[Privé] Seconde naissance

Poster un nouveau sujet   

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Privé] Seconde naissance

Message par Falkhen le Dim 18 Aoû - 20:18

Une respiration. Délicieuse et douloureuse à la fois. Il n'y a rien d'autre que cette première respiration. Elle est pour moi comme un début, comme une naissance. Il n'y a rien avant ça. Rien dont je ne me rappelle. Ce n'est même pas le noir, c'est le néant. Cette bouffée d'air me brûle, quelque part, à l'intérieur. J'ai mal, et ça me fait prendre conscience de mon être. Je suis vivant...

La deuxième respiration est bien moins douloureuse. Elle est parfumée. Iodée, minérale, elle me fait prendre conscience du monde qui m'entoure. Un monde brut, dont je n'ai aucun souvenir non plus. Etait il là avant ma première respiration ? Je ne crois pas, je ne sais pas... Et puis ce n'est pas vraiment important. Pas pour le moment.

Avec la troisième respiration éclate le bruit. Un grondement sourd, continue. L'eau, le vent, le sable... Les éléments qui bougent autour de moi alors que je suis encore immobile. Mais je n'ai vraiment pas envie de bouger. A quoi bon, après tout, puisque je suis perdu. Bouger vers où ? Ca n'a pas de sens. Et puis est ce que je peux bouger en fin de compte ? Je ne crois pas.

Mais la quatrième respiration va me prouver le contraire. Car au lieu d'apporter l'air salvateur, elle emplit ma bouche d'eau trop froide et trop salée. J'essaie de crier, je tousse, je me débat et je crache. La lumière éclate alors. Mes yeux s'ouvrent sur ce monde trop lumineux. Le soleil. Oui, le soleil est là, tout en haut. Il m'éblouit. Il est là... Et je me rappelle de lui. Je me permet même de trouver ça rassurant.

Je rampe sur quelques mètres de sable, je finis de cracher l'eau qui parasite mes bronches. Puis je me retourne face au fidèle soleil.

Qui suis-je et où suis-je ?

Le soleil ne me répond pas. Le ressac de l'eau non plus... Personne pour me répondre sur cette plage...

Qui suis-je et où suis-je ?

Je fronce les sourcils. Une voix dans ma tête chuchote. Je l'entends à peine. C'est peut être la mienne, ou celle de quelqu'un d'autre. Je suis peut être cinglé après tout. Pourtant, je l'écoute. Parce qu'elle ne me laisse pas le choix... Et parce qu'elle m'apporte un semblant de réponse aux questions qui ne vont pas cesser de me hanter dans les jours qui viennent.

Qui suis-je et où suis-je ?

Je suis Falkhen... Et je suis ici parce que j'ai payé le prix...
avatar
Falkhen
J'ai la plume !
J'ai la plume !

Messages : 690
Date d'inscription : 18/07/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Privé] Seconde naissance

Message par Falkhen le Dim 25 Aoû - 12:11

J'essaie de garder la tête froide, de ne pas paniquer. Ce n'est pas l'oublie de la plupart de mes souvenirs qui m'angoisse. Le fait de repartir à zéro peut avoir quelque chose de grisant et de purifiant. Qu'importe qui j'étais auparavant, si j'étais bon, mauvais, ou quelque part entre les deux... En fait, le plus difficile à gérer n'est pas ce qu'il me manque mais ce qu'il me reste.

Mon esprit ne cesse de me le répéter, de plus en plus fort, avec une assurance qui me déconcerte. "Je suis Falkhen et j'ai payé le prix". Le souvenir de mon nom me donne une identité et un passé. Et quel est ce fameux prix ? Qu'ai je fait qui mérite que je me réveille sur cette plage sans savoir qui je suis ni où je suis. Pas de réponse évidemment... Toujours pas... Et pourtant j'ai la certitude que ces quelques mots sont la clef. La clef de mon identité et de mon histoire. Et si mon esprit les a retenu, c'est qu'une part de moi refuse de tout oublier.

Je me relève difficilement en position assise. J'ai mal, dans les bras, les jambes et le torse. Ce n'est pas insupportable, c'est juste désagréable. Je découvre alors comment je suis accoutré. Il semble que je ne sois pas le seul a avoir payé le prix... Mes vêtements sont en lambeaux. Mon pantalon, même s'il a une forme bizarre, et qu'il est troué, déchiré et brulé par endroit, semble avoir été épargné. Ce n'est pas le cas de ma tunique en revanche. Il n'en reste que quelques bouts. Tout ce qui est au dessus de mon nombril et de mes avants bras n'existe plus. Et vu l'état et la couleur du tissu qui a survécu, je dirais que le reste a été calciné. Pourtant ma peau n'a aucune trace de brûlure. Je porte aussi des bottes en cuir et des sortes de moufles qui sont confectionnés dans une matière bizarre. Elles sont encore gorgées d'eau à cause de la vague qui m'a réveillé. Je les enlève. Mes mains sont intactes. La peau est juste un peu fripée à cause de l'humidité. Je fais pareil avec mes bottes, et je fais le même constat pour mes pieds. Je semble aller bien hormis ces fichues courbatures. Le mystère de ma tunique qui a fini en cendres vient donc se rajouter aux questions que je me pose.

Je me retourne, sans faire trop attention aux douleurs dans mes muscles dont je fais les frais, et j'inspecte la plage. Elle n'est pas très grande. C'est une crique, au sable grossier, entourée de rochers. Une falaise de roche rouge se trouve à quelques mètres derrière moi. Elle est creusée en de nombreux endroits de grottes vastes. On dirait que le sommet de la falaise ne tient plus que par quelques colonnes de roches plus dures dont les vagues n'ont pas réussi à venir à bout.

Si j'en trouve la force, j'essayerai de me trainer jusqu'à ces abris. Pour le moment, je me rallonge sur le sable chaud. Je suis fatigué. J'ai mal, un peu partout. Et je suis perdu. Je crois que je suis dans de beaux draps...
avatar
Falkhen
J'ai la plume !
J'ai la plume !

Messages : 690
Date d'inscription : 18/07/2013
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum