleur montante. La lave des émotions atteint bientôt la langue. Mais la brûlure est telle qu’aucun mot ne peut être prononcé. C’est la main qui agit alors, venant saisir le corps étendu là, comme si toucher la chaire était le seul moyen de regagner ses esprits. Et c’est le contact du gel, de l’immobilité, du désespoir qui nous ramène à ce monde si loin et pourtant si proche.

Je ramenais ma main près de mon corps, faisant comme si ce geste ne s’était pas produit. Je suis officier, et il est bien connu que les officiers n’ont pas loisir à montrer leurs émotions. Et pourtant…

« Libérez la salle. J’ai besoin d’être seul ». Les hommes étaient interloqués. C’était la première fois que je donnais cet ordre. L’un d’entre eux semblait profondément gêné par ma demande, comme s’il ne fallait pas me laissait là, seul dans ma tristesse. Néanmoins, entrainé par les autres, il quitta la pièce, refermant la lourde porte derrière lui.

Je n’avais que peu de temps. Je retournais à la porte pour en fermer le loquet. Mes lèvres commençaient à se mouvoir d’elles-mêmes, prononçant ces antiques formules que je m’étais promis d’abandonner. Tandis que j’avançais vers le corps, mes cercles arcaniques rendus plus lourd et plus fort par le poids en mon âme se dispersaient dans la salle.  Sombre lumière violette, chaleur froide et sensation de vide… L’Art opérait sa magie. Tout semblait mort… et pourtant… mes yeux étaient les témoins d’un étrange spectacle. Mes émotions m’avaient poussé à employer la magismologie. Une intuition souveraine avait guidé mon cœur, et quelle intuition... Le paradoxe qui se déployait sous mes yeux était inexplicable. Un lien arcanique, un fil éthéré parcourait encore la défunte. Le pouvoir de Nymm semblait toujours à l’acte… Un être éthéré était toujours actif quelque part… Desmee était morte et pourtant…
     
avatar
Thot Al'taru

Messages : 219
Date d'inscription : 18/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Privé] Thot Al'taru et le mystère de Nymm

Message par Thot Al'taru le Mer 14 Jan - 9:24



« Desmee, je suis désolé ». Les mots étaient difficiles à prononcer. Mais quels autres termes eussent été de circonstance ? Thot posait un regard fatigué sur la valais. Dans son dos, le roulement des moulins, devant lui le va et vient de la marée, dans son cœur la tristesse. Desmee n’a avait jamais été une véritable amie, néanmoins il l’avait respecté. Son travail, son érudition, c’étaient là des choses de valeur à ces yeux. Un grand savoir s’était éteint à sa disparition. Pour Thot, en décapitant Desmee, ses assassins n’avaient pas seulement renvoyé une âme à la rivière de la vie, ils avaient achevé prématurément une grande œuvre en production. Participer à l’enquête autour de sa mort, comprendre cette étrange orbe qu’elle avait légué aux Chevaliers. Thot s’était fait la promesse de résoudre une part de ce mystère. Mais la réalité l’avait éloigné davantage d’une communauté dans laquelle il ne se retrouvait plus.

Cyrcée lui avait énoncé la triste vérité. Les belles promesses de certains n’étaient que lettres mortes. Il avait été tenu à distance de l’enquête. Personne ne l’avait informé de son dénouement. Et alors qu’il allait inspecter en profondeur les liens éthériques de Y’orcée afin de comprendre davantage l’arcanisme empathique, il découvrait que tout été fini. Les Chevaliers connaissaient le nom de la fée, et donc potentiellement la clef pour ouvrir l’orbe de Nymm. Le meurtrier était connu… Encore un Chevalier meurtrier qui pis est…  Personne ne l’avait contacté.

Les insultes de Falkhen bourdonnaient à ces oreilles : « Nécromancien ». C’est ainsi qu’il l’avait qualifié. Falkhen avait il jamais écouté ce que Thot lui avait dit ? Avait-il jamais été compris ? Thot repensait au premier jour lorsqu’il avait rencontré Falkhen… Il repensait aux perles de linkshell qu’il avait donné à ses amis, et à la conque qu’elles étaient devenues. « Tant pis ». Il retira la perle de son bijou à l’oreille, la contempla un instant, le cœur noué, puis la jeta dans le cour d’eau qui le jouxtait et qui doucement mais surement rejoignait le vaste océan.

Thot resta immobile un instant, puis repris le chemin de Gridania. Peut être le chant de la Sylve apaiserait-il sa tristesse…  

// HRP // C’est non sans douleur, que j’ai quitté les deux perles RP et HRP. Je l’ai fait parce que je n’y trouve pas ma place. Mais plus grave, certaines tensions dans la communauté me ronge profondément. Les transitions d’années n’ont jamais été des périodes heureuses pour moi, et je commence 2015 au fond du gouffre pour diverses raisons personnelles.  Je préfère donc me retirer du moins pour un temps. Je dois panser mes plaies, en espérant que les Chevaliers sauront panser celle de cette communauté. Je ne quitte pas le jeu, et reste joignable par /tell. Mais, je pense me détacher complétement du RP et ne me concentrer que sur du PVE HL. Peut être reviendrai-je toquer à votre porte dans un futur plus ou moins proche, mais pour l’heure personnage et joueur n’aspirent qu’au calme. Bon courage et bon jeu. //
[/justify]
avatar
Thot Al'taru

Messages : 219
Date d'inscription : 18/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Privé] Thot Al'taru et le mystère de Nymm

Message par Rehyes le Mer 14 Jan - 16:22

//HRP//

Pas de soucis Thoto !! si jamais tu veux reprendre la perle Hrp hésite pas à me demander. J'aurais préféré que tu la garde au cas où mais je peux comprendre que sa "vue" te stresse.

Remets toi bien et à très bientôt p'tit bout ! ♥
avatar
Rehyes

Messages : 137
Date d'inscription : 29/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Privé] Thot Al'taru et le mystère de Nymm

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum